Futurs food courts ici et là – A découvrir – Food Society à Lyon & Grand Scène à Lille… bientôt

02 avril 2021  0  MADE BY F&S
 

  signature-food-and-sensLyon, Lille, Dijon, Paris… de nombreuses villes sont heureuses de voir s’ouvrir très bientôt ces fameux espaces tendances, ces nouveaux modèles d’accueil, de restauration, de vente, de fête,  les halles gastronomiques, les food courts qui réunissent en un même lieu, choisi avec soin comme la déco et l’ambiance qui sont aussi les composants de la formule gagnante, des restaurateurs, des commerçants, des acteurs de tous les métiers de la scène gastronomique et attirent gourmands, joyeux drilles, bandes de potes heureux de trouver en un même lieu de quoi se restaurer sur table commune ou individuelle, sauter de spécialité d’ici en régal d’ailleurs, écouter de la musique. Des espaces à l’humeur pittoresque, chaleureuse, décontractée,  bon enfant, tradi, branchée ou so chic où règnent la convivialité, la liberté de flâner gentiment dans les allées, la facilité de mouvement, le choix, la conversation qui durera le temps d’un burger. Des espaces où trouver l’essentiel pour cuisiner chez soi, des viandes de terroir, des légumes de jardins, et fédérant les nouveaux comportements des consommateurs qui peuvent à toutes les heures de la journée consommer sur place, se laisser séduire par des plats réalisés sur place, emporter poissons, fromages et charcuteries, sushis, empanadas, pâtes fraiches, desserts et boissons. La déco est réjouissante, joueuse, joyeuse, les colliers de piments côtoient les colliers de fleurs, les portraits de Frida Kahlo jettent un oeil sur les barbes des hipsters qui façonnent des hamburgers, les gâteaux sans sucre font face aux pyramides de douceurs orientales du traiteur marocain.  Paris a déjà vu s’installer Eataly, La Félicita et autres, des concepts déjà rodés qui arrivent en direct des Etats-Unis où ils existent depuis les années 60, 1960. Corners, étals divers, grands comptoirs… on trouve tout dans les food-courts, de la street food et de la cuisine bourgeoise, du bio, de la cuisine du monde, de l’exotisme et du purement français, comme le boeuf bourguignon. Des grandes halles colorées, vivantes, couvertes avec terrasse et rooftop pour ne pas manquer un rayon de soleil, une vue imprenable sur un ciel étoilé. Des halles qui se la jouent marché mais harmonieusement agencé, décoré, avec musique d’ambiance pour danser et s’amuser, faire la fête et siroter des cocktails. Des chefs connus viennent animer les espaces. Des petits nouveaux se font remarquer par leur créativité et leur dynamisme. C’est la fête autour du grand bar qui trône au centre, aux tables qui accueillent les visiteurs amateurs de cuisine traditionnelle, exotique ou d’avant-garde, servie rapidement, sans chichi ni tralala. Tous sont là pour manger, boire, et passer un bon moment sans les contraintes d’une table établie. Pour passer un bon et beau moment dans un marché-restaurant en toute liberté de prendre une entrée ici, un dessert là, un cocktail un peu plus loin et s’asseoir selon ses envies, ses voisins…

 

Si les conditions sanitaires le permettent, de nouveaux food halls devraient ouvrir cette année. LYON annonçait l’ouverture d’un quatrième food-court, FOOD SOCIETY au printemps, nous vous en avons parlé ici mais  le centre commercial de la Part-Dieu va devoir patienter pour voir s’animer les 3000 m2 de Food Society, le food court 100%lyonnais branché et festif qui proposera des kiosques de restauration – 11 -, un bar et une grande terrasse, un rooftop, des rendez-vous culturels et joyeux, DJ set, ateliers, lives, expositions, dégustations…

Ce lieu ambitieux qui promet « le meilleur de la street-food locale » est né d’un partenariat signé entre  Moma Group, Sidel, Unibail Rodamco Westfield et Virginie Godard. Cerise sur la food, le lieu promet un engagement zéro plastique et un système inédit de commande 100% digital pour éviter le files d’attentes encombrantes. La date d’ouverture du food court inspiré sera fixée « en fonction des annonces gouvernementales et de l’évolution de la crise sanitaire ».

Les noms des enseignes ont été dévoilées,  l’épicerie comptoir de La Mère Brazier avec Matthieu Viannay  au piano, Le comptoir à falafels Taybe,  Blend, spécialiste des “smash burgers”. Tous utiliseront de la vaisselle non jetable et un  packaging recyclable. De nombreux partenariats ont été signés dont celui avec Ocean 52, « la boisson issue de l’océan qui propose un emballage recyclable éternellement et un engagement dans la défense et la protection des océans”, indique Food Society dans un communiqué. Le lieu a été mis en scène par Lionel Jadot architecte de l’imaginaire, qui manie l’art du recyclage et de la récup qui a planté un décor pensé comme un  « labyrinthe organique ».

Food Society – Centre commercial de la Part-Dieu – Lyon

 

LILLE – GRAND SCÈNE – La nouvelle scène à manger lilloise. 10 restaurants, 2 bars, 1 coffee shop, et des… concept fou rêvé et mené par deux entrepreneurs , Marianne Barbier et Geoffroy Marticou, deux « tintin » de la food tech, deux passionnés, deux jusqu’aux-boutistes qui ont réussi à lever 4 millions d’euros pour ouvrir leur grand temple de la street-food. Ils ont réuni des investisseurs, des financiers, le groupe Finorpa, BPI France et la Région Hauts-de-France, et les ont convaincus de les aider à ouvrir à Lille ce restaurant géant de 1600 m2. Voilà des mois que les deux planchent sur leur dossier, ils l’imaginent, le créent, le façonnent, l’imprègnent de leur savoir-faire, de leurs expériences, de leur souvenirs, de leurs voyages, de leurs goûts et envies.

Ouverture annoncée en plein centre-ville de Lille, dans l’emblématique rue de Béthune. 1600 m2,10 stands de restauration, 2 bars, 1 espace coffee shop où se restaurer, découvrir la cuisine de chefs reconnus et grands chefs en devenir,  danser, boire, lire, écourter des lectures, assister à des conférences, se former à la cuisine et à l’œnologie, se retrouver, flâner, rêver… Un lieu de vie joyeux, convivial, rassembleur, fédérateur d’énergie et d’envie, marqueur de beaux moments faits de rencontres, de découvertes, d’expériences dans une ambiance faite pour créer de beaux souvenirs. 

 

31, rue de Béthune – 59000 Lille – Ouverture… dès que les restaurants pourront rouvrir – 
7/7 du matin au soir

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *