Maguy Lecoze

Maguy Lecoze l’âme du restaurant le Bernardin à New York – elle travaille en restauration depuis 60 ans

07 juin 2018  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens MAGUY LE COZE » Cinq décennies après son premier restaurant à Paris, elle s’est retirée de la salle de restaurant mais reste une force en mouvement, soucieuse de chaque détail. «  indique l’article paru le 5 juin sur le New York Times.

Le chef Éric Ripert indique sur son compte Instagram –  » Un incroyable hommage par le New York Times à ma partenaire/amie/famille Maguy Le Coze … Je suis tellement honoré de travailler à vos côtés Maguy au restaurant Le Bernardin NY, si fier et chanceux … Merci Alan Richman pour avoir capturé le coeur, l’âme, l’esprit du vrai patron du Bernardin ..! « 

Maguy Le Coze 

Elle a grandi dans un modeste hôtel géré par ses parents dans un village portuaire français, partageant sa chambre avec son jeune frère Gilbert. Son père cuisinait, sa mère surveillait la salle de restaurant et Maguy Le Coze à l’âge de 12 ans prêtait déjà main forte en salle de restaurant, une enfant sérieuse et qui l’est restée à jamais.

Son parcours professionnel, en tant que femme est née dans cette modeste famille de restaurateurs français, son avenir semblait prédestiné : s’occuper des clients pendant que son homme cuisinerait pour eux. À cette époque là le chef, même derrière les portes de la cuisine, était le visage du restaurant. La femme dévouée regardait rarement au-delà de la porte d’entrée.

Pour Mme Le Coze, une telle existence était prévisible mais inacceptable  » Ils étaient de bons parents « , a-t-elle dit.  » Ils pensaient que c’était la bonne façon de nous élever. « 

Elle travaille dans des restaurants depuis plus de 60 ans, elle aurait pu passer sa vie dans cette simple entreprise familiale, mais son destin en a décidé autrement. Elle est aujourd’hui copropriétaire du restaurant le Bernardin à NYC, une des tables les plus réputées de Manhattan créée par elle et son frère.

Restaurant le Bernardin New York

Retrouvez sa fascinante histoire en cliquant ICI pour accéder au NYTimes, un article qui permet de replonger dans les années 1980/2000 et de vivre l’aventure de l’installation de Maguy et Gilbert Le Coze à New York

Le Bernardin New York

Copyright – D.Winter 
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *