Le chef Richard Toix passe le relais de sa table étoilée – Passions et Gourmandises – à 2 jeunes entrepreneurs

12 mars 2018  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Richard Toix et son épouse Laure ont vendu les murs de leur restaurant étoilé – Passions et Gourmandises – ils quitteront dans quelques semaines la France pour rejoindre de nouveaux projets en Asie.

C’est le duo Christophe Huet et Samuel Colin qui reprend le lieu, Christophe Huet est déjà propriétaire du restaurant Casa Huet à Saint-Benoît et Samuel Colin du Patio à Poitiers. Ils possèdent en commun les boucheries, à Migné-Auxances et face à l’aéroport de Biard. Ils emploient actuellement une quarantaine de personnes.

Remise des clés de Passions et Gourmandises par le chef richard Toix

« Ce lieu, c’est d’abord une histoire d’hommes et de connaissances »,  les associés y mettent aussi une touche sentimentale. Des souvenirs de famille. « Quand l’occasion s’est présentée, on s’est dit avec Christophe qu’il fallait le faire pour le lieu, l’histoire et le bâtiment. On veut donner du sens à ce lieu, mais dans la simplicité », indiquent t’ils au quotidien La Nouvelle République.

La famille Toix cherchait à vendre son restaurant depuis deux ans. « On a eu quelques visiteurs, mais rien de sérieux. L’étoile faisait peur. Quand il y a eu le projet du château de Dissay, et qu’on a annoncé avoir rendu l’étoile au Michelin, le jour même de la parution de l’article dans votre journal, on avait trois propositions … On a eu le luxe de choisir … » explique le chef.

Les nouveaux propriétaires vont y installer un restaurant servant une cuisine de marché plutôt conviviale, et en parallèle un bar à vin et un bar à huîtres, un service de planches de charcuterie… L’idée étant de pouvoir proposer un service en continu et de s’inscrire dans les concepts d’afterwork.

Le restaurant étoilé Passions et Gourmandises a donc fermé ses portes dans le courant du mois de février, les repreneurs ouvriront leur nouveau concept avant l’été. Richard et Laure Toix ont eu un mois pour vider les lieux, procéder à une vente de matériel, et préparer déjà leur départ pour l’Asie. Une période forte émotionnellement après plus de 20 passés à Saint-Benoît, une nouvelle vie se prépare avec déjà plein de nouveaux projets à mener.

© P. Lavaud
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *