ANDRÉ … la nouvelle table de la chef Anne-Sophie Pic est ouverte.

02 avril 2016  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens ANDRÉ c’est le nom du nouveau restaurant de la chef Anne-Sophie Pic, il a ouvert ce jeudi 31 mars à Valence, ville où toute la famille Pic a fait carrière.

_andre_porte_virginie_lemesle

La chef avait dévoilé l’info lors du dernier Festival Omnivore World Tour à Paris où elle a réalisé une démonstration de cuisine  au début du mois de mars. Le restaurant nommé ANDRÉ, sera totalement dédié à une cuisine classique, celle d’ André Pic, le grand-père d’Anne-Sophie Pic. Les grands plats historiques de la famille seront à la carte, un bel hommage à l’esprit de famille. Art-déco et années 30 pour le design réalisé par l’architecte Caroline Lory, le restaurant fait déjà beaucoup parler de lui.

Sur son compte Facebook la chef indique :  » Jour J ‪#‎André‬ ‪#‎Histoire‬ (s) de Cuisine vient d’ouvrir ses portes, je suis très émue de ce lieu dédiée à l’histoire culinaire de ma famille. Un grand bravo à Caroline Lory Architecture pour son talent, à mon dynamique mari David Sinapian et toutes les équipes qui ont tant œuvré pour que ce rêve devienne réalité. MERCI !!!! « 

Facebook PIC

Voilà ce qu’explique le site Exquis :

La surprise signée Anne-Sophie Pic.

Après une parenthèse éphémère très joliment intitulée « Le Pic Blanc », Anne-Sophie Pic dit Adieu à sa brasserie le « 7 » pour dire bonjour à « ANDRÉ ». « ANDRÉ », voilà le nouveau nom du bistrot situé non loin de la célèbre Nationale 7. « ANDRÉ » comme André Pic, son grand-père qui avait ouvert la célèbre maison de l’avenue Victor Hugo de Valence en 1934.

C’est en hommage à ce grand-père fondateur que la chef triplement étoilée souhaite plus que jamais redonner vie aux recettes familiales et partager au plus grand nombre cette bonne saveur des valeurs sûres et réconfortantes, dont chacun a tant besoin. Plus qu’un restaurant, c’est une famille qui vous tend les bras et qui vous invite à rejoindre son clan le temps d’une délicieuse parenthèse.

Le « bon » goût en héritage – 
Gratin de queues d’écrevisses, pomponnette de foie gras et truffe, quenelle de brochet, chausson aux truffes ou poularde à la crème, pas de doute, André et Jacques (le père d’Anne-Sophie) sont de retour aux fourneaux à travers l’âme et les gestes d’Anne-Sophie. La cuisine par « fillation »en quelque sorte. Émouvante et rassurante, cette démarche est pleine de sens et joue la carte de l’authentique, du vrai, le tout, bien installé entre portraits de famille et mobilier rétro. Prenez vite place, chez « ANDRÉ », un Pic peut en cacher un autre !

Photo Copyright : V.Lemesle – Facebook 
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (63%)
  • Je suis fan (15%)
  • Mmmm interessant (11%)
  • Amusant décalé (11%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *