La Famille des Chefs amateurs de Rugby se mobilise pour  » Les Coqs En Toque  » et l’association  » Colosse Aux Pieds d’Argile « 

11 octobre 2018  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Prendre la pose pour la bonne cause … Partagez ses valeurs et celles du Rugby en soutenant pour l’association  » Colosse Aux Pieds d’Argile » présidée par Sébastien Boueilh autour du projet  » Les Coqs en Toque  » que vous pourrez découvrir en ligne bientôt.

La première séance photo a eu lieu à Paris au restaurant triplement étoilé du chef Frédéric Anton, dans la bonne humeur les chefs étaient réunis pour la bonne cause. 

Avec la participation des chefs :

Christelle Brua, Christian Etchebest, Yves Camdeborde, Nicolas Isnard, Bruno Doucet, Thomas Fantini, Joseph Viola, Pierre Augé, Nicolas Brousse, Frank Renimel, Michel Sarran,

Le chef Guillaume Gomez

Sébastien Boueilh – Il n’a pas vraiment le physique de l’emploi. Agé de 39 ans, Sébastien Boueilh est grand (1,82 m), costaud (97 kg) et a été nourri au biberon du rugby, sport-religion de son Sud-Ouest natal. Le prototype de l’homme viril, un modèle de solidité, mais qui a longtemps masqué une douleur indicible. Entre 12 et 16 ans, ce Dacquois a été régulièrement victime d’abus sexuels de la part du mari de sa cousine, personne que sa famille pensait suffisamment de confiance pour l’emmener chaque semaine à l’entraînement.
“ Le jour où un sportif connu sortira du silence… ” – Pendant longtemps, Sébastien Boueilh s’est tu, jusqu’à trouver la force et le courage, bien des années plus tard, d’accuser son bourreau, reconnu coupable de viol et inculpé à dix ans de réclusion criminelle en 2013. Pour Sébastien Boueilh, ce verdict a été une libération personnelle et le point de départ de ce qu’il est devenu depuis cinq ans, le héraut d’une cause : la prévention et la sensibilisation aux risques pédophiles dans les milieux sportifs. Un travail à plein-temps, établi sur les fondations de l’association qu’il préside, la bien nommée Colosse aux pieds d’argile. « Je travaille quatre-vingts heures par semaine et je fais plus d’une centaine d’interventions par an, dans toute la France », précise-t-il.
« A l’association, on en est aujourd’hui à 2.000 témoignages recueillis concernant des actes de pédophilie dans le milieu sportif, mais pas seulement. C’est déjà énorme et je ne pensais vraiment pas que le mal était si profond. Et encore, il existe beaucoup de victimes qui n’osent pas parler, c’est une certitude, même si la parole se libère de plus en plus », estime-t-il, notamment à la lecture de l’impact télévisuel. « Cette année, on a eu droit à un reportage pour l’émission Envoyé Spécial. Derrière, on a reçu 300 nouveaux témoignages… » Un seul objectif pour le sportif  : « Sensibiliser un maximum de personnes pour qu’elles sachent reconnaître les signes d’un danger potentiel. Notre mission, c’est la prévention, car on n’a pas la prétention de pouvoir éradiquer la pédophilie ».

 

 

Crédit photos – inigobrothers

Pour faire un don cliquez ICI

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *