Flora invite Beatriz, Georgiana, Eugénie et Keiko au sommet pour un diner de cheffes à Megève – samedi 28 janvier

23 janvier 2023  0  MADE BY F&S
 

signature-food-and-sensLe nouveau restaurant, les Petits Caprices du Grand Hôtel du Soleil d’Or, organise un dîner des Cheffes exceptionnel(les), le samedi 28 janvier, au coeur de Megève.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 119_638097444424313669-800x534.jpg.

Elles sont cheffes, célèbres, talentueuses, elles gagnent la montagne avec leur cuisine identitaire, leurs gestes, leurs inspirations,  leur personnalité pour  célébrer ensemble la cuisine de montagne. Une première dans les Alpes. Flora Mikula, Béatriz Gonzalez, Georgiana Viou, Eugénie Guillermin et Keiko Nagae ensemble pour un diner à 10 mains, 5 sourires, 5 talents, 5 voyages, entre exotisme et terroir. La nouvelle table du Grand Hôtel du Soleil d’Or, les Petits caprices va vibrer furieusement  le temps d’un repas pas comme les autres. Une expérience hautement épicurienne ! 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 118_638097444097432807-800x522.jpg.

Flora Mikula a totalement orchestré ce diner inédit, elle a invité Béatriz Gonzalez, Georgiana Viou, Eugénie Guillermin et Keiko Nagae à gagner Megève et les cuisines de cet établissement qui est passé d’auberge conviviale tenue par Mademoiselle Conseil à Grand Hôtel avec chalets, restaurant, chocolaterie, rooftop bar et spa dans la plus belle des stations des alpes, Megève. Les cinq copines vont apprécier dans le chaleureux cadre du restaurant Les Petits Caprices, récemment ouvert, une vue unique sur la vallée et partager le bonheur des convives attablés entre bois et pierre, lin et fourrure, cuir et rotin comme dans un nid douillet.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-2023-01-22-a-11.44.03-800x541.png.

 

Mais qui sont ces 5 femmes, ces cinq cheffes qui vous invitent à ce rendez-vous gastronomique fait de partage, de belle et bonne humeur, de cuisine d’ici et d’ailleurs qu’elles vont chacune mettre en scène avec leur talent et leurs racines. Il y a dans la galaxie gastronomique des femmes (et des hommes) qui avancent discrètement sans envahir les réseaux et les magazines, mais qui marquent par leur créativité, leur vison de la cuisine, leur souci de transmission et de partage, leur parcours et leur histoire. les cinq montagnardes d’un soir font partie de cette belle liste.

 
 
 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MIKULA-Flora-photo-533x800.jpg.

Flora Mikula, la Provence sous la neige – Flora Mikula, à la tête de cette brigade d’un soir, signe à l’année les cartes de tous les restaurants du groupe français Millesime CollectionFlora est une cheffe atypique, une artiste qui a le feu sacré ce feu sacré qui anime les authentiques talents. Une cheffe qui croque la vie et la cuisine, qui cultive le potager et l’amitié, le plaisir et le sourire. La tempêtueuse provençale, passée par les meilleures cuisines gastronomiques, propose habituellement, aux Petits Caprices, le restaurant du Grand Hôtel du Soleil d’Or, un menu axé sur le terroir, réconfortant et gourmand. Mais le 28 janvier, qui réunit ses amies cheffes, elle se chargera d’une entrée inédite : une soupe d’artichaut aux citrons confits, accompagnée de mouillettes de pissaladière.

 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3.jpeg.

 

Beatriz Gonzalez, le Mexique a chaussé les skis pour partager la richesse culturelle et culinaire de son pays. Née dans un restaurant, sur l’île mexicaine de Cozumel, Beatriz Gonzalez est tombée amoureuse de la gastronomie française en intégrant l’institut Paul Bocuse. Depuis, elle s’est formée auprès des plus grands… jusqu’à mener ses propres brigades, dans des cuisines hautes en couleurs, chez Neva et Coretta, à Paris. Le dernier samedi de janvier, à Megève, elle proposera aux hôtes des Petits Caprices des langoustines grillées et pommes des montagnes, agrémentées d’un condiment de châtaignes fumées et bisque au mole poblano.

 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2197-644x800.jpg.

Georgiana Viou, le Bénin sur son traîneau – Elle aurait du être interprète amis l’appel des cuisines l’a arraché aux bancs de La Sorbonne pour saisir cocottes et cuillères de restaurant. Depuis elle nous embarque pour des ailleurs colorés en jouant avec les condiments et les épices, en nous racontant l’histoire de sa cuisine sensible et son amour pour les terres brûlantes de Méditerranée et d’Afrique. Après ses propres restaurants marseillais, elle dirige aujourd’hui la cuisine du restaurant Rouge, à Nîmes, où elle régale chaque jour ses clients d’une cuisine singulière, une cuisine d’auteur, rencontre de la Méditerranéenne et de son Bénin natal.  Elle déroule une cuisine qui lui ressemble, terriblement sincère, instinctive, vivante, joyeuse, agréablement généreuse et goûteuse, enlevée, inspirée, qui ne se prend pas au sérieux mais qui a été pensée, traitée avec grand sérieux, grande réflexion, grande volonté de partager des goûts, de faire découvrir par petites touches dosées avec justesse un terre, sa terre natale. Une cuisine d’auteur, une cuisine métissée, ensoleillée au bonheur contagieux. Aux Petits Caprices, elle préparera un rouget, accompagné d’afintin du Bénin.

 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2199-728x800.jpg.

Eugénie Guillermin, la Lyonnaise est en hors piste – La transmission est sa passion ! Formatrice à l’école Paul Bocuse depuis cinq ans, Eugénie Guillermin est également, depuis quelques semaines, la cheffe d’Elles Bistrot  qui accueille en résidence de jeunes chefs sous sa houlette, à Megève. Le 28 janvier, elle cuisinera un « pot-au-feu de ma grand-mère », à partager, avec des légumes fondants et une tartine de moelle aux truffes.

 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2198.jpg.

Keiko Nagae, le Soleil Levant à la montagne – Originaire du Japon, Keiko Nagae était promise à une carrière d’avocate avant de tomber dans la pâtisserie à Paris. Passée par de très prestigieuses maisons, aujourd’hui installée comme consultante, elle réalisera à Megève une neige de perles du Japon au thé matcha.

 

 
Dîner proposé à 98 € par personne, hors boissons
Informations et réservations :
Les Petits Caprices – 255 rue Charles Feige – 74120 Megève
+33 (0)4 50 34 31 06 – contact@lesoleildor-megeve.fr
Les Petits Caprices sont ouverts tous les jours
 
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2193-659x800.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2195-656x800.jpg.
 

 

 
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)