Avec – Le Coeur des Chefs – au Castellet la table triplement étoilée de Christophe Bacquié

15 mai 2018  0  Chefs & Actualités MADE BY F&S
 

signature-food-and-sensMardi 15 mai au déjeuner pour Le Coeur des Chefs Hôtel & Spa Le Castellet – A droite de la route qui vient de serpenter entre pins et oliviers et nous poser au Castellet, un circuit mythique, des moteurs qui vrombissent, des records de vitesse, des freinages et des accélérations. Du bruit et de la vitesse. A gauche, le luxe et le calme. Un golf, un hôtel Relais & Châteaux *****, un restaurant *** Michelin pour le chef Christophe Bacquié, un lieu de plénitude et de délice entre 50 nuances de bleu du ciel et 50 nuances de vert.

Nature, silence rythmé par le chant des oiseaux. On dirait le Sud, on dirait la Provence de Pagnol et de Giorno. Hôtel du Castellet. Des maisons, des villas aux murs ocre et rose. Nous traversons un long couloir pour gagner une belle salle de réception, élégante, et le jardin, les jardins, les terrasses et les vérandas qui nous accueillent pour célébrer la sortie du dernier numéro de Le Coeur des Chefs. Meubles de jardin en fer forgé, grands parasols, comment ne pas succomber au charme de l’endroit.

En se penchant sur les pointes des pieds, on peut deviner la mer, Cassis et les calanques. Une grande très grande maison, un domaine de caractère à l’âme d’une maison de famille où chacun se sent bien. Les maitres des lieux nous accueillent en amis, ils sont heureux de recevoir cette jolie bande de chefs et de producteurs venus pour découvrir, échanger, partager la joie et féliciter deux couples extraordinaires, deux équipes unies par le goût du travail, de l’excellence, Anne et Jean-Philippe Garabedian du magazine Le Coeur des Chefs, Alexandra et Christophe Bacquié de l’Hôtel du Castellet. Tous unis et réunis dans ce lieu d’exception où le temps se languit, prend le temps entre terre et mer, vignes et domaines, lumière et ombre.

Il y a une rédactrice en chef heureuse de présenter ses dernières feuilles écrites avec sincérité, 72 pages de confidences et mots de cuisine, de temps partagé et immersion totale, Anne Garabedian, un photographe tout sourire, heureux de shooter toute la troupe, Jean-Philippe Garabedian, un chef triplement étoilé Christophe Bacquié ému et fier de partager avec sa femme Alexandra ce parcours dont ils rêvaient tous les deux. 

Il y a des chefs, beaucoup de chefs même une bonne cinquantaine venues de toute la région PACA, Nadia Sammut, Michel Kayser, Michel Portos, , Jacques Maximin, Dominique Lory, Stéphane Raimbault, Jany Gleyze, Jean-François Bérard, …… des chefs qui discutent, des chefs qui cuisinent, des chefs qui posent, des chefs tout sourire, des chefs gourmands, des confituriers souriants, des faiseurs de pain et d’huile d’olive, des vignerons, une MOF fromage…

Le chef Glenn Viel déguste des produits d’Italie sur le stand de la Cambuse


Le chefs Christophe Bacquié et Dominique Lory

 Il y a des huitres, des pains, des fromages d’Italie, des fromages d’ici, affinés merveilleusement bien, des vins, du caviar  et du champagne, des fleurs de courgette en majesté, des confitures et des chutneys de la Conserverie Moderne Anatra qui invente saison après saison les plus délicieux des accords fruités, des huiles d’olive sublimes rares et délicieuses fabriquées à la meule et à la presse au Vieux Moulin à Huile du Partégal, des artisans du goût qui subliment le produit. Toutes et tous présentent des produits d’exception « élevés » avec respect et amour du grand travail très bien fait. Des gens et des produits avec lesquels Anne Garabedian et Christophe Bacquié partagent cette recherche de l’excellence.

Aurélie et Christophe


Magali et Guillaume Kauffmann

 

La fête fut belle, amicale, souriante, chaleureuse, une échappée belle, une parenthèse de goûts partagés, même le soleil s’est invité.

Le chef Marseillais Lionel TURAC


Lionel Turac et le producteur d’asperge Sylvain Erhardt


Les chef Stéphane Raimbault et Jany Gleize


Sylvain Erhardt


Lionel Turac en pleine cuisson des asperges de Sylvain Erhardt


le producteur d’huîtres Pascal Migloire


les deux barbus Sylvain Erhardt et Pascal Migloire


Sur le stand du Louis XV à Monaco


Nadia Sammut


La famille Kayser de Nîmes Garons


Le chef Jacques Pourcel et l’équipe de Valrhona


Le chef Michel Portos

        

LE COEUR DES CHEFS 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *