Le dernier adieu au chef Benoît Violier

06 février 2016  0  DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Un dernier adieu a eu lieu hier à Lausanne, plus de 1500 personnes réunies pour rendre hommage au grand chef Benoît Violier, une cérémonie très émouvante sous le signe de l’incompréhension.

Obsèques Benoît ViolierObsèques Benoît ViolierObsèques Benoît Violier

Émotion : ” Celle de son épouse, Brigitte, qui, dans une atmosphère d’immense tristesse, prononça quelques mots de cristal: «Benoît aimait son prochain, son restaurant, ses collaborateurs, ses amis. Notre plus bel amour est Romain, notre fils. Benoît, mon amour, maintenant que tu es dans le calme et la sérénité, repose en paix.» 

Franck Giovannini le nouveau chef de cuisine : «Je veil­lerai sur ton Hôtel de Ville, sur ta famille, merci d’avoir été si bon avec moi et avec ceux qui t’entouraient, adieu patron et merci!» On fut ému aussi par la voix de Franck Giovannini, le second du «meilleur cuisinier du monde», qui prend la destinée du restaurant en main, et évoqua le collègue devenu ami, l’ami devenu frère, les progrès gagnés ensemble grâce à «l’incroyable énergie et générosité» de Violier. «Pour toi, je continuerai ton œuvre, comme nous l’avons toujours fait. Je veil­lerai sur ton Hôtel de Ville, sur ta famille, merci d’avoir été si bon avec moi et avec ceux qui t’entouraient, adieu patron et merci ! »

La transmission : ” André Kudelski, chef d’entreprise et actionnaire de la PME de l’Hôtel de Ville, prit clairement la parole pour, officiellement, introniser Franck Giovannini dans le statut de successeur de Benoît Violier. «Benoît, tu as toujours insisté pour souligner l’engagement de Franck, alors il prend son envol, il en est capable, il est ton frère jumeau même s’il est aux antipodes de toi sur le plan de la communication.» Qui sait, la modestie de Giovannini, sa discrétion, le préservera peut-être de trop de stress lié à la représentation et à la présence médiatique. Et son talent fera le reste. De toute manière, comme l’a affirmé André Kudelski, «l’équipe de Crissier est impressionnante par son énergie, elle est prête à penser, à innover, elle place la barre aussi haut que toi, Benoît, et elle poursuivra cette philosophie. Prends maintenant le temps de t’occuper de toi.»

Visionnez la vidéo du quotidien La Tribune de Genève, les mots justes qui montrent comment le chef était apprécié et déjà regretté.

Beaucoup de chef étaient présents, de Suisse bien sûr, mais aussi de France avec notamment Joël Robuchon, Marc Veyrat, Anne-Sophie Pic … 

Obsèques Benoît Violier

Copyright photos : Keystone – Tribune de Genève

Benoît Violier sera inhumé aujourd’hui samedi à Montils, en Charente-Maritime, son pays natal, auprès de son père et d’un de ses frères.

Source : Tribune de Genève
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (80%)
  • Je suis fan (20%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *