Le Dîner des Grands Chefs en hommage à Paul Bocuse se tenait hier soir à L’Abbaye de Collonges – acte 1

30 janvier 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE MADE BY F&S
 

signature-food-and-sensChaque Sirha, chaque Bocuse d’Or accueille année après année sa vague de grands chefs venus d’ici et d’ailleurs pour assister à la grande messe de la gastronomie, tous heureux de se connaitre et se reconnaitre, se rencontrer, partager, échanger, découvrir, déguster sur la plus merveilleuse des scènes.

le chef Christophe Muller


Christophe Muller et Daniel Boulud


Christian Le Squer, Michel Sarran, Bruno Ménard


Sylvestre Wahid, Jacques Chibois, Jérôme Banctel

Le Dîner des Grands Chefs du Monde, imaginez plus de 200 chefs de blanc vêtus, veste de cuisine au cordeau et sourire joyeux, 250 étoiles pour illuminer la soirée et rendre hommage à Paul Bocuse, rejoints hier soir par plus de 350 invités privilégiés.

En cuisine les chefs et les brigades des restaurants du Groupe Bocuse. Normal, car ce soir est un soir très particulier, voilà tout juste un an Monsieur Paul nous quittait et laissait orpheline toute une profession qui se reconnaissait dans ses valeurs.

C’est Monsieur Paul lui-même qui avait inspiré ce rendez-vous Initié en 2011en son honneur par Olivier Ginon, président de GL events, objectif permettre à ces grands noms de la gastronomie mondiale venus pour le Bocuse d’Or de se retrouver le temps d’un dîner de prestige, d’être à table et non aux fourneaux.

Cette année le dîner se déroule non dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon comme à l’accoutumée, mais dans un lieu mythique, profondément attaché à la personnalité et à la vie de celui qui a su faire rayonner la gastronomie française sur toute la planète. C’est donc dans les murs de l’Abbaye Paul Bocuse, à Collonges que  se tenait hier soir le Grand Dîner des Chefs. « Cela fait un an que Paul Bocuse nous a quittés. C’est une façon de lui rendre hommage chez lui et de lui dire “merci” », a précisé Olivier Ginon.

« Je souhaitais vraiment que ce dîner se passe à l’Abbaye et que ce soit les trois chefs de l’Auberge de Collonges qui assurent la réalisation du menu », commente Jérôme Bocuse. Belle commémoration du  premier anniversaire de la mort de Monsieur Paul au bord de cette Saône qu’il aimait tant.

Le chef Florent Boivin


Le chef italien Enrico Crippa


Sylvestre Wahid, Éric Briffard, Alain Passard

Le menu est un concentré de mémoire culinaire, il rend hommage à Paul Bocuse en présentant des plats emblématiques de son Auberge comme la soupe VGE, le bar en croûte, et bien sûr la poularde en vessie. Dès l’apéritif.

Le menu a été réfléchi et est réalisé par les trois chefs MOF de l’Auberge de Collonges  : Christophe Muller, chef exécutif du Groupe Paul Bocuse, Gilles Reinhardt, chef exécutif de l’Auberge de Collonges, Olivier Couvin, chef de cuisine. Le service était encadré par les équipiers du groupe Bocuse et assuré par les élèves de l’Institut Paul Bocuse.

La soirée s’est articulée en trois temps, l’apéritif a été servi sous un énorme chapiteau installé à l’entrée de l’Abbaye de Collonges, un moment assez intense en rencontres, un défilé de chef qui pénétrait l’espace puis chacun d’entre eux se mêlait au reste des invités déjà présents.

À l’entrée de l’immense résidence de l’Abbaye, c’est le chef Jérôme Bocuse qui recevait l’ensemble des invités, accompagné de la fille de Paul Bocuse Madame Françoise Bernachon. Les flashs crépitaient, on ressentait sur place une joie partagée et une émotion assez intense, la mémoire de Paul Bocuse planait, l’envie de voir se prolonger l’histoire de ses repas des Grands Chefs était sur toutes les lèvres.

Les chefs Japonais venus spécialement d’Asie et le chef Laurent Pourcel

Ci-dessus les Présidents des jurys des pays participants, et ci-dessous Olivier Ginon ( GLEvent’s ) et les chefs Marc Veyrat et Alain Ducasse

Ci-dessus vous pouvez reconnaître les chefs Nicolas Sale, Gilles Goujon, Patrick Jeffroy, Alain Passard, Anne-Sophie Pic, Jacques Chibois …

Et oui, car c’est une bonne occasion pour les grandes toques de se retrouver à Lyon et de maintenir ou de créer des liens, les acteurs de la cuisine gastronomique française forment une famille qui s’éparpille dans le monde entier.

Les chefs Michel Trama et Thomas Keller.

Le temps de l’apéritif s’écoule, à l’extérieur le froid sévit et la neige a commencé à tomber sur Lyon, les grands chefs habillés de leurs vestes de cuisine sont appelés à rejoindre la grande salle de l’abbaye là où sont installés les fameux limonaires chers à Paul Bocuse, il faut réaliser la photo de famille, les gradins sont en place, mais il faut serrer tout le monde, il y aurait presque trop de chefs !

Dans un heureux brouhaha, les convives sont installés, Gérard Collomb le Maire de Lyon a rejoint la fête, Olivier Ginon est ravi de voir autant de toques, Alain Ducasse et Marc Veyrat arrivent en retardataires, le premier prend place, on y voit Marie-Odile Fondeur la directrice générale du Sirha, Gilles Goujon, Georges Blanc, Anne-Sophie Pic,Thomas Keller, Gérald Passédat

Les chefs Michel Trama et Alain Ducasse

C’est un moment assez unique, les chefs les plus réputés au monde se mêlent aux derniers étoilés, Mauro Colagreco et Laurent Petit sont les stars de la soirée, ils viennent de décrocher trois étoiles au guide Michelin 2019.

Il faut rejoindre ensuite la salle permettant l’accès au dîner, et de découvrir enfin les immenses tables qui y ont été dressées.

Ci-dessus Gwendal Poullennec le patron monde du guide Michelin

 

Découverte de la salle de restaurant de l’Abbaye de Collonges au Mont D’Or

 

 

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (81%)
  • Inquiétant (13%)
  • Mmmm interessant (6%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *