De Paris à Londres, Food&Sens a testé les Business lounges d’Eurostar

23 janvier 2018  2  Non classé
 

signature-food-and-sens De Paris à Londres, Food&Sens a testé les Business lounges d’Eurostar

Ah, Londres… Destination favorite des Français, la capitale de l’Angleterre n’en finit pas de séduire vacanciers et investisseurs, puisqu’il leur suffit, pour la rallier, de sauter dans un Eurostar. Quand on sait que 2h30 de train nous séparent d’Oxford Street, du shopping, de Harrods et des grands restaurants, il est difficile de ne pas se laisser tenter. (Voyez d’ailleurs mes précédents articles dédiés aux tables gastronomiques de Londres, testées et adoubées : le Sketch par Pierre Gagnaire, le Grill du Dorchester (communément appelé le petit Ducasse), le Jean-Georges au Connaught par Jean-Georges Vongerichten, et le Dinner by Heston Blumenthal au Mandarin Oriental.)

Seul bémol, et non des moindres, qui assombrit le voyage des vacanciers pressés ou des businessmen affairés : la file d’attente souvent longue qu’il faut subir à la gare du Nord comme à la gare St Pancras, à l’heure de prendre son train. Pour échapper à la foule, une seule solution : les Salons Business Premier d’Eurostar. On a testé pour vous ceux de Londres et de Paris ; voici nos impressions.

Le Salon Business Premier de Londres

Disposant de son propre check-in, le Salon Business Premier de Londres est un espace fonctionnel et longiligne s’étirant le long de baies vitrées protégées. Fauteuils confortables, bar où boissons et fruits secs sont en libre-service et à volonté, tables hautes où s’installer pour prendre une collation, ou pour poser son ordinateur : le lounge remplit son rôle d’espace à part, pensé pour décompresser et être à son aise, loin du tumulte de la salle centrale. On s’y installe tranquillement, en attendant son train. Elégant et sobre, on s’y sent à l’abri de la rumeur de la salle centrale.

Les plus qu’on retient de ce lounge :

– L’offre très large de magazines et journaux offerts, disposés un peu partout dans le lounge. Exemple des titres qu’on peut y trouver : Bazaar, GQ, Apollo, Citizen K…

– Les prises électriques dont dispose chaque fauteuil.

En conclusion, le Salon Business Premier de St Pancras est pratique et contemporain, pensé pour s’extraire du brouhaha alentour.

 

Le Salon Business Premier de Paris

À la gare du Nord, même principe : avant son train pour Londres, on gagne le lounge Eurostar, de son nom complet « Salon Business Premier », réservé aux titulaires de la carte blanche (le système de fidélité d’Eurostar). Si le lounge de St Pancras est de bon aloi, celui de la gare du Nord monte clairement en gamme. Cette fois, c’est dans un authentique et immense appartement parisien qu’il se déploie, avec un beau parquet en bois et de hauts volumes. C’est au dernier étage de la gare qu’il est niché, auquel on accède par un ascenseur vitré.

Dès l’entrée, le lounge est majestueux ; aménagé comme un véritable salon parisien, il dispose de cheminées en marbre, de tableaux pimpants et de fauteuils cossus, de tables longues où prendre un snack, d’étagères design où magazines et journaux se répondent, etc… La première salle se prolonge par une large cuisine américaine en marbre clair, où se servir à loisir de boissons et de snacks, face à la vue sur Paris. Elle est suivie d’une salle en enfilade dévolue au bar. Ce second salon, plus tamisé et chic, est cosy et chaleureux, avec son bar circulaire au centre, qui fonctionne comme un épicentre distingué, au cœur duquel le barman officie. Flambant neuf, car inauguré en février 2017, le lounge parisien a retenu toutes nos faveurs. Conçu par le cabinet d’architecture Softroom, il surplombe l’espace d’embarquement, et offre une vue panoramique sur Paris d’un côté, et de l’autre sur les quais de la gare.

Les plus qu’on retient de ce lounge :

– L’espace, les volumes, le chic ; la sensation constante d’être dans un appartement (et non au-dessus d’une gare). Imparable ! Pour un peu, on en oublierait presque de prendre son train…

– La pluralité des lieux de vie. En marge des salons, des espaces feutrés façon loggias cossues permettent de se relaxer en solo, en duo ou en petit groupe, si l’on préfère se mettre au calme. À moins que l’on ne s’assoie à l’une des tables longues du grand salon, lumineux à souhait grâce à ses larges fenêtres. Last but not least, des tables en marbre longeant les vitres sont l’espace idéal pour poser ordinateur et clavier, et s’immerger dans le travail, tout en jetant un regard sur l’entrelacs de voies ferrées qui s’étend à vos pieds. J’adore. (Et d’ailleurs, j’écris cet article depuis ce spot.) De ce perchoir, on peut observer les gens, les trains, la vie ferroviaire dans toute sa diversité poétique… 

La vision du cabinet d’architectes qui a aménagé le lounge :

C’est Softroom, le cabinet d’architecte britannique, qui a réalisé le lounge parisien. L’un des fondateurs du cabinet, Oliver Salway, est revenu pour nous sur l’ADN du salon Eurostar Paris : « nous voulions créer un lieu garantissant aux passagers une expérience agréable, leur offrant tout ce dont ils ont besoin, le tout dans une atmosphère plaisante, propre à convenir aux standards d’Eurostar. L’une des ambitions principales de cet espace était d’en faire un endroit dévolu à la sociabilité. D’où les tables communes et le bar circulaire. Au final, on a voulu créer un lieu familier, accueillant, qui soit également glamour et chic. Ce qui colle exactement à l’image que nous avons de Paris ! »  

Sur ces belles images, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon voyage, et à vous recommander cette option pratique et confortable que sont les Salons Business Premier d’Eurostar. Et si, au terme du voyage de retour à Paris, ou avant d’embarquer pour Londres, vous voulez vous offrir un bon repas à la française, passez à L’Étoile du Nord, la brasserie de gare de Thierry Marx ; c’est à tester ! D’ici là, à bientôt pour un prochain post… 

Anastasia Chelini

www.eurostar.com/fr-fr

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

2 réflexions au sujet de « De Paris à Londres, Food&Sens a testé les Business lounges d’Eurostar »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *