C’est Off… C’est Cuisine… C’est D’Actualité … # 54

15 février 2016  0  LE OFF
 

signature-food-and-sens C’est reparti, la planète FOOD n’en finit pas de s’agiter en ce début du mois de février … difficile de suivre l’actualité des chefs, heureusement Food&Sens est là pour vous aider à suivre l’actu des Chefs !

Parfois c’est OFF … en tout cas c’est Cuisine … et c’est d’Actualité ! … Cette semaine encore sur la toile, la cuisine diffuse quelques rumeurs et chuchotements !

Suivez les chefs, ils bougent version FOOD…. quelques indiscrétions ? … cette semaine, les chefs s’expriment … la presse en parle, alors à F&S ça nous intéresse … en ce début de semaine un melting-pot d’informations …

 

Les chefs ont fêté les 90 ans de Monsieur Paul à New York

restaurant daniel

Il n’y avait que Daniel Boulud le chef Lyonnais installé à New York pour être capable d’organiser cette rencontre … réunir une quarantaine de chefs et restaurateurs de Big Apple pour célébrer les 90 ans de Paul Bocuse au restaurant Daniel. Et bien il l’a fait, le jour de l’anniversaire de Monsieur Paul, autour de lui Jean-Georges Vongherichten, Daniel Humm et son associé Will Guidara, Eddy Leroux, Marcus Samuelsson, Drew Neiporent, Gunter Seeger, Bill Telepan, J James Kent, Wylie Dufresne, Danny Bowien…

 

Joël Robuchon et Jean-Pierre Raffarin en visite à l’école Hôtelière de Lausanne

Robuchon

Le chef Joël Robuchon et Jean-Pierre Raffarin Sénateur de la Vienne ont visité la semaine dernière l’école hôtelière de Lausanne, une référence dans le domaine de la formation haut de gamme en hôtellerie et restauration, indique lanouvellerepublique.fr. L’Institut international Joël Robuchon qui s’installera à Montmorillon sera centré sur la gastronomie, il ne sera pas concurrentiel avec l’école de Lausanne mais pourrait devenir complémentaire. Il n’est pas exclu que dans l’avenir un accord puisse exister entre les deux instituts. Le permis de construire sera déposé avant l’été, tout est sur les rails. Les équipes travaillent simultanément sur deux sujets : le projet architectural et le projet pédagogique.

 

Jean-François Piège roule pour Mercedes

Jean-Francois-Piege

C’est Paris Match qui le confirme, Jean-François Piège le chef le plus médiatique du moment roule en Mercedes, il est propriétaire d’un GLE et d’une Smart et pour lui c’est ” Unique ” !. Le magazine people indique que le chef ” Fidèle à la marque allemande depuis quinze ans, la célèbre toque cathodique est dithyrambique quand il évoque sa première Classe A, « une citadine top »”. Mais le chef a aussi d’autres envies « Je rêve d’une Mercedes Pagode (1963-1971), dans sa version californienne car elle avait la clim’ et la boîte automatique. Durant mes récentes vacances à Los Angeles, j’ai failli craquer, mais ce n’est que partie remise… »  indique t’il dans le reportage.

 

Thierry Marx se lance dans la boulangerie

thierry marx

Thierry Marx annonce l’ouverture prochaine de sa première boulangerie-sandwicherie. Le Chef du restaurant « Sur Mesure « au Mandarin Oriental à Paris ouvrira au 2ème trimestre 2016 son premier concept de boulangerie-sandwicherie au 51 rue de Laborde, dans le 8eme arrondissement de Paris. « Passionné par la boulangerie depuis son enfance, il proposera une gamme de pains, de viennoiseries et pâtisseries issus du patrimoine culinaire Français. A emporter ou à consommer sur place dans un design moderne et chaleureux « indique le dossier de presse. Food & Sens ira sans aucun doute déguster ses sandwichs sur mesure !

 

Le retour de Tabata Bonardi à Lyon

Tabata-Bonardi

La chef brésilienne Tabata, révélée en 2012 par Top Chef, ex-élève de l’Institut Bocuse et qui a fait une partie de son parcours auprès de Nicolas Le Bec continue son chemin. On l’a vu un temps ( un an jour pour jour ) comme chef pour le groupe Paul Bocuse au restaurant Marguerite. C’est d’ailleurs là qu’elle a rencontré le jeune Savoyard, Jean qui est devenu son époux. Lui est un ancien apprenti du chef Patrick Turpin à Chambéry, et a travaillé chez Christian Têtedoie à Lyon. Après un tour du monde culinaire, les tourtereaux ouvriront début mars, Les Apothicaires, restaurant d’une trentaine de couverts donnant sur une cuisine ouverte. En cuisine et en salle, le duo proposera une cuisine libre et instinctive, qui fera la part belle au végétal, au fumé, à la maturation et à la créativité.

 

Le départ de Laurent Fabius inquiète la profession, soupe à la grimace ! 

fabius Ayrault

Une chose est sûre la profession regrette le départ du Ministre Laurent Fabius, d’autant que pour l’instant on ne sait pas ce que deviendra son action favorable à la gastronomie. Cette semaine donc, départ de Laurent Fabius du Ministère des Affaires Étrangères pour prendre la Présidence du Conseil Constitutionnel. Remaniement ministériel, avec le retour déprimant de JM Ayrault au gouvernement pour prendre en charge le Quai d’Orsay et l’octroie de postes d’opportunismes pour les écologiques. Mais la question qui demeure, Jean-Marc Ayrault va t’il faire perdurer l’action entreprise par Laurent Fabius pour la gastronomie ? … Rien n’est sûr … Laurent Fabius et son épouse avaient initié la ” gastro-diplomatie ” que beaucoup de pays appliquent déjà pour vendre la destination touristique, leurs produits, leurs vins, leurs savoir-faire…

 

L’ex DG du groupe Ducasse, Laurent Plantier croit en – La Belle Assiette –

la belle assiette

Afin d’accélérer son développement et de lancer 4 nouveaux services de traiteur, la startup française – La Belle Assiette – dirigée par Stephen Leguillon, annonce une nouvelle levée de fonds de 1,3 millions d’euros. Ce second tour de table élève son financement total à plus de 3 millions d’euros. L’entreprise annonce sa stratégie d’étendre son marché du chef à domicile à l’intégralité de l’industrie du traiteur. Crée en 2013, La Belle Assiette connait une expansion géographique rapide et devient le plus grand service de Chef à domicile d’Europe​. Des chefs professionnels, soigneusement sélectionnés et testés par l’entreprise, cuisinent et servent des repas à la maison ou au bureau. Proposant ses prestations à partir de 35€ par personne (£39 au Royaume­Uni), La Belle Assiette revendique dorénavant une communauté de plus de 700 chefs et plus de 30 000 utilisateurs dans 6 pays. Parmi les nouveaux investisseurs, l’entreprise accueille notamment le fond d’investissement Cabiedes & Partners et l’ex­DG du Groupe Alain Ducasse, Laurent Plantier.

 

Le nom de la Cité de la gastronomie à Périgueux dévoilé

Périgueux

Elle n’est pas encore née qu’elle change déjà de nom. Le projet de la Cité de la Gastronomie à Périgueux est dans les tuyaux, elle se nommera ” La Manufacture gourmande “, le nom a été dévoilé, de même que les grandes lignes du projet, les études sont lancées. Le projet est mené en partenariat avec le Grand Périgueux qui co-finance à hauteur de 40 % l’étude menée depuis juillet 2015. L’idée est de dépasser la notion culinaire pour développer une ambition thématique, de la terre à l’assiette. La Manufacture Gourmande va permettre à Périgueux de devenir une véritable destination gastronomique. Elle s’inscrira dans une stratégie de marketing territorial.

 

Top chef : “ Je ne suis pas dans Top Chef pour soigner mon look et mon image ! 

Thomas Murery

Ce mercredi 10 février avait lieu un dîner à quatre mains au Molitor Paris By MGallery  dont le chef Wilfried Graux vient d’être éliminé dans un ultime tête à tête face au chef Pierre Meneau. Il a retrouvé l’Alsacien Thomas Murer ( actuellement second de cuisine au Luxembourg ) qui lui est encore dans la course dans la saison 7 de Top Chef 2016 pour ce dîner partagé à Molitor.  Sauvé de justesse Thomas Murer est plutôt indulgent avec le jury il indique d’ailleurs  « Je suis très content d’avoir pu tirer les leçons d’un premier échec » …  « Je n’ai toujours pas compris pourquoi on s’est fait défoncer par le jury lors de la première épreuve, mais cela fait partie du jeu. Je ne leur en tiens pas rigueur ». Il poursuit en indiquant qu’il est là pour que l’on juge ses plats. « Je ne suis pas dans “Top Chef” pour soigner mon look ou mon image ».

 

Les dessous du rapprochement du Groupe Barrière et de Moma Group

Barrière Moma

Le groupe Barrière est propriétaire d’hôtels et Casinos en province et du Fouquet’s à Paris, Le Moma Group est propriétaire de 12 établissements à Paris dont le tout dernier Manko dont la cuisine est signée par le chef Gaston Acurio. Barrière possède le seul casino d’Île-de-France à Enghein les Bains, les pouvoirs publics risquent tôt ou tard d’attribuer des licences de jeux Paris intra-muros. Au fil des ans, la plupart des cercles de jeux de la capitale ont été fermés, en raison de leurs liens avec des figures du banditisme. Un rapport officiel préconisait l’année dernière de remplacer les anciens cercles associatifs par des clubs de jeu (sociétés commerciales) soumis à une taxation et à des obligations proches des casinos de province. Au cas où ce dossier se débloquerait, le groupe Barrière, avec l’aide de Moma pourrait plus facilement tenter sa chance, d’où le rapprochement des deux groupes indique Les Échos.

 

Copyright photo : DR La Nouvelle République – Paris Match © Clément Choulot – Sipa Presse Grazia – © PATRICK KOVARIK / AFP – PHILIPPE MERLE/AFP – @Rachid Bellak
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (50%)
  • Je suis fan (33%)
  • Inquiétant (17%)
  • Mmmm interessant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *