Fooding 2018 fait son cinéma – Le palmarès 2018

09 novembre 2017  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Publication de Thibaut Danacher pour le magazine Le Point,  le célèbre FOODING sort son palmarès 2018, intéressant de découvrir le classement 2018 après l’entrée en grandes pompes du groupe Michelin dans le capital du Fooding. Ravis de voir que le ton et la pertinence du guide le plus branché de France ne change pas …

Le guide gastronomique sacre le restaurant locavore d’Anthony Orjollet à Bidart, au Pays basque. 

Il fallait avoir le nez fin pour trouver cette perle rare planquée entre un coiffeur et un opticien sur la D810 à une enjambée de l’A63. Le genre de charmant paysage devant lequel on passe sans jamais s’arrêter. Le Fooding a flairé la bonne affaire en allant traîner ses couverts chez Elements, du côté de l’avenue de Bayonne, à Bidart, à la lisière de Biarritz. Il a déniché une pépite qu’il s’apprête à couronner « meilleure table » dans son édition 2018, dont les récompenses du palmarès seront remises le 13 novembre à Paris. « Audacieuse, délicieuse, punk, précise, locavore, cette adresse ne ressemble à aucune autre », s’enthousiasme Alexandre Cammas, fondateur et directeur du guide Fooding.

Sous les fenêtres de la résidence Agoretta, bâtisse typique du Pays basque avec sa façade blanche et ses pans de bois rouge-brun, voilà donc Anthony Orjollet auréolé pour son restaurant-cave à vins, qu’il a fait éclore en juin. Après avoir globe-croqué la planète durant douze ans – AngleterreEspagneNouvelle-Zélande, Bali, Norvège –, le chef millésime 1985 avait le mal de la France. Suffisant pour que le garçon originaire de Saint-Priest, près de Lyon, vienne poser ses casseroles dans les Pyrénées-Atlantiques. « Je désirais être proche de l’océan, de la terre, de la montagne et de l’arrière-pays. Je voulais me sentir libre d’interpréter les 52 semaines d’une année avec les trésors d’hommes et de femmes qui se trouvent dans un rayon de 70 kilomètres autour de moi », glisse le trublion culinaire en réajustant sa casquette blanc et bleu.

Fooding 2018, sortie en librairie jeudi 9 novembre, 9,90 euros en kiosque ; 12,90 euros pour la version premium en librairie. 

Pour retrouver l’article en intégralité cliquez sur le LINK

Le palmarès du Fooding 2018

Meilleure table : Elements, à Bidart

Meilleur sophistroquet : Eels, à Paris ; Ima, à Rennes

Fooding d’amour : Vivant, à Paris ; Le Comptoir à manger, à Strasbourg ; Otonali, à Saint-Malo

Meilleur rade : Le Rocher de la Vierge, à Toulouse

Meilleur bar à délices : Le Bar des Prés, à Paris

Meilleure paillote : Chez Lanchois, à Sète

Meilleure pizza : Da Graziella, à Paris

Meilleur sandwich grec : Yaya, à Saint-Ouen

Meilleur bar d’auteur : Combat, à Paris

Meilleur décor : Les Grands Verres, à Paris

Meilleure chambre de style : Les Roches rouges, à Saint-Raphaël

Copyright – F&S pour Le Point R.Gaillard
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *