chef René Redzepi

Le Noma de Redzepi ouvre les réservations de la saison des  » gibiers et de la Forêt  » aujourd’hui

06 juin 2018  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Pour ceux qui ne le savent pas encore le chef René Redzepi du NOMA à Copenhague décompose son année culinaire en trois saisons :

  • La saison des légumes et du végétal (actuellement)
  • Les gibiers et de la forêt (2 octobre au 22 décembre)
  • La saison des fruits et produits de la mer (les 4 mois suivants)

noma René Redzepi

À chacun des débuts de saison, il ouvre les réservations pour la saison suivante, et pour avoir une table vous devez pré-payer votre repas (hors boisson), donc vous réservez et payez entre 4 et 8 mois l’avance. C’est totalement unique dans le milieu de la restauration gastronomique mondiale (et il faut préciser que les réservations de 4 mois sont toutes vendues sur le net en moins de 24 heures).

René Redzepi Copenhague

Le chef Redzepi ouvre aujourd’hui la saison – gibier et  forêt  – il explique que c’est la seule période de l’année où la viande jouera un rôle principal au Noma :  » Nous servirons tout ce que nous pouvons obtenir après chasse et cueillette : une sarcelle pour 2, une oie pour 4, une patte d’élan, une langue de renne, et bien sûr le canard sauvage. Le menu de cette saison rendra également hommage à tout ce qui pousse dans la forêt : baies, champignons, noix et toutes les plantes sauvages. C’est bien sûr aussi la saison des récoltes, alors vraiment l’un des moments les plus généreux de l’année. Cette saison sera une célébration de l’abondance automnale. « 

Les réservations pour la saison «  Gibiers & Forêt  » ouvre ce mercredi 6 juin à 16h, la saison se déroulera du 2 octobre au 22 décembre 2018.

NOMA Copenhague

En attendant le chef sert depuis quelques jours ses créations pour la saison Végétale (végétarienne assurément et pas loin d’être vegan même), il indique d’ailleurs :  » La saison des légumes s’étend du début de l’été au début de l’automne. Ce menu est parfait pour les végétariens et les végétaliens et fera pleinement usage de notre jardin urbain. Nos butineuses feront également des heures supplémentaires pour maximiser le temps de l’année où le règne végétal règne en maître. « 

©J. Lucas

NOMA

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *