HABITATS PAR NILS-UDO, quand l’art accueille la vie – Habitats, une oeuvre de témoignage de la Maison Ruinart en faveur de la biodiversité

19 juillet 2022  0  MADE BY F&S
 

 L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image001.png.Ruinart conjugue art & champagne avec talent, curiosité, audace et connaissance, et fait rimer tous ces mots avec protection de la nature et de la biodiversité, vitiforesterie. La Maison Ruinart, née en 1729, est la plus ancienne Maison de champagne. Avant elle, il n’en existait pas. A sa source, l’intuition d’un moine qui devançait son temps… Thierry Ruinart, bénédictin modeste et visionnaire, qui s’intéressait à l’engouement de la cour pour le « vin de bulles  » qui ne s’appelait pas encore champagne. En 1729, un certain Nicolas Ruinart, neveu du premier, va signer l’acte de fondation de la Maison Ruinart, à Reims. Ainsi nait la première maison de champagne. Des centaines d’années après, les bulles continuent à enchanter.

La maison a toujours été à la rencontre d’artistes pour marquer son histoire, ses cuvées et ses créations. Elle a inventé « Carte Blanche » qui fait se rencontrer des univers passionnés, créatifs, témoins d’une maison, d’un moment, met en scène des artistes qui font rimer art et champagne, bulles et pinceaux. Elle a convié JEPPE HEIN et ses Récits au Palais de Tokyo, a proposé à Claude Viallat, d’habiller les bouteilles,  Après avoir invité des artistes, conjuguer gastronomie, art et champagne,  la maison de champagne Ruinart, ayant à cœur de protéger l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique,  participe activement à la régénération des forêts et au renforcement de la biodiversité dans le monde. Ruinart a initié un ambitieux projet pilote de reforestation, en faveur de la biodiversité, associant arbres, vignes et faune sur cette merveilleuse parcelle. En collaboration avec Reforest’Action qui depuis sa création en 2010, a planté plus de 10 millions d’arbres, la Maison va contribuer à la plantation de près de 25 000 arbres et arbustes dans son vignoble de Taissy. L’objectif est de régénérer les sols et faire revenir la faune et la flore sur cette parcelle. Cette plantation offrira des habitats à la faune reconnue comme utile à la culture de la vigne (coccinelles, oiseaux, chrysopes, chauve-souris). ce projet environnemental inédit avance sur 40 hectares du vignoble de Tassy qui voit pousser des kilomètres de haies d’arbres et d’arbustes, en périphérie du vignoble et au coeur des parcelles, constituant des ilots et de véritables « corridors écologiques » et restaurant le paysage d’avant, de la naissance du vignoble dans les années 1730… où le charme, l’aubépine, le cornouiller, le hêtre, le saule marsault, le sorbier, le fusain, le viorne ou le chêne plantaient le décor.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2022-07-17-a-18.12.30-800x244.png.

Suivez-nous du côté de Reims, là où vivent une merveilleuse vie les vignes chéries de Ruinart. Et découvrez une oeuvre monumentale, trois nids géants nés entre allées de ceps de Chardonnay et Meunier, et forêt voisine, une oeuvre qui ne trouble pas le paysage, qui s’est installée, a pris sa place sans gêner vignes et arbres, sous les nuages qui filent. Des nids géants pour accueillir la vie et entamer les fêtes du tricentaine. Oui la pétillante maison va fêter ses trois cents vendanges en 2029. Et ainsi jusqu’à cette date des œuvres artistiques vont être installlées chaque année au coeur du vignoble, pour marquer la dernière décennie avant ces 300 ans qui seront célébrés en 2029.  Le compte à rebours est enclenché. En 2019, Ruinart avait fait appel au duo Mouawad Laurier pour installer « Retour aux sources », une sculpture basée sur sur un système de l’intelligence artificielle. En 2021 une sculpture gonflable signée Tomas Saraceno s’est posée dans les vignes. Pour 2022,  la Maison Ruinart fait appel à Nils-Udo, pionnier du « land art ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2022-07-17-a-18.13.17.png.

L’artiste – Nils-Udo – peintre-poète de la nature – il nous ouvre les yeux nous invite à prendre le temps d’observer, de voir « Mon travail est un prétexte pour ouvrir les yeux sur la nature autour de nous. ». Depuis les années 1970, NILS-UDO crée dans et avec le paysage en empruntant ses matériaux, pétales, feuilles, branchages… à son environnement.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Ruinart_Nils_Udo_Copyright_Romain_Guittet_6_0.jpg.

Le pionnier du land art NILS-UDO a été choisi pour créer en 2022 une oeuvre témoignant de l’engagement de la Maison en faveur de la biodiversité. Le Nid est son thème de prédilection. Il est précurseur de l’installation de l’art dans la nature, de ne pas accrocher les oeuvres aux cimaises mais de les laisser vivre, se développer et mourir, totalement intégrées dans la nature.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2022-07-17-a-18.13.05.png.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2022-07-17-a-18.12.52-800x709.png.

L’oeuvre – HABITATS – un dialogue entre vigne, nature, faune, flore et art – 3 sculptures vivantes que NILSUDO a imaginées et baptisées HABITATS, comme une offrande à la nature. Elles sont faites de matériaux empruntés à la nature, de ceps et de serments ramassés dans le vignoble et assemblés délicatement, artistiquement au sommet d’un tronc de chêne, de branches de pins et forment des nids qui tiennent en équilibre parfait sans clous ni vis simplement par le sens de la création de l’artiste.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HABITATS_NILSUDO_UINART_PHOTOMATHIEUBONNEVIE-1-800x533.jpg.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HABITATS_NILSUDO_UINART_PHOTOMATHIEUBONNEVIE-3.jpg.

Les sculptures de NILS-UDO, sont visibles des visiteurs depuis la route qui longe le vignoble, invitant les passants à observer la vie de la nature dans toute sa diversité. les  oeuvres vont subir les marques du temps qui passe, de la météo, des traces de leurs habitants, évoluer en  véritable écosystème artistiqueL’artiste va suivre la vie de ses oeuvres éphémères et les photographier pour immortaliser l’instant, les instants de vie et d’échanges entre art, faune, flore… L’artiste confie « HABITATS » est ma contribution   à la décision de la Maison Ruinart d’enrichir la biodiversité du vignoble. J’ai voulu que la cr&ation artistique soit un abri pour la faune locale ». Il rêve de voir abeilles, oiseaux, papillons et coccinelles voir habiter ses nid, et voila la faune auxiliaire de la vigne peupler les parcelles. Ainsi les oeuvres méritent totalement leur nom d’Habitats, au coeur du vignoble de Tassy. La Maison Ruinart partage avec Nils Udo cette vision du lien étroit entre l’homme et la nature.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *