Faut être attentif à ce que l’on diffuse sur les réseaux sociaux

08 décembre 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Attention, tout ce qui pourra être écrit, dit, ou diffusé sur les réseaux sociaux pourra être retenu contre vous … c’est un peu la mauvaise expérience qu’ont connue deux chefs dernièrement. Pourtant ces deux chefs discrets, bienveillants, humanistes dans l’âme, étaient loin de s’imaginer que leurs publications sur instagram pourraient leur provoquer autant de désagréments.

Dans le cadre d’échanges entre cuisiniers (le temps d’une soirée les deux chefs échangent leurs recettes), le fameux  » Gelinaz « , un chef français et un chef italien qui ont voulu illustrer leurs interventions par des photos ou des vidéos se sont fait houspiller par les internautes qui ont considéré que leurs publications avaient une connotation raciste.

Le fameux « on ne peut plus rien dire », n’est pas un vain mot dans notre quotidien, la pensée dominante devient pesante, tout est sujet à polémique, les cabales et les procès d’intention s’emballent très vite sur les réseaux sociaux, on remet tout en question, plus de place pour l’humour, la dérision… pourtant la liberté c’est le débat, les échanges, la parole, les images, la censure idéologique frappe à nos portes, on s’offusque de tout et de n’importe quoi, la tolérance disparait à petit feu.

Ils ont dû retirer leur publications :

Le premier c’est le jeune chef italien Gianluca Gorini qui avait réalisé le temps d’une soirée les recettes du chef australien Victor Liong 

Le chef avait diffusé la photo suivante, qui semble t’il a beaucoup choqué le public.

Le chef a retiré sa publication et a diffusé un mot d’excuse à tous ceux et celles qui se sont sentis offensés.

Dear All,

I never thought that a photo could generate all this. The shot in question was dictated by the excitement and enthusiasm that the confrontation with a new culture has generated in our daily work.

Now I realize, that I probably don’t know the subject of the question well enough and that I have underestimated its meaning. I am against all forms of violence and above all I am against all forms of racism.

I strongly believe in comparison, sharing and contamination with other cultures and countries as a stimulus for my growth and that of future generations. I apologize to all those I have offended.

It was not my intention to offend anyone, much less discriminate against other cultures.
So please Victor, I would love to invite you to come in Italy and spent some days here in my restaurant as my guest, to celebrate the meaning of the relations between different cultures and make a four hands dinner together.

Forgive me!

 

Le deuxième chef,  c’est le jeune français Hugo Roellinger qui a été accusé lui aussi lors de la réalisation dans son restaurant en Bretagne, des recettes du chef Sean Brock installé à Charleston aux États-Unis . Les équipes étaient sorties en salle en réalisant des cris caricaturant les Amérindiens. Lui aussi a dû rapidement retirer la vidéo qui avait choqué de nombreux internautes, a indiqué le site américain Eater.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (95%)
  • Mmmm interessant (5%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *