1 jour,1 livre, 1 pâtissier, 1 bûche – Christophe Adam

28 octobre 2017  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensCHOCOLAT – CHRISTOPHE ADAM –

Après la pomme, la framboise et le citron, Christophe Adam sublime  le chocolat, en partant avec l’aide de son fournisseur Valrhona à la rencontre des cacaoyères de la société M. Libânio au Brésil.Du chocolat, du chocolat encore, quel délice! “La Poule sur un mur”adore le chocolat, noir, en tablette, en bouchée, en carré. En attendant le prochain Salon du chocolat qui va s’ouvrir dans quelques heures, elle calme son impatience en croquant les délices de Christophe Adam, un livre CHOCOLAT et une bûche.

L’AUTEUR – CHRISTOPHE ADAM – CHEF-PÂTISSIER

Rédaction Sophie Brissaud, la plume à la petite cuillère qui a suivi le chef pâtissier sur les routes du chocolat du Brésil.

SUCCES-STORY. Pour son pote Christophe Michalak, il est “la créativité poussé à son paroxisme“, classé dans les trois premiers en terme de création”. Et pourtant, rien n’était gagné, rien ne prédisait que le galopin turbulent et colérique à être un jour sur le podium de l’excellence. Christophe Adam préférait regarder les pêcheurs rentrer dans le port de Landivisiau que les pages de ses livres d’école. Il n’aimme pas l’école et elle le lui rend bien, ils se quittent en 5ème! Christophe Adam se retrouve dans les classes des perdus pour l’enseignement. Il touche à tout, plomberie, électricité, menuiserie. il aurait pû être marin également. Il a quinze ans quand le hasard bien inspiré le croise en Bretagne où il va faire un job d’été, des extras pour gagner quelques billets pour acheter sa première mobylette. D’abord en cuisine, il se retrouve en Il se retrouve intégré dans une brigade en… pâtisserie. Il change de mode de vie, se lève tôt, ne sort plus.  Nouveau rythme rude et radical. Le job d’été est devenu job tout court. Petit à petit le rebelle s’assagit et se met à bosser. 1989, il a 18 ans, poussé par sa mère et l’envie de découvrir des ailleurs, il part à Londres où la pâtisserie française connait un fol engouement. Christophe Adam est  au Gavroche, 3 étoiles Michelin. Il travaille sans repos, sort beaucoup et verse des rivières de larmes de fatigue. Il enchaine avec les frères Roux et leur pâtisserie. Puis passe au Crillon, référence ultime, sous le commandement de … Christophe Felder et Laurent Jeannin. Il réalise son rêve de travailler dans un palace, il travaille beaucoup. Il quitte Le Crillon pour le Palace Beaurivage à Lausanne,  il a 24 ans, il est chef pâtissier. Mais il n’était pas prêt pour le rôle et revient à Paris.1996, Christophe Adam repart à zéro dans une grande maison,  Fauchon que Pierre Hermé vient de quitter, il y a là Sebastien Godart et Christophe Michalak, il y restera 15 ans.  En 2001, Godart part, Christophe Adam débride sa créativité, bouscule les classiques, les tartes deviennent carrées, oh,  il invente le bonnet du Père Noël, la galette des rois aux fraises tagada. Il met de la couleur flashy en plus dans les gâteaux, de l’orange translucide pétard, il met du rouge et laisse tomber les rose, vanillé, et autres couleurs pâles qui habillaient t les gâteaux. La vénérable maison a pris un coup de pop et de couleur, Christophe Adam l’a rendue funky et pimpante. L’éclair orange nait pour les boutiques new-yorkaises… L’éclair occupe une grande partie des pensées du” génie”, il crée avec son frère un week-end éclair. La vague du monoproduit nait et n’en finit pas de grossir. Christophe Adam quitte Fauchon, travaille pour ses projets, le management, la créativité. 2012, il devient patron de PME,chef d’entreprise, nouvel avenir, nouveau succès, une idée de génie, l’éclair. Christophe Adam est un lanceur de mono-produit, L’Eclair de génie, nouveau concept de pâtisserie.  Un classique de la pâtisserie triste et tombé en désamour, qui essayait de garder son rang entre le millefeuille et l’Opéra, est redécouvert, adoré. Les éclairs que Christophe Adam décline, multiplie de toutes les tailles, de toutes les couleurs, de toutes les saveurs, aux mille parfums. Des kilomètres d’éclairs sont vendus dans les temples de l’éclair où viennent les passionnés de ce “pain à la duchesse” pour découvrir les désormais classiques, les audacieux, les “qui ne feront qu’un tour de piste”, les éphémères, les incontournables, les attendus remplis de ganache au chocolat que le chef change souvent pour nous faire faire le tour du monde des grands crus… Entre deux éclairs, Christophe Adam fait de la télé, il est jury de “Qui sera le plus grand pâtissier”, a été consacré “Meilleur Pâtissier de l’année en 2014 par le Pudlo, élu “Meilleur pâtissier 2015” par les Relais Desserts…

il vient de se lancer dans le salé avec Le Dépôt Légal une adresse vive et réconfortante pour grignoter, déjeuner sur le pouce, un restaurant convivial Made With Love. Un nouveau lieu de vie et de craquage.

Aujourd’hui Christophe Adam va avoir 45 ans, il est grisonnant mais l’Homme aux Mille Éclairs n’a rien perdu de son charme. Il vend des millions d’éclairs par an dans sa trentaine de boutiques en France et à l’étranger, voyage beaucoup surtout en Asie, est heureux de pratiquer la pâtisserie, d’avoir une actualité chargée, effervescente, de gérer désormais deux laboratoires pour suivre la fabrication des éclairs. Christophe Adam file comme l’éclair aux quatre coins du monde  pour visiter ses boutiques qu’il a multiplié comme des petits pains au chocolat, à la recherche et à la découverte de produits nouveaux, de l’excellence. Il est pâtissier de génie, chef d’entreprise, manager, créateur, communiquant… Il a un équipe de 75 personnes, ils étaient 7 il y a 4 ans… Il lance des éclairs partout.

LE LIVRE – CHOCOLAT – 128 pages et près de quatre cents grammes de cabosses, fèves et passion.

A l’ouverture après un édito signé par l’homme éclair, quelques mots pour parler chocolat, un petit glossaire indispensable. 2 portraits – Eimar Sampiao Rosa directeur de plantation & Cédric Robin, coureur de cacao – et des rencontres illustrées de recettes, des photos de bande entre potes, des arbres et des gestes, de la passion et du désir, des secrets et des souvenirs de voyage.

boulettes choco-coco

LE SUJET – LE CHOCOLAT, CE NOIR OBJET DE DESIR

Qu’il soit noir, blanc, au lait – le préféré de Christophe Adam -, de Colombie ou du Brésil,  il a la même histoire qui commence sur un arbre et finit en carré, tablette, truffe ou macaron, au bord de vos lèvres.

On y suit toutes les étapes pour passer de la cabosse au chocolat, à travers l’écabossage, l’égouttage, la fermentation... Christophe Adam très attaché au produit, veille à être au plus proche des produits. Enthousiaste de partir au Brésil avec Valrhona, voir, toucher, humer les fèves d’exception, participer à chaque étape de la transformation.

LES RECETTES – 45

Madeleines au chocolat

Incontournable “Cake au chocolat”, “Croustillant Praliné”, irrésistibles “Chocolat chaud Celaya au thé Earl Grey”, “Fondant chocolat-Passion”, “Moelleux au chocolat, Namelaka Opales, Gianduja, sauce chocolat”, addictifs “Fondant au chocolat de Cécile”, “Soufflé au chocolat” et l’étendu, espéré “Eclair Taïnori”

éclair Taînori

LE PHOTOGRAPHE – GUILLAUME CZERW

Photographe culinaire . Des photos presque brutes, entre nature morte et reportage, des portraits attendrissants, des photos qui donnent envie de craquer sans attendre et croquer sans honte.

L’AVIS DE LA POULE SUR UN MUR: et fondre de plaisir avec le chocolat. des pépites de gourmandise qui mettent des étincelles au coeur, un livre à déguster comme le chocolat avec gourmandise, au gré de ses envies et de ses humeurs.

 

CHOCOLAT – CHRISTOPHE ADAM – EDITIONS de LA MARTINIERE – 12,90€

LA BÛCHE –  L’ECLAIR DE NOEL & les PETITS NAINS

Oh elle ressemble à une bûche! Elle ne se déguise pas en princesse, en camion ou fée clochette. Christophe Adam a laissé son imagination déborder sur les chocolats et délices de Noêl et a choisi de nous offrir cette année une bûche classique. Classique, pas seulement car se cache sous une robe étincelante de petites merveilles de noisettes.

Grande première, Christophe Adam a créé une bûche qui s’affiche plus originale et surprenante que jamais pour les amoureux du praliné. Base terriblement craquante, croustillante à se damner, à succomber à la divine gourmandise. Mousse à la vanille de Nouvelle Guinée,  crémeux praliné noisette maison follement addictif, croustillant praliné et dacquoise à la noisette. Décor cacahuètes caramélisées et noisettes. 6 personnes, 42 €

L’ÉCLAIR DE NOËL – DE LA COULEUR

Mousse de cheesecake citron vert et confit de framboise.

LES NAINS

COME BACK ! Les 7 nains en chocolat s’invitent à nouveau sous le sapin. On craque pour ces petites merveilles aussi déjantées les unes que les autres.

P’tit Coquin (rouge) : chocolat blanc, crispy framboise – P’tit Malin (jaune) : chocolat blanc, crispy passion – P’tit Ronchon (vert) : chocolat blanc, pistache hachées – P’tit Taquin (gris) : chocolat noir, mini croustibilles noires – P’tit Gourmand (cuivre) : chocolat lait, mini croustibilles lait – P’tit Voyou (bleu) : chocolat lait, peta zêtas – P’tit Chenapan (blanc) : chocolat blanc, mini croustibilles blanches.

Et pour ceux qui auraient les yeux plus gros que le ventre, on opte pour la version XXL ! 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *