bocuse or france 2019

Bocuse d’Or France 2019 – Une sélection pour gagner – « Il faut viser le podium au Bocuse d’Or Europe. »

06 septembre 2019  0  Chefs & Actualités MADE BY F&S
 

  signature-food-and-sens            La France avait l’habitude de figurer sur les podiums depuis la création du Bocuse d’Or par Paul Bocuse en 1987. Mais les choses ont changé, des jeunes talents sont apparus ici et là, et la France n’a rien vu venir, endormie sur ses lauriers. Depuis 2011 plus de podium sauf pour Thibault Ruggieri en 2013.

 « En tant que nouveau Président de la Team France Bocuse d’Or, mon objectif est très clair », déclare Serge Vieira, Bocuse d’Or 2005 et chef du Restaurant Serge Vieira( Chaudes-Aigues (15)). « La France doit figurer au palmarès du Bocuse d’Or Europe pour être de retour sur le podium de la Finale. Pour cela, la principale évolution de la Team consiste à replacer le candidat au cœur du dispositif, le responsabiliser, de façon à faire émerger une vraie personnalité ».

Le Président et ses équipes ont fait un travail redoutable et pointu pour monter une liste de 8 candidats qui vont s’affronter les 23-24 septembre 2019  au Palais de la Mutualité à Paris –

equipe bocuse or france 2019

Une sélection française d’excellent niveau pour GAGNER.

Participer au Bocuse d’Or exige du candidat disponibilité, ténacité et endurance. L’entraînement drastique auquel il est soumis, nécessite une condition physique et morale du niveau des plus hautes compétitions sportives et surtout le besoin d’être accompagné.

Première étape de cette passionnante aventure humaine, le Bocuse d’Or France verra s’affronter 8 candidats, les 23 et 24 septembre prochains, à la Maison de la Mutualité, à Paris. Les candidats ont comme volonté de rendre à la France la place qui lui revient dans le paysage gastronomique. Vont se confronter : 

Guillaume GALY, École Lenôtre – Plaisir (78)

 

 

Romain MASSETRégis & Jacques Marcon – Saint-Bonnet-le-Froid (43) – 

 

Gilles LEININGER, Le Jardin Secret – La Wantzenau (67) – 

 

John ARGAUD, Le Meurice – Paris (75) 

 

Tom Meyer, Pic, Valence (26) 

 

Julien GUÉNÉE, Automobile Club de France – Paris (75) 

 

 

Grégory BORKOWSKI, Grand Parc du Puy du Fou – Les Epesses (85)

 

 

Davy TISSOT, Saisons – Écully (69).

 

« Nous avons 8 très bons prétendants, aux profils complètement différents, représentant de belles maisons. »se réjouit Serge Vieira. « Mais il ne faut pas oublier que gagner le Bocuse d’Or France ne veut pas dire gagner le Bocuse d’Or. C’est pour cela que nous devons prendre de l’avance et considérer l’épreuve nationale comme si elle était la sélection continentale. La France est restée trop classique, c’est une raison de son échec. Il faut qu’elle montre à nouveau qu’elle est capable d’innover et de surprendre ».

 Bocuse d’Or France – 23-24 septembre 2019 – Palais de la Mutualité,  Paris

bocusedor.com
@bocusedor 
@bocusedorfrance

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *