verger du palais ronsard

Déjeuner au Verger du Palais Ronsard à Marrakech

17 juillet 2019  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

 signature-food-and-sensDéjeuner bucolique sous la treille au Verger du Poète du Palais Ronsard

Au Palais Ronsard, on danse, on  rêve, on se chouchoute, on oublie le temps, on passe et on perd le temps, on lit, on nage et on déjeune. À l’abri des regards, avec pour seul bruit ambiant le murmure d’une fontaine. Le chant des oiseaux trouble le charme de ce verger ombragé vert comme le jade de la palmeraie. Ici cinquante nuances de vert se devinent subtilement, le vert de la vaisselle, le vert des feuilles, le vert des légumes, une palette sereine du soleil levant au soleil couchant. L’endroit est tendre volupté et délicieuse simplicité, douce sérénité embaumée des parfums de fleurs, troublée par les jeux d’ombre et de lumière , bercée par la fraicheur de l’eau. 

                               

Imaginez un chemin d’ombre et de feuillage sous le chant mélodieux des oiseaux et l’éclat de la treille qui court, un espace délicieux comme un bivouac planté aux portes du palais où déjeuner, diner, souper dans une atmosphère de rêve dans un verger ombragé, délicieusement enchanté. Les tables sont délicieusement noyées dans la fraicheur du verger qui pourrait être celui de la maison de famille où l’on se retrouve pour partager l’ombre, la quiétude, les parfums du potager, les secrets et les souvenirs tout en savourant des délices. Un endroit qui enchante comme une douce parenthèse, une savoureuse pause. On s’y installe pour goûter le Maroc et son terroir. Sous la pergola éclairée par le soleil qui se glisse, s’infiltre entre les feuilles ou par les chandelles qui brillent le soir.

Dans les assiettes, l’Orient et la Médina sont en majesté. La cuisine du chef Xavier Mathieu signe une carte, exécutée par Alex Thomas – qui aime, le végétal, le poisson grillé et les viandes marinées – prend des accents végétariens, mais pas seulement, danse joliment entre tradition et modernité, joue des épices et des cuissons, maitrise des accords aux parfums de la Méditerranée et du Maroc traditionnel avec les Briouates croustillantes, dont le feuilletage murmure aux oreilles des épicuriens qui se délassent et se délectent ici d’ une cuisine inventive articulée autour des produits du verger et du potager, des assiettes simplement subtiles et créatives, qui chuchotent des saveurs.

Les entrées sont tout simplement à tomber, légères comme le parfum des roses, gorgées de soleil et de saveurs : « Sardines à la Chermoula d’Essaouira » – « Légumes du verger en tempura, sauce tomate provençale » – « Anchoïade », « Ceviche de Dorade, au citron vert ».

Les plats, difficile de choisir, le mieux est de succomber et goûter  à la « Tajine de kefta aux œufs » et au « Risotto aux soupions, espuma d’encre de seiche » mais aussi à la « Tajine de poulet fermier aux olives Mes’lalla » et à « l’Aïoli de loup » et encore au « Loup sauvage en croûte de sel, légumes grillés, sauce vierge »…

Les Desserts, une cuillère par ci, une cuillerée par là, rafraichissante avec la « Salade d’orange à la cannelle » ou l’ « Assiette de pastèque », enchantée avec la « Pastilla au lait et à la fleur d’oranger » ou la « Crème brulée à la vanille, glace Amlou »…

 
 
 
 
 
 

Une cuisine de rencontres et de partage, de savoir-faire riche made in méditerranéenne et d’histoire du brassage culturel des cultures multiples qui ont éclairé la cuisine marocaine. Le chef se fond dans la tradition avec un savoir-faire qui se transmet depuis la nuit des temps mais sort des sentiers battus. Sa cuisine se fait créative pour proposer des plats inspirés des tendances contemporaines d’ailleurs, une cuisine comme un art de vivre avec des recettes puisées dans le patrimoine culinaire marocain revues et corrigées, divinement raffinées. 

Le Palais Ronsard s’inscrit dans une démarche éthique, les légumes sont d’ici, de ce verger surveillé, chouchouté par une armée de jardiniers attentifs.

Comment ne pas parler de la vaisselle qui se décline dans ces tons de vert, vert prairie, vert émeraude, vert jade, vert perroquet, est nature, vert qui apaise et rafraîchit, qui se marie en harmonie parfaite avec tous les tons de la nature, les tons des mobiliers, les ocres et les dorés, les blancs et les roses, les oranges.

Le Palais Ronsard, propriété SALAH 7, Marrakech, Maroc, Tel.+212 5242-98600
https://palaisronsard.com/fr

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *