Les 10 ans des Huîtres Tarbouchiech – Leurs 5 projets – Gilles Goujon : ” Florent Tarbouriech m’a fait changer d’avis sur les huîtres du bassin de Thau “

21 septembre 2017  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Ce dimanche et ce lundi c’était la Fête au St Barth au bord du Bassin de Thau à Marseillan, la famille Tarbouriceh fêtait les 10 ans de la naissance des Huîtres Spéciales Tarbouriech. L’histoire incroyable d’une famille producteurs de moules et huîtres qui a révolutionné la production d’un produit ancestral.

Moment d’émotion à Marseillan, pour Florent Tarbouriech qui en 2006 a lancé la marque Tarbouriech grâce à son système de marée solaire. Un beau produit, année après année, c’est avec beaucoup d’abnégation que toute la famille a créé cette marque et ce produit exceptionnel. 

Les chefs et journalistes ont tout de suite été intéressés par les innovations et les productions des TARbouriech en créant cette ” Marée Solaire” qui a transformé cette huître aujourd’hui encore dite de Bouzigues mais identifiée Tarbouriech.

Cette huître est née d’un petit arrangement avec la nature explique le producteur, il aura fallu 10 ans pour arriver à s’implanter sur le marché de la restauration haut de gamme. En 2007, nous étions moins nombreux autour de la table, aujourd’hui nous sommes une tribu avec une même mission depuis le début  “alimenter durablement les populations en ayant un impact économique et social et environnemental positif”. 10 ans après l’objectif reste le même.

Les Chefs Jacques et Laurent Pourcel, et Anne Majorel

Le producteur travaille sans cesse à améliorer ses performances, pour toujours amener le meilleur à ses clients. Il précise quand même que si l’aventure a été possible, c’est grâce à Sabine l’épouse de Florent, mais aussi à leurs deux enfants qui ont rejoint l’aventure. Le travail acharné, le respect, la famille, les équipes telles sont les valeurs du clan Tarbouriech.

Michel Kayser, les Frères Pourcel, et Anne Majorel.

Élargir leurs activités – Une autre aventure commence pour les TARBOURIECH

LE LIEU DE DÉGUSTATION – LE ST BARTH

Le lieu de dégustation, situé à même le site production des huîtres face au bassin de Thau, sera ouvert à l’année. Une nouveauté pour tous les amateurs de ce lieu hors du temps.

LA CRÉATION DU DOMAINE

Ce lieu d’accueil ouvrira au mois de mars 2018, une quinzaine de chambres, un spa et des produits crées sur le concept de l’Huîtrothérapie, et un restaurant verront le jour. Ce ne sera ni un hôtel, ni un gîte, explique Florent Tarbouriech : ” ce sera une maison où nous pourrons partager un art de vivre, nager au milieu des hippocampes, prendre le temps de lire, retrouver la forme avec un régime à base d’huîtres et de siestes … c’est cela le Domaine. Ce lieu distillera les vertus de l’huître et de l’eau dans laquelle elles grandissent.

MÉTIER D’ÉLEVEUR

Les Tarbouriech produisent maintenant des huîtres dans le delta de l’Ebre en Espagne et dans le delta du Pô en Italie. Tout prochainement les huîtres Tarbouriech seront aussi produites au Japon et plus tard aux États-Unis. ” Nous voulons rester proches de nos lieux de production pour réduire notre empreinte carbone, et garder cette notion de circuits courts”

RELEVER LE DÉFI DE LA PRODUCTION DE MOULES

Avec l’acquisition d’un nouveau site sur la commune de Frontignan, la famille Tarbouriech veut relancer la production de moules et d’autres espèces, ” nous sommes rentrés dans l’ère de l’Économie Bleue, et bientôt grâce à une technique d”élevage innovante, naîtra une moule Tarbouriech ” mais le producteur ne désire pas en dire plus, seulement quelques mots clés ” récifs, plongeurs, scaphandriers, sauvage “. Cela promet de beaux produits, il va falloir attendre pour la découvrir.

L’OSTRÉALOGIE 

Un chantier majeur – Pourquoi ne pas avoir pour l’huître – comme pour le vin – le pendant de l’oenologie, pouvoir parler de l’histoire de l’ostréiculture, évaluer et décrire les goûts en fonction des lieux de productions (décrire une huître comme un parfum, un vin), c’est cette discipline que les Tarbouriech veulent mettre au point, jusqu’à vouloir former des ostréalogues.

Les projets sont nombreux mais je vais m’arrêter là, je ne voudrais pas que vous nous preniez pour des fous ! ” indique Florent Tarbouriech.

L’arrivée du chef Gilles Goujon et de son épouse.

Un concours a eu lieu dans l’après-midi, plusieurs chefs ont dû faire preuve de créativité pour créer une oeuvre à partir de déchets de production des huîtres…. les chefs Gatien chef du K2 à Courchevel et Romain Meder chef du Plaza Athénée ont remporté deux séjours dans le futur DOMAINE.

Romain Meder – ” L’homme n’a pas sa place “

Viendront ensuite les différents élus de la région qui soutiennent la production des Tarbouriech.

Place ensuite à la fête et surtout à la dégustation des huîtres du producteur. 

Découvrez ci-dessous les quelques mots du chef Gilles Goujon qui travaille l’huître Tarbouriech.

Si le son ne fonctionne pas cliquez sur le LINK ICI à la date du 17 septembre

 

TARBOURIECH

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *