michelin suisse 2019

Le Guide Michelin Suisse 2019 a été présenté ce soir – La Suisse alémanique à l’honneur, Genève grande oubliée – 1 étoile pour le restaurant d’un lycée hôtelier

05 février 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Gwendal Poullennec, nouveau directeur du guide Michelin qui a succédé à Michael Ellis à l’automne dernier, signe et persiste : «  le changement c’est maintenant « , après la sortie très commentée du guide France 2019 le 21 janvier dernier avec la perte de la troisième étoile pour les chefs Veyrat et Haeberlin, voilà donc la sortie du guide Michelin pour la Suisse.

L’ambiance était assez froide ce soir à Lucerne (sur les rives du lac des Quatre-Cantons ), carrément une ambiance à la Suisse, de plus que les restaurateurs d’ici ne sont pas habitués à ce genre de cérémonie de remise des étoiles ( c’est la première fois qu’elle se passe en Suisse ), en plus après l’hécatombe du Michelin France, pas mal de chefs suisses tremblaient pour leurs étoiles.

Objectif ce soir pour Gwendal Poullennec : mettre à l’honneur les talents du pays le plus étoilé d’Europe proportionnellement à sa population, les toques les plus célèbres de Suisse avaient fait le déplacement pour la soirée, il manquait tout de même quelques chefs genevois.

La soirée très conventionnelle avec écrans géants et tapis rouge démarra avec une présentation des activités du guide, avant de passer à la remise des étoiles, le guide 2019 en compte cette année 128, un record, comme à Paris les jeunes sont à l’honneur, plus de vingt chefs reçoivent une première étoile tandis que les restaurants Focus de Lucerne et Pavillon au Baur au Lac à Zurich en remportent une deuxième.

Les femmes sont aussi mises à l’honneur avec les nominations de Bernadette Lisibach (le Neue Blumenau à Lömmenschwil dans le canton de Saint-Gall) et Marie Robert (Le Café Suisse à Bex, élue «Cuisinière de l’année 2019» par le GaultMillau) pour leur première étoile. On remarquera l’attribution d’une étoile au Berceau des Sens, restaurant d’application de l’École Hôtelière de Lausanne.

Les 3 chefs 3 étoiles de suisse

Au niveau des 3 étoiles le palmarès reste inchangé : Franck Giovannini à l’Hôtel de Ville de Crissier, Peter Knogl (Le Cheval Blanc à Bâle) et Andreas Caminada (Schauenstein Schloss à Fürstenau dans les Grisons).

Le guide a récompensé les métiers de salle avec deux prix spéciaux : celui du sommelier de l’année décerné à Christoph Kokemoor (Cheval Blanc) et celui de l’accueil et du service décerné à Stéphanie Décotterd (Le Pont de Brent).

Aucune étoile supplémentaire décernée aux chefs de Genève, idem sur les rives du Lac Léman ou plusieurs chefs attendaient une deuxième étoile.

Communication ce soir de L’Hôtel de Ville de Crissier :  » Le Guide Michelin a dévoilé ce mardi 5 février son palmarès pour l’année 2019. 3 étoiles ont été décernées au Restaurant de l’Hôtel de ville de Crissier ✨ Le Chef Franck Giovannini souhaite dédier ce résultat aux 58 collaborateurs de la Maison Crissier. Leur travail, leur passion et l’excellence dont ils font preuve au quotidien sont récompensés aujourd’hui. « 

Les chefs arrivent à la sortie du guide Michelin 2019 Suisse – ici le chef Kuchler Christian

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (50%)
  • Inquiétant (50%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *