Donald Trump assigne 2 Chefs de cuisine américains en justice – L’affaire risque de leur coûter très cher

23 juin 2016  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens C’est une histoire que anime les réseaux sociaux et les sites d’information aux États-Unis depuis plus de deux ans, Donald Trump l’extravagant candidat Républicain à la Présidence des États-Unis est en procès avec deux chefs de cuisine américains.

Trump

Le candidat du parti Républicain n’en finit pas de créer la haine de l’étranger dans ses discours, ce qui ne plait pas à une bonne partie des Américains dont les chefs José Andrès et Geoffrey Zakarian. Les deux chefs avaient signé un contrat pour exploiter deux restaurants dans le futur hôtel que l’homme politique ( et businessman ) Donald Trump doit ouvrir prochainement à Washington DC.

Trump Andrès

Le chef José Andrès et le milliardaire Donald Trump

Le groupe Trump International annonce en 2012 avoir pris possession de l’ancienne – DC’c Old Post Office – de Washington pour la transformer en hôtel haut de gamme, deux espaces sont réservés à l’implantation de restaurants. En décembre 2014 José Andrès, un des chefs les plus connus des USA, originaire d’Espagne, signe un contrat avec Trump pour prendre en charge un des lieux. En mai 2015 c’est au tour du chef  Geoffrey Zakarian de s’engager sur le deuxième local.

Geoffrey Zakarian

Geoffrey Zakarian

En juin 2015, dans un de ses premiers discours de campagne pour les élections, Donald Trump fustige le peuple mexicain, indiquant que c’est un peuple qui amène le désordre, la criminalité, le trafic de drogues, et que les Mexicains sont des violeurs. Cette déclaration crée un tollé en Amérique.

twitterTwitter

Quelques jours après, le chef José Andrès, issu de l’immigration, est très choqué par cette déclaration et le fait clairement savoir notamment sur Twitter. Une pétition publique sur le net circule également pour encourager le chef dans ses déclarations et le pousse à se retirer du projet.

Projet de la DC'c Old Post Office - de Washington

Projet de la DC’c Old Post Office – de Washington

Le 8 juillet 2015, le chef déclare officiellement se retirer du projet d’implantation de restaurant dans le futur hôtel Trump à Washington, le lendemain c’est au tour du chef Geoffrey Zakarian de faire de même. Les deux chefs estimant que les déclarations de Donald Trump sont inacceptables et que travailler avec le groupe Trump pourrait nuire à leur image.

À la fin du mois de juillet 2015, Donald Trump décide de poursuivre en justice les deux chefs pour rupture de contrat illégale, il les menace de réclamer 10 ans de loyer, les frais d’avocats et des dommages et intérêts si les chefs confirment leur retrait du projet. 

En septembre 2015, Trump International indique avoir signé avec un autre chef – Laurent Tourondel – pour développer son concept de restaurant – BLT Steak – déjà installé à New-York dans le Condominium Trump de Soho depuis 2006. Nouveau coup pour Trump, l’ancien candidat à Top Chef USA, David Burke, une personnalité bien connue aux USA, sera chef exécutif de l’hôtel.

Laurent Tourondel

Laurent Tourondel

Une longue procédure juridique s’est mise en place entre le groupe Trump et les deux chefs, chacune des parties défendant sa thèse, les chefs estiment que les déclarations incessantes sur les immigrants portent atteinte à leur histoire, d’autant que José Andrès a longtemps fait campagne pour intégrer les immigrants dans l’univers de la restauration. 

José Andrès réuni avec les chefs espagnols du Fifty Best 2016 à New York en juin 2016 ( cravate rouge )

José Andrès réuni avec les chefs espagnols du Fifty Best 2016 à New York en juin 2016 ( cravate rouge )

La bataille juridique est lancée, les meilleurs avocats sont sur l’affaire, il faut dire que le procès est médiatique et qu’il se déroule en pleine campagne présidentielle. Mais le procès risque de coûter très cher aux deux chefs car le groupe Trump International emploie les meilleurs avocats des États-Unis à coups de millions de dollars, la facture risque de monter très vite.

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (38%)
  • Je suis fan (31%)
  • Amusant décalé (23%)
  • Mmmm interessant (8%)

Une réflexion au sujet de « Donald Trump assigne 2 Chefs de cuisine américains en justice – L’affaire risque de leur coûter très cher »

  1. Ping : Flashback 7 - TripAdvisor, Communication des chefs, Food Market, Cuisine Moléculaire et rêve Américain - Food & Sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *