Un comble : Marc Veyrat attaqué sur l’environnement

23 novembre 2015  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Cette France qui ne tourne pas rond, alors que Marc Veyrat est certainement le chef français le plus engagé dans le préservation de l’environnement, le voilà attaqué en justice pour  » infraction à l’environnement « .

Les restaurateurs et hôteliers se confrontent de plus en plus à ce genre de problèmes : permis de construire attaqués, associations écologistes qui bloquent le développement de projets respectant l’environnement, réglementation débile, voisins jaloux ou pressions politiques, on ne compte plus dans le milieu de la restauration les blocages auxquels se confrontent les entrepreneurs.

Ajoutez à cela la mauvaise image que traînent les restaurateurs auprès des banques et des administrations, il n’en faut pas plus pour beaucoup de renoncer à entreprendre.

Si à cela, vous ajoutez l’impression que l’on ne peut plus rien faire chez soi, et que finalement le bien qui vous appartient, ne vous appartient pas vraiment, et que par dessus votre clôture c’est devenu une mauvaise habitude d’aller voir ce qui se passe et de dénoncer, vous avez compris comment fonctionne le système.

Alors que l’on voit se construire dans certaines villes des ensembles immobiliers qui gâchent à jamais l’environnement,  que des projets inutiles comme l’aéroport de Nantes sont lancés en dépit de grandes contestations… on se demande comment se fait il que la France fonctionne encore à deux vitesses ?

Lisez ci-dessous ou cliquez sur le link du quotidien Sud-Ouest pour retrouver l’article dans son intégralité.

Gastronomie : le chef Marc Veyrat suspecté d’infractions à l’environnement

Le chef aurait réalisé plusieurs travaux sans permis préalable 

le-restaurant-de-marc-veyrat-a-obtenu-cinq-etoiles-du-label_3391546_800x400

 Le restaurant de Marc Veyrat a obtenu cinq étoiles du label officiel d’Atout France© 

Le célèbre chef Marc Veyrat est cité vendredi devant le tribunal correctionnel d’Annecy pour plusieurs « infractions à l’environnement » à Manigod, Haute-Savoie, où il possède un restaurant gastronomique et une propriété familiale, selon des sources concordantes.

« On reproche à mon client la réalisation d’ouvrages sans permis, des serres, un étang, un parcours botanique ; d’avoir par ces travaux-là draîné dans des zones humides (protégées) et coupé des arbres dans des zones naturelles », a confirmé lundi l’avocat du chef multi-étoilé au grand chapeau noir, Me Nicolas Ballaloud.

Des arbres malades

Selon lui, Marc Veyrat ignorait « qu’il avait besoin d’une autorisation » pour couper sur sa propriété des arbres « quasiment tous atteints de bostryches », des coléoptères qui s’attaquent à l’écorce des arbres.

Pour la réalisation des travaux, Me Ballaloud a avancé que « des fossés existaient déjà à l’époque des parents » de son client qui, en outre, « n’avait pas connaissance » que ces travaux « étaient effectués sur une toute petite partie » de la zone humide.

A Manigod, Marc Veyrat a ouvert en septembre 2013 un restaurant-hôtel sur les alpages de ses parents, « La Maison des Bois ». Le site internet de cet établissement « Relais et Châteaux », qui a reçu cinq étoiles du label officiel d’Atout France, évoque la Fondation Marc Veyrat dont les objectifs sont notamment la « préservation et (le) respect de l’environnement ».

Source – Copyright AFP JEAN-PIERRE CLATOT
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Inquiétant (25%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *