Christophe Vasseur artiste boulanger – Le Pain de la terre à la table – un Don, un talent !

18 mai 2017  0  Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensLE PAIN DE LA TERRE À LA TABLE – CHRISTOPHE  VASSEUR

« Je vous ferai un pain comme vous n’en aurez jamais vu… et dans chaque pain que vous aurez, il y aura une grande amitié et un grand merci. » Extrait de La femme du boulanger de Marcel Pagnol

« La Poule sur un mur » a les ailes légères aujourd’hui, elle va se poser, en pleine Fête du Pain, sur les pages d’un livre croustillant, « Le Pain de la Terre à la Table », va rencontrer le boulanger le plus hype, le plus artiste de la confrérie. Christophe Vasseur. Partager son aventure, tout apprendre du pain. Démêler le faux du vrai de cet aliment qui semble simple comme bonjour à réaliser… Il suffit de presque rien un peu de farine, d’eau, de sel oui pour faire un pain lambda mais pour frôler la perfection, il faut de la passion et un petit quelque chose qui s’appelle le don, le talent. La Poule va t-elle céder à la tentation de picorer, picoter le pain sacré. Oui comme nous tous elle craque pour le pain de Christophe Vasseur et pour le … boulanger.  C’est tant mieux pour le pain qui avec de tel faiseur ne va pas être de sitôt remplacé par la brioche!

L’AUTEUR – CHRISTOPHE VASSEUR OU LA FORMIDABLE ASCENSION D’UN ARTISTE DANS LE PÉTRIN, INITIATEUR DE LA NÉO-BOULANGERIE

Autodidacte acharné mais furieusement passionné, Christophe Vasseur a réussi le virage qu’il a pris  pour ne pas voir s’échapper sa vie et ses rêves. Il était alors cadre commercial dans la mode. Adieu jolis foulards, collections, défilés. Il va faire ce qu’il a toujours rêvé de faire, du pain. Il est devenu tout naturellement boulanger avec audace, passion et ténacité.

Nous sommes en 2002. Après quelques mois de formation à la vitesse grand V, il achète sa boulangerie qu’il appelle joliment « Du pain et des idées » et se colle à la réalité du métier, son pain il en rêve depuis l’enfance, il l’a imaginé et il le crée. Il s’appelle « le pain des amis », et va vite faire courir les amoureux du bon pain. Il vit une formidable aventure, mais ne s’arrête pas là il est un consommateur éclairé, pour lui aussi manger est un acte social. Comme Alain Ducasse il va au combat, le sien est la réimplantation des blés d’autrefois. Militant, combattant, rude défenseur du pain et des pains, il est aussi un poète, il conte son « pain des amis » avec des mots inspirés. Il écrit « sa croûte intérieure ressemble à un paysage aride vu du ciel », sa croûte supérieure « rappelle le relief de la terre dont elle est issue ».

Dans un pain il devine la terre qui a vu croitre les épis de blés oubliés, la farine tendre, la pâte qui lève.

 Christophe Vasseur déringardise le boulanger, crée des pains extra ordinaires, Quand il ouvre sa boulangerie,  volontairement il se limite à une gamme courte – du pain, des viennoiseries et quelques tartes aux fruits de saison -, ferme « Du pain et des idées » le week-end, pratique des prix « gonflés ». Les autres boulangers se gaussent, guettent sa chute. Mais aujourd’hui il est installé droit dans ses sabots, élégant dans son pantalon immaculé, il a oublié les costumes-cravates de son passé et sourit de voir ses « pains des amis » emportés par des gens venus des quatre coins du monde et se poser sur des tables étoilées.

Texte de Camille Sereis

  

LE LIVRE – 256 pages quelques 1800  grammes de croûte croustillante, de mie légère. Un beau pain, « une belle bête », dirait Christophe Vasseur

4 années de fermentation, une dizaine de versions façonnées, enfournées et détruites. La dernière est refusée par toutes les maisons d’édition effrayées par les exigences de l’auteur. Ne lui restait que de publier son livre à compte d’auteur! 

Couverture bis, rigide, frappée d’un P noir. Un sceau. Préface, la parole est donnée à CharlÉlie Couture, auteur, compositeur, chanteur, photographe, artiste et écologiste de la première heure. À lire en écoutant ce monument méconnu: « la ballade du mois d’aout 75 ». Suivent 4 parties:

1 – Le travail de la Nature et du paysan. La quête absolue de Roland Feuillas. La biodiversité en péril.

2 – L’oeuvre du meunier. Les Moulins Bougeois. Rencontre avec le vigneron Erik Rosdhal.

3 – L’artisan boulanger. Trois petits tours et puis s’en vont. Le travail du tour, de la pâte feuilletée, briochée et à croissant. Croissant qui est roulé à la main sur un plan de travail en marbre..

4 – À table, recettes, du pain et des tartines. Adresses.

LE SUJET – LE PAIN – le bon pain retrouvé et les acteurs de la filière

Les idées d’un nouveau boulanger dans un livre différent, singulier et intime. Le pain de la terre à la table. Ce n’est pas une livre de recettes non mais des réponses et des interrogations, le livre d’un joli rêve réalisé.

Comment un produit, base de l’alimentation depuis des siècles, indissociable du vin et du fromage, a survécu aux famines, à la révolution, à la vague d’empoisonnements, à l’ industrialisation et est devenu par le talent et la grâce d’artistes un produit de haut niveau.

Aujourd’hui Christophe Vasseur se met au four et au moulin. Il courre des Moulins Bourgeois qui lui fournissent une farine exclusive, 100% bio à son fournil.

Un homme sincère qui bouscule les clichés sur le pain, sincérite un mot qui lui va comme un pain, confidences sincères d’un homme passionné, recettes sincères d’un maitre boulanger sincere, et des gestes sincères d’un bon vivant, d’un artisan d’art

Il se raconte à livre ouvert, à cœur au cœur de son « boudoir » secret, de son fournil qui voit naitre des créations savoureuses. Le pain à rompre, croquer à table et ailleurs.

Un livre qui entraine dans le secret des savoir-faire, savoir-être. Des confessions intimes sur son parcours atypique, ses idées, sa définition du pain.  Ses rencontres, ses amis de coeur, ses co-pains avec lesquels il partage, échange, CharlElie Couture, Clément Bruno, Erik Rosdalhl, un drôle de vigneron attachant passionné qui vit en Espagne. Un livre déclaration d’amour à la Nature, la terre et les semences, les agriculteurs et les paysans, premiers artistes premiers acteurs sans lesquels le pain ne serait pas. Roland Feuillas, paysan-meunier-boulanger, est le chevalier blanc du pain originel, il se bat pour sauvegarder les variétés anciennes. Après la terre et les épis, viennent les meuniers, ils ne sont plus qu’une poignée, 400 environ, à ne pas dormir sous les ailes de moulin à eau ou à vent, à ne plus porter des sacs de farine de 150 kgs mais quelques légers 25 kgs. Christophe Vasseur laisse la parole et les mots à Steven L. Kaplan, historien de la filière blé-farine-pain, qui raconte la meunerie, ses drames et ses scandales, ses richesses et ses avancées. Il y a les touriers. le boulanger est le dernier de cette chaîne. A lui revient l’honneur de faire avec amour le levain, qui rend le pain vivant, de jouer avec le temps et le feu, de pétrir et cuire. Des gestes sensuels entre pâte et pâtons , la farine qui vole et se couche délicatement, des doigts agiles qui dansent, entrechats et sauts de biche, sur la pâte qui gonfle de plaisir. Enfourner. Cuire jusqu’à avoir cette croûte, « écorce charnelle du pain à qui elle donne de l’allure, de la mâche et l’essentiel du goût…« . La cuisson et la flamme, le feu, des gestes qui demandent une maîtrise et une rigueur pour révéler le goût. 

Pizza traditionnelle

LES RECETTES – DU PAIN & DES VIENNOISERIES – DE LA BOULANGE – 

Farine, sel, levure et eau. Seulement quatre ingrédients et pourtant, réaliser son pain maison est presque un jeu d’enfant si l’on connaît les astuces, que l’on utilise les bons ingrédients et que l’on s’arme de patience. Mais un pain maison ne sera jamais et c’est tant mieux un pain de boulanger.

Brioche perdue

Le pain de ménage et sa recette de base. il sera unique car pétri de vos aspirations et inspirations.

Le pain de ménage

Il y a la pizza traditionnelle que Christophe Vasseur aime préparer pour les amis et la famille. À manger avec les doigts! Le pain au lait, du pain oui mais du sucre et du beurre aussi. Soyez étonné et adoptez la glace au plain croustillant, un régal pimenté par un trait d’huile d’olive et du poivre de Java.

pain au cacao et aux fruits secs macérés au whisky

LE PHOTOGRAPHE – BENOIT LINERO

Ce jeune photographe est l’auteur de portraits pour L’œil et le Journal des Arts depuis 2005.
Après avoir exercé plusieurs années le métier de journaliste à la télévision, il a repris sa passion de photographe qu’il exerce régulièrement pour les magazines Elle, Elle déco, et la publicité.
Il vit et travaille à Paris.

Une vague d’épis de blé qui ondule sous le vent, un ciel d’orage, un pain rompu, des hommes et des produits, Benoit Linero une balade photographique dans le quartier. Il s’est plongé en immersion, a planté ses bottes dans la terre, zoomant artistiquement pour livrer des détails, donnant respiration et voix au pain.  Par des clair-obscurs savants,  les photos parlent disent autant que les mots, la terre, le vent, le soleil, le feu, les hommes et les pains.

On peut entendre lever la pâte, gonfler en chantant, les pâtons patienter, les baguettes dorer. On peut sentir cette odeur enivrante, ces saveurs réconfortantes rien qu’en se penchant sur les photos. Pas trop près… le papier ne se mange pas!

     

LES + : un ouvrage engagé par un homme passionné atypique et talentueux qui va au bout de ses rêves et de ses « combats ». Il a retrouvé le goût du pain et le partage avec nous. Christophe Vasseur nous donne envie de nous plonger dans « l’artologie », l’art de la connaissance du pain pour ne plus partager n’importe quel pain avec n’importe qui, bien choisir son pain et ses co-pains.

Les – : Par sa passion du pain et le contenu de ce live, l’auteur nous rend totalement  » addict  » du pain, a tel point que nous ne pourrons plus nous en passer … une addiction positive !

LE PAIN DE LA TERRE A LA TABLE – CHRISTOPHE VASSEUR – 39 € – édité à compte d’auteur

à commander sur le site dupainetdesidées.com

Du pain et des idées – 34 rue Yves Toudic – Paris 10è – 0142 404 452

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *