Atabula devient payant – l’univers des chefs en ébullition !

02 septembre 2017  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Le monde des chefs est en ébullition, ATABULA devient payant !

Partiellement, ou totalement la presse digitale devient payante, l’arrivée en 1990 de la première presse sur le web a doucement bouleversé le monde de l’information, mais en France il y a seulement ( tout juste ) 10 ans que la presse numérique a pris son envol et commence s’imposer.

Reste la question comment la rendre viable économiquement ?, bien évidemment par la publicité, mais celle-ci mute lentement trop lentement vers le web, il faut dire que les différentes crises économiques ont freiné le marché de la publicité, puis des mastodontes comme Google ou Facebook sont des aspirateurs à publicités.

Devenir payant un choix stratégique

Donc les alternatives sont peu nombreuses pur rentabiliser un webmédia, il reste l’option de le rendre payant, et c’est le choix de plus en plus de grands médias nationaux, qui ne délivrent plus que 20 % de leur publications en gratuit, pour consulter le reste des informations, il faut être abonné, donc passer par la case payante.

Ainsi, Le Point, Le Figaro, L’Équipe, l’Obs … mais aussi la presse régionale et spécialisée s’y sont mis, l’info sur le web devient payante, c’est une des solutions pour rester en vie… mais tout n’est pas pour autant gagné, car la presse payante sur le web doit faire face au monopole de Google qui détient 60 % du marché mondial de la publicité, et freine la visibilité des contenus payant émanant des médias.

Se renouveler, amener du contenu

Nous avançons dans un monde où la véracité des faits est affaiblie par le brouillard des émotions. Dans ce nouvel univers du buzz, du nombre de caractères restreints, où la Une est plus importante que l’article, le journalisme gardera t’il sa place ?.

Le web ont doit répondre à deux problématiques : imaginer un modèle économique à réinventer constamment et un contenu à renouveler en permanence afin de créer solidité et crédibilité pour affronter l’avenir.

Si vous voulez tout savoir sur les 60 tables qui bougent à Paris, il vous faudra vous abonner.

Devenir en grande partie payant c’est le choix qu’a fait ATABULA le site bien connu des chefs crée par Franck Pinay-Rabaroust ( ex Michelin )  il y a maintenant un peu plus de 7ans. Atabula surfe sur l’univers porteur de la gastronomie, des chefs de cuisine, et autour de toute l’économie qui en découle, dorénavant si vous désirez consulter certains articles, soit vous devrait être abonné à l’année ou au mois, soit vous devrez acheter l’article à l’unité.

Depuis l’annonce d’articles payants sur abonnement beaucoup de chefs qui consultent ATABULA régulièrement sont dans l’expectative, 99 euros à l’année est une somme raisonnable, mais c’est plutôt l’ajout à une série d’abonnement pris par ailleurs qui risquent de faire réfléchir les amateurs d’infos de chefs.

Quoi qu’il en soit Atabula, propose donc en plus de l’abonnement l’accès à divers autres services, comme l’appli Atabula gratuite, un dossier pro gratuit tout les mois, la gratuité de l’accès aux offres d’emploie, une newsletter dédiée, … donc l’accompagnement de l’abonnement est multiple.

Alors ce tournant pris par ATABULA va t’il accrocher un public de gastronomes et d’acteurs du secteur ? … il va falloir attendre quelques mois pour l’affirmer.

ATABULA

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (78%)
  • Je suis fan (11%)
  • Amusant décalé (11%)
  • Mmmm interessant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *