Un carnet à croquer – Le carnet du chef Guillaume Gomez – Édition Glénat

17 mars 2017  1  Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensLE CARNET DU CHEF GUILLAUME GOMEZ – Chef de l’Elysée

Notre – Poule sur un Mur – aujourd’hui se pose sur un mur présidentiel, avec vue sur le Palais de l’Elysée, sur les cuisines de la présidence et du pouvoir. Il y a t-il un chef à l’Elysée direz-vous ?  Ils sont deux, l’un chef de l’état dirige la France, l’autre chef de cuisine règne sur… les cuisines. il s’appelle Guillaume Gomez et partage généreusement son Carnet de recettes de chef. Un livre de chef de chef d’état. 

L’AUTEUR – GUILLAUME GOMEZ

© Thierry Vallier

Les cuisines de l’Elysée! Des chifrres qui font trembler les plumes de la poule : une brigade de 22 personnes, 80 000 repas servis par an. Des mots qui lui plaisent: rigueur, secret professionnel, protocole, représentation des produits de tous les terroirs français . L’Elysée est très sensible à ces valeurs, elles sont incontournables.

Guillaume Gomez, chef. Il est MOF, il porte fièrement le col bleu-blanc-rouge,- il a été nommé alors qu’il venait d’avoir 25 ans, le plus jeune de l’hitoire de la cuisine – et chef des cuisines de l’Elysée. il y a longtemps qu’il arpente les couloirs et travées des cuisines. Tout a commencé chez son mentor, Jacques Le Divellec. Le chef a poussé Guillaume à grimper pour la première fois les marches du Palais il y a 18 ans. Il venait là pour faire son service militaire. Il ne repartira jamais de ces cuisines qui ont vu passer présidents et premières dames. Guillaume Gomez  a travaillé beaucoup, passionnément pour décrocher le titre de chef qu’il a reçu après le départ de Bernard Vaussion en 2013. Il sait quotidiennement étonner et séduire les puissants de ce monde, avec le même talent et la même créativité dans la cuisine de tous les jours – routine interdite – et dans les diners de gala qui se donnent derrière les portes gardées de la République , au Palais de l’Elysée et dans les ambassades de France qui régulièrement donnent de somptueux diners consacrés à la gastronomie française. Il revêt alors sa veste d’ ambassadeur de la cuisine française, de médaillé du prix du rayonnement français pour la gastronomie et de passeur de goût, au service de la République. Il se veut acteur de transmission et maillon de l’histoire de la cuisine française.

Guillaume Gomez a horreur du vide et cumule les responsablités, voyages, distictions au service de la cuisine. Il co-préside Euro-Toques avec Michel Roth, il a fondé l’Association des Cuisiniers de la République française, il est donc chef des chefs de la République. Il est membre de l’Académie nationale de cuisine, des Disciples d’Auguste Escoffier, il organise le Challenge culinaire du Président de la République… avec passion et détermination il vole de Paris à Rome, du Palais de l’Elysée au Palais Farnèse, du faubourg St Honoré aux pages du Who’s Who. D’Israël au Liban, de Beyrouth à Jérusalem. Il a cuisiné pour le G20 et milite pour le Sidaction. Un chef qui a toujours voulu être cuisinier. Passionné par la cuisine et les cuisines de l’Elysée, Guillaume Gomez ne compte pas quitter le Palais de sitôt. Les présidents se suivent, les chefs restent, dans l’ombre du pouvoir. 

Vase de Sèvres, récompense du Challenge culinaire du Président de la République.

LE LIVRE – 128 pages, 344 grammes.

Le Carnet du chef Guillaume Gomez se présente avec une ouverture souple, illustrée. Le chef, souriant, bon enfant, jovial, jouant des casseroles au milieu de légumes qui volent, une bouffée d’humour et de bonne humeur contagieuse pour dévorer le premier livre de Guillaume Gomez.

Une préface qui parle et transmission, produits et amitié, les mots préférés de Guillaume Gomez qui engage les lecteurs à personnaliser ce carnet, le raturer, le corner, … l’adopter, l’utiliser et le faire vivre. Nous sommes à des milliers de lamelles de truffes et grains de caviar des livres de cuisine de chefs à feuilleter sans les brusquer, à éloigner des fourneaux et couteaux, à lire avec respect profond et poser en majesté sur la table du salon, à la vue et l’envie de ceux qui s’approcheront. Suivent 3 chapitres en toute simplicité: les entrées, les plats et les desserts. Dernières pages vierges pour noter remarques et idées. 

Voilà, quand vous fermez le livre, le sourire vous illumine, stylo à la main, vous cochez sans modération. Le Carnet du chef est devenu votre carnet intime de cuisine.

 

LE SUJET – LES RECETTES DU CHEF

… dans un carnet, son carnet personnel qu’il partage pour l’amour des bons produits, des gestes de cuisine, de la gastronomie.

Elles sont  simples, faciles et davantage avec les astuces de chef ! Elles sont séduisantes, ensoleillées, des recettes de partage et d’amitié pour des tablées familiales, dominicales, souriantes, riantes et joyeuses, amicales, parfaites pour des retrouvailles d’amour et d’amitié autour de produits bons et sains.

Nems de canard aux herbes

LES RECETTES

52 accessibles et gourmandes. 

Andouille confite et pommes au vinaigre de cidre

Les entrées -20- entre recettes terroir, plats du dimanche, du cru, du cuit. Un tour de France des produits “Andouille (de Vire) confite et pommes au vinaigre de cidre“, “Escargots (de Bourgogne) à la catalane”, “Beignets de sardine au basilic et leur sauce aigre-douce”, “Tarte fine de saint-jacques, “Tapenade”.

 Asperges blanches et vertes au saumon fumé,crème aigrelette l’aneth

Les plats -18- classiques, exotiques, “Gigot de 7 heures”, “Couscous”, “Pot-au-feu”, “Paella”.

Foie gras aux truffes

Les desserts -14- régressifs , faciles, à partager encore et encore ” Crème brûlée à la pistache”, “Crème tendre au chocolat””Mon moelleux au chocolat”, “Tarte fine aux pêches”.

L’ILLUSTRATRICE – AURELIE SARTRES

Aurélie Sastres – graphiste, illustratrice, peintre et professeure d’Arts Plastiques – croque chefs et recettes avec amusement et talent. Un talent juste pour donner vie aux recettes de justes couleurs.

Guillaume Gomez lui a donné toute liberté pour dessiner les recettes, Aurélie a laissé courir ses crayons pour illustrer au mieux, avec une douce sensibilité, les mots de Guillaume Gomez. Elle a lâché les brides de  son imagination et de sa créativité pour les laisser galoper joyeusement à partir des intitulés des recettes, des produits. Des gestes en roue libre qui jouent du flou et de la subtilité. On sent au travers les traits si parlants et les couleurs travaillées que l’illustratrice s’est joliment amusée. Elle met le dessin à sa juste place, longtemps occultée par le règne de la photographie

 

Conchigglioni aux grenouilles

LES + : La cuisine de chef de chefs à la portée de tous. il suffirait de bons produits et d’astuces… les produits à vous de courir au marché et remplir votre panier, les astuces vous les piquez au chef Guillaume Gomez qui d’ailleurs vous les donne sans timidité. Ensuite il vous faut oser passer en cuisine et adopter le Carnet, faire vôtres ces recettes transmises… que vous allez transmettre à votre tour. Si tous les cuisiniers du monde transmettez leurs recettes…

Le Carnet du Chef Guillaume Gomez – Chef de l’Elysée

Editions Glénat (Collection Le verre et l’assiette) disponible dès le 5 avril prochain – 14,95 euros.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (100%)
  • Inquiétant (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Une réflexion au sujet de « Un carnet à croquer – Le carnet du chef Guillaume Gomez – Édition Glénat »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *