so luxe conciergerie

So Luxe – Installée à Megève, Émilie Lallement a créé la première “Conciergerie d’Expérience” –  » Nous vendons de l’expérience, pas du marketing. Nous vendons de l’humain, de l’émotion. « 

19 février 2019  0  Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens F&S s’est rendu à Megève pour rencontrer Émilie Lallement, jeune entrepreneuse issue de l’univers du luxe. Dynamique, connectée, elle décèle les tendances et espère bien d’ailleurs en créer, ça bouillonne d’idées dans sa tête, elle a compris que le luxe d’aujourd’hui c’est de pouvoir faire vivre des expériences aux clients. Ainsi, elle a créé SO LUXE une  » conciergerie d’expériences « , nous avons voulu en savoir plus : 

Émilie Lallement – SO LUXE

F&S – Quel est votre parcours ? 

Émilie Lallement – J’ai obtenu mon bachelor en Management Hôtelier de l’Ecole hôtelière Suisse des Roches il y a un an et demi. J’ai eu un parcours assez international, des stages effectués au Ritz-Carlton de Ténérife en Espagne, après je suis partie en Thaïlande en tant qu’assistante de direction d’un hôtel cinq étoiles, et dernièrement à Dubaï sur un poste de consultante dans l’univers de la restauration. Je viens de l’hôtellerie, mais l’hôtellerie c’est un sujet large, on connaît l’hôtellerie dans sa forme première, mais là je me lance dans la Conciergerie de luxe,  je navigue dans un monde où les clients aiment avoir leur confort, tout en profitant des prestations d’un hôtel cinq étoiles. Donc on peut dire que la conciergerie est une étape clé à l’hôtellerie dans ce sens-là. Nous organisons le séjour de nos clients de A à Z, de la réservation d’une propriété de charme – ou même d’un hôtel – avec tous les services qui l’accompagnent, que ce soit un chef à domicile, un petit déjeuner livré depuis l’extérieur le matin, une gouvernante à domicile, une baby-sitter, un coach privé, des massages etc.

F&S – C’est là que vous avez décelé le besoin de personnalisation de la conciergerie ou de la réservation, de l’expérience finalement ? En quoi SO Luxe se démarque des autres conciergeries ?

E. L. : De nos jours, les clients aiment bien être accompagnés, ils ont besoin d’être guidés dans leurs démarches; ils n’ont pas forcément les idées, ni le temps, pour organiser leur séjour voire même leur quotidien. D’où la création de notre “conciergerie d’expérience”, car en effet, en alliant les fondamentaux de la conciergerie, nous déclinons nos offres sur les expériences, les sensations et les émotions. Des expériences soit intégrées à leur séjour, soit se déroulant le temps d’une journée ou d’un week-end, sous forme de ce que nous appelons nos “show cases” d’expériences autour de thèmes que nous avons prédéterminés.

F&S – Citez nous un de ces  » show Cases  » –

E. L. : Nous avons un Show Case qui plaît énormément, le show case “Air Force”, où nous amenons nos clients depuis Genève sur la base militaire de Sion. Ils sont briefés pour faire un vol dans un avion de chasse de l’époque, un Hawker Hunter anglais, avec un véritable pilote de chasse. Après ça nous les déposons en hélicoptère sur Glacier 3000, où ils découvrent une  » expérience  » un déjeuner bistronomique voire gastronomique, passent ensuite une nuit à l’hôtel Chetzeron, en altitude aussi, pour finir avec une initiation au pilotage d’hélicoptère le lendemain. Ce sont des expériences assez ciblées qui ouvrent au “rêve”, qui permettent tout simplement de réaliser les rêves de nos clients.

F&S – En fait c’est pour cela que vous êtes basé à Megève ?

E. L. : c’est ça, nous nous sommes rendus compte que Megève est une destination qui rayonne beaucoup, on y rencontre beaucoup de Français, notamment de la région parisienne, de la région lyonnaise mais aussi des Suisses qui viennent généralement en week-end et des étrangers. C’est une destination très internationale, cela nous permet donc de nous faire connaître non seulement chez nous en France, mais vers l’étranger également.

F&S – Quelle différence fondamentale faites-vous entre une agence de voyage haut de gamme et une conciergerie ?

E. L. : Nous combinons les deux, c’est à dire qu’une agence de voyage ne va pas forcément accompagner le client tout au long de son voyage, de notre côté nous proposons seulement des destinations que nous connaissons et maîtrisons. En plus de nous occuper de la partie organisation d’une agence de voyage haut de gamme, nous accompagnons le client durant toute la durée de votre voyage, si vous avez besoin d’assistance sur place, non pas forcément d’une assistance physique, mais par exemple pour tout ce qui est : réservations de restaurant, d’excursion, conseils, médecins. Nous allions les deux (agence de voyage haut de gamme et conciergerie) et c’est ce qui fait notre force.

F&S –  Donc si So Luxe se démarque des autres conciergeries, c’est sur la personnalisation, c’est ça ?

 E. L. – C’est ça, personnalisation mais aussi la partie expérimentale. Nouveaux horizons, nouvelles sensations.

F&S – Dernièrement, le chef Rene Redzepi  a déclaré que le luxe a changé de camp , en quelque sorte que le luxe c’est plus l’expérience que ce qui se voit ou qui s’affiche. Quel est votre avis sur le sujet ?

E. L. : – Je trouve qu’il a tout à fait raison. On est tout à fait là dedans. Les gens qui peuvent se permettre de partir, d’avoir de nouvelles expériences, veulent pouvoir faire quelque chose dont ils se rappellent; pouvoir rêver, avoir des étoiles dans les yeux et c’est là où on fait la différence.

F&S – Pour vous par exemple, aller cueillir des champignons au fin fond de l’Amazonie, c’est une expérience ?

Emilie : Tout à fait, c’est une expérience !. Le luxe, le vrai luxe de nos jours est l’inatteignable en quelque sorte, ce n’est pas à la portée de tous, mais SO LUXE fait tout son possible pour faire de tout cet “inatteignable” atteignable.

F&S – Donc vous êtes capable de vendre très cher un ramassage de champignons, par exemple

E. L. : Non. Ce n’est pas le but. Nous vendons de l’expérience, pas du marketing. Nous vendons de l’humain, de l’émotion.

F&S – Quelle est votre cible clients, comment allez-vous les capter ?

E. L. : Pour ce qui est de notre cible-client, nous ne recherchons pas qu’une clientèle aisée, nous avons des packages, des “show cases”, accessibles par tout le monde. Par exemple les Bootcamp family. Ils reviennent à la mode, notamment chez les familles recomposées, qui s’éloignent avec le temps, elles n’ont pas le temps de se parler, de se construire ensemble. Ce sont des expériences sur deux ou trois jours, avec un coach, et qui ne nécessitent aucune structure en elle-même, juste un coach, ce sont des packages accessibles par tout le monde, et qui permettent de sortir un peu de la routine de tous les jours.

F&S – De toute façon, on sait que si on veut se positionner sur un marché haut de gamme, forcément ça a un coût.

E. L.: Ça a un coût, c’est pour cela que nous avons différentes offres, des demandes les plus luxueuses et extravagantes aux plus simples. Nous voulons être accessibles à un grand nombre.

F&S – Cela veut dire que vous allez chercher à travers le monde des expériences qui vont être des offres que les grosses conciergeries ne proposent pas ?

E. L. : C’est ça, après c’est vrai que proposer des expériences comme de la plongée sous la glace, tout le monde peut le faire, dormir dans un igloo, c’est possible, mais on n’y pense pas forcément. Et surtout c’est l’acheminement, l’habillage qui est intéressant, donc dormir dans un igloo puis plonger sous la glace et terminer par apprendre à conduire des chiens de traineaux, c’est l’alignement de toutes ces expériences combinées qui fait que les gens s’en souviendront.

F&S – Comment allez-vous les proposer à vos futurs clients ? Comment allez-vous les mettre en place ? Site internet en place ou qui va être mis en place ?

E. L. : Le site SO LUXE est mis en place. Nous avons aussi mis en ligne tous nos “show cases”,  tous ceux qui sont validés sont en ligne, avec toute la programmation.

F&S – Quels réseaux de luxe, quels clients allez-vous démarcher ? Ou c’est le client qui va venir par lui-même ? Allez-vous démarcher dans les hôtels ?

E. L. : Le luxe c’est beaucoup de bouche à oreille et un travail en équipe avec nos prestataires. Nous proposons leurs services mais ils proposent les nôtres aussi. C’est donc beaucoup lié au relationnel, la cible c’est aussi les clients de l’hôtellerie haut de gamme, qui se disent que passer quinze jours dans une villa, avec tous les services qu’ils peuvent apprécier dans un hôtel cinq étoiles, ce n’est pas si mal non plus. La clientèle visée est très vaste.

F&S –  Quelle est votre dernière expérience personnelle qui correspond à ce que vous proposerez à vos clients ?

E. L. : il y en a beaucoup mais, celle que je citerai est une de nos dernières expériences vécue à l’Ile Maurice, où un habitant local nous emmena en bateau sur une île déserte pour nous y préparer un barbecue de langoustes pêchées par lui-même, et pour nous emmener ensuite nager avec les tortues et dauphins en pleine mer, une journée magique.

F&S – Pour vous la gastronomie fait-elle partie des expériences incontournables pour un voyage réussi ? 

E. L. : c’est la touche qui fait toute la différence

F&S – Donc forcément dans chacun de vos voyages, vous allez inclure bien sûr de la nourriture de qualité mais aussi des expériences gastronomiques ? Ou pas forcément ?

E. L. : aussi, ça peut être une expérience à part, une expérience gastronomique, mais nous essayons toujours d’allier la gastronomie avec nos “show cases”, en adéquation avec le weekend end dont il est question. Par exemple, si on va en montagne, on ne va pas y aller pour manger des fruits de mer ! Nous aimons allier nos expériences montagne avec par exemple un dîner dans un refuge en altitude autour d’un repas local.

F&S – Citez une table dans le monde qui selon vous pourrait participer à l’expérience So luxe ?

E. L. : Une de mes dernières meilleures expériences culinaires c’est le restaurant COYA à Monaco. Ils ont vraiment compris comment allier l’expérience culinaire mais aussi l’expérience client, ils accompagnent les clients durant tout le repas en expliquant l’origine de leurs plats, leurs combinaisons, ils vous font tout simplement rêver, sans parler du cadre. Ça serait ma table par excellence. Dernièrement aussi la “Table du château” à l’Ile Maurice, pour des saveurs inoubliables alliant cuisine des îles et cuisine traditionnelle.

F&S – Pour nous, l’avenir de la conciergerie de luxe doit surtout passer par la personnalisation de l’expérience proposée. Est ce aussi votre avis ? Des expériences pas forcément gastronomiques mais d’expériences qui vont dans le sens de dépaysement, on y passe un bon moment…

E. L.  : oui, ce serait plus des expériences sensationnelles et émotionnelles que de simples expériences clients.

F&S – Pour proposer des expériences à des clients exigeants, il faut être sûr du résultat et de la qualité obtenue à l’arrivée. Allez-vous tester toutes les expériences avant ? Accompagnerez-vous parfois vos clients ?

E. L. : Oui, que ce soit les expériences culinaires, les hôtels, les activités, nous testons tout. Et si le client demande un accompagnement, bien sûr, dans la mesure du possible nous serons là.

F&S – Si demain, un client vous demande de monter les marches du Festival de Cannes ou de participer aux Oscars à Hollywood, vous diriez que pour So luxe rien n’est impossible ?

 Emilie : Car tout est possible ! ( rire ) –  Grâce à notre réseau professionnel, dans l’hôtellerie, mais pas que, nous ferons tout notre possible pour atteindre l’impossible. Un bon réseau et des partenaires fiables, c’est la clé de tout !

F&S – Vous avez parlé du marché de niches, marché qui a tendance à se développer , réunir des familles qui ne se voient pas le reste de l’année, c’est donc un marché que vous allez beaucoup développer ?

E. L. : Oui ça va être un de nos challenges, c’est ce qui nous tient vraiment à cœur, nous avons constaté que ça n’existe pas forcément encore, on pense qu’il y a un gros marché à développer à partir de  » la cohésion familiale « , ça va être notre gros développement de l’année.

F&S – Le milieu du sport de haut niveau, la demande semble importante, pensez-vous travailler sur ce créneau–là ?

E. L. : Nous faisons déjà du sur-mesure, que ce soit côté mer ou montagne, nous avons déjà nos coachs attitrés, nous pouvons nous déplacer, au niveau national ou à l’international si désiré. Nous n’avons pas encore abordé l’univers du sport de haut niveau, mais nous allons le développer, c’est un second projet de cette année.

 SO LUXE 

Contacts – contact@so-luxe.com –  tel + 33 180 052 691

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (73%)
  • Je suis fan (27%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *