les grand chefs du monde

Dîner des Grands chefs – Le menu, les chefs, les discours, les indiscrétions – acte 3

30 janvier 2019  0  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Continuons notre récit culinaire du dîner des Grands chefs qui se déroulait ce mardi soir à L’Abbaye de Paul Bocuse à Collonges. Quelques chiffres, plus 500 invités, le chiffre colossal de 300 chefs, 250 étoiles, 1 famille – les Bocuse, et des milliers de souvenirs de Monsieur Paul. 

diner des grands chefs 2019

Les chefs se sont retrouvés à Collonges avec un seul code, veste de cuisine de grand chef, c’était l’unique pass donnant accès à la soirée. Un sésame qui permettait de retrouver la grande famille de la cuisine, celle qu’affectionnait tout particulièrement le chef Paul Bocuse disparu il y a tout juste un an.

Olivier Ginon et GLEvent’s ont tenu à honorer le grand chef, son histoire, son empreinte à jamais posée sur l’histoire de la gastronomie française. Si vous avez suivi l’acte 1 et l’acte 2 de la soirée, vous avez pu comprendre que ce fut une soirée de fête en la mémoire du chef, car Paul Bocuse aimait célébrer, honorer, et rendre hommage lui aussi à l’effort, au travail, à l’engagement personnel.

L’ensemble des convives sont passés à table un peu vers 22 heures, il faut dire que gérer plus de 500 invités représente un vrai challenge d’autant quand le public est essentiellement constitué de chefs. Sur table le menu qui nous attendait était une ode à la cuisine de Paul Bocuse, le dîner était placé sous la direction de la Maison Bocuse et signé par les chefs de Collonges (Christophe Muller, Olivier Couvin, Gilles Reinhart).

On a pu y déguster les grands classiques du chef :

  • La soupe VGE
  • Le loup en croûte sauce Choron
  • La volaille de Bresse cuite en vessie  » Mère Filloux « 
  • La tarte tatin, glace vanille

La soirée a démarré par un discours d’ Olivier Ginon, PDG du groupe GLEvent’s, avec de longs remerciements à la famille Bocuse, et le souvenir du chef Paul à qui revient en partie, en grande partie,  le succès du Sirha et du Bocuse d’Or. Olivier Ginon honorera aussi les chefs Mauro Colagreco et Laurent Petit qui ont décroché 3 étoiles au guide Michelin. Il terminera son discours avec une pensée pour Marc Veyrat, Marc Haeberlin, Pierre Orsi et Guy Lassausaie qui ont été déclassés lors de la sortie du guide Michelin 2019, une façon en quelque sorte d’égratigner le choix du Michelin (le tout en présence du Directeur Monde du guide Gwendal Poullennec qui dînait lui aussi sur place).

Place ensuite au discours de Gérard Collomb, Maire de Lyon, qui lui aussi a toujours été très proche du chef Paul Bocuse, de la famille Bocuse, et a toujours considéré que Lyon sans la gastronomie ne serait pas Lyon et que sa renommée internationale a été acquise en grande partie grâce à la grande cuisine.

Ce fut ensuite le tour de Jérôme Bocuse de prononcer quelques mots, tout d’abords pour célébrer son Père Paul Bocuse, remercier les chefs d’être présents, remercier toutes les équipes  des Maisons Bocuse qui au quotidien font fonctionner les divers établissements. 

Le menu commencera donc par l’excellente soupe VGE, et une intervention du chef MOF Jacques Maximin. Exceptionnellement le chef pris le micro pour honorer le chef Joël Robuchon disparu lui aussi dans l’année 2018.

C’est décidé nous classons la soupe VGE en Very Gastronomie Expérience !

Juste après le plat de loup, qui au passage a pu nous régaler d’une cuisson juste parfaite, ce fut la très remarquée intervention du chef Michel Guérard, dans son lyrisme habituel, jouant avec les mots et les anecdotes, le chef d’Eugénie a régalé l’assemblée, subtile, joueuse, fine sa diatribe restera longtemps dans les mémoires.

Vint ensuite le moment tant attendu de la fameuse volaille de Bresse en Vessie, présentée par les équipes de salle, des vessies gonflées à l’hélium diront quelques chefs avec une touche d’humour, quoi qu’il en soit le plat de volaille de Bresse était lui aussi très réussi, d’une cuisson au millimètre.

Ainsi continua la soirée, jusqu’à la tarte Tatin, qui clôtura la soirée sur une note bien française et le souvenir savoureux d’avoir partagé une très belle soirée entre amis. 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *