L’univers de l’hôtellerie restauration ne sera plus jamais comme avant, voici ce que cela va changer en terme de recrutement et de confort pour ses employés !

23 novembre 2020  0  PARTENAIRES
 

signature-food-and-sens L’univers de l’hôtellerie restauration ne sera plus jamais comme avant, voici ce que cela va changer en terme de recrutement et de confort pour ses employés !  

Évolution de la société, changements profonds dus au COVID, le monde de l’hôtellerie restauration ne sera plus jamais comme avant ! Les clients reviendront d’eux-mêmes mais les employés et les candidats ne demandent qu’une seule chose, que les choses changent et cette fois-ci l’entreprise n’aura plus de choix que de s’adapter !

Alors dans un contexte de perpétuelle incertitude, les candidats, tout comme les recruteurs, ont tendance à vouloir rechercher une certaine stabilité. Et comme tout grand bouleversement, le COVID-19 a apporté avec lui son lot de nouvelles perspectives et d’opportunités. Alors voici quelques pistes pour attirer votre mouton à cinq pattes :

Pourquoi ne pas d’abord commencer par lui fournir, ainsi qu’à vos équipes, un cadre clair et la confiance, auxquels ils aspirent ? Et pourquoi ne pas clarifier qui vous êtes, et jouer la carte de la transparence ?

Car comme l’affirme le dicton “Qui se ressemble, s’assemble.” Et l’une des clés pour vous rendre désirable, c’est en effet de savoir, et de faire savoir, ce qui fait votre identité forte :

  • Quelle est votre raison d’être, votre ambition dans le monde ?
  • Comment faites-vous les choses différemment d’ailleurs ?
  • Quel est votre cadre organisationnel ?
  • Comment sont régis les rapports entre les uns et les autres ?

La mise en lumière, diffusion et utilisation de ces aspects, qui caractérisent une entreprise par rapport à une autre, vous permettra d’établir des relations durables et authentiques avec votre environnement. Votre entreprise sera un lieu porteur de sens, qui attirera les candidats qui partagent et s’identifient à votre vision. Les études le montrent, l’épanouissement au travail est un aspect parfois plus important aux yeux des équipes que le seul salaire.

Une fois cette introspection menée, maintenir la constance des échanges entre les parties est primordiale, lors de chaque étape de leur relation. Quoi de pire que de saisir une main tendue qui finalement se rétracte ?

De nombreux restaurateurs nous ont fait part de ce nouveau fléau communément appelé “Ghosting”, inspiré de l’anglais “ghost” qui signifie fantôme. Ce phénomène désigne, dans le cadre d’une relation professionnelle, le fait, candidat comme recruteur, de disparaître soudainement, sans assurer la continuité du processus de recrutement ou d’intégration, pourtant engagé.

De la même manière que des CVs envoyés à des entreprises restent sans réponse, ou des suivis d’entretiens jamais effectués, les recrutés décident désormais de ne pas se présenter lors de leur premier jour de travail, sans prévenir ni donner de nouvelles. C’est un nouveau code à prendre en compte dans le choix des candidats, et votre transparence et authenticité permettront de réduire les risques. Comment, lors du process de recrutement, donnez vous envie aux candidats de travailler avec vous ?

Une fois bien présentes, le prochain écueil est de garder vos équipes avec vous.

En effet, trois fois supérieur à la moyenne des autres secteurs, le turn-over au sein de l’Hôtellerie-Restauration est un fléau. Pour limiter les départs intempestifs, il est nécessaire de fournir à vos désormais collaborateurs les règles du jeu de votre organisation, et de les intégrer pour qu’ils puissent comprendre les codes nouveaux auxquels se conformer, et savoir sur quels aspects leur performance sera jugée.

Et c’est votre réputation en tant qu’employeur qui se construit : votre fameuse “marque employeur”. C’est le moment de tenir les promesses formulées lors des entretiens.

Tout comme vos clients, un employé sera, pour son précédent patron, un ambassadeur influent. Si son expérience est positive, elle sera en mesure d’attirer des talents potentiels. Au contraire, il pourra faire fuir des candidats qui auraient pu être des personnes résonantes avec votre organisation.

Quand un employé rompt sa relation contractuelle, que faites-vous ?

  • Vous le réprimandez, par excès d’orgueil ou comme l’expression de votre déception, ou à titre d’exemple pour les futurs imprudents ?
  • Rien ?
  • Ou vous accompagnez son départ de la manière la plus constructive possible, dans une relation d’adulte à adulte ?

Ce qui est certain, c’est que quelle que soit votre réaction, elle aura un impact sur votre réputation. Et si ça n’est pas vous, demandez-vous comment réagissent vos managers, qui vous représentent. C’est ce dont vos équipes se souviendront. Que souhaitez vous qu’ils retiennent de vous, et racontent autour d’eux ?

Si vos équipiers ont un potentiel d’influence auprès de leurs réseaux externes, vous aussi !

Par exemple, privilégier les relations écoles est un investissement qui, au-delà du plaisir de transmettre, peut s’avérer profitable pour les besoins en recrutement. Quelle est votre implication lorsqu’il s’agit d’accueillir un stagiaire ou un apprenti ? Etes-vous disponible pour être jury de concours ou d’examen ? Visitez-vous les écoles pour parler de votre quotidien, de votre métier, et de votre vision ?

A propos de votre communication externe (réseaux sociaux en majorité…), comment et pourquoi le faites-vous ? Pour entretenir une position souhaitée (l’égo) ? Attirer de nouveaux clients ? Affirmer une culture d’entreprise ? Parce que les autres le font ? Un peu de tout ça ? Il n’y a pas de bien ou de mal, mais des actions qui ont des conséquences sur le désir que vous donnez à votre écosystème d’interagir avec vous.

Il n’y a pas de recettes miracles, mais la nécessité d’avoir tout un tas de bons ingrédients, et une certaine sensibilité, pour que le résultat soit bénéfique. Et comme dans tout, ne faire les choses que quand elles ont du sens par rapport à qui vous êtes, en tant qu’entreprise. Alors, vous pourrez faire partie des entreprises qui ne cherchent jamais de nouveaux employés, de part leur attractivité et agréabilité de travail.

Une publication By Laetitia Girard, Kevin Chambenoit et Olivier Clémençon pour Food&Sens

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (42%)
  • Mmmm interessant (30%)
  • Amusant décalé (18%)
  • Inquiétant (9%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *