chef marion lefebvre

Brèves de Chefs – Marion Lefebvre à la piscine, Nobu et ses 38 restaurants, Vladimir Mukhin une star en son pays, Massimo Bottura et JR inséparables, …

24 juillet 2018  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens  Quelques nouvelles des fourneaux, certaines de ces brèves vous surprendront … d’autres vont déclencher des articles ! 

1 – Marion Lefebvre, vous devez vous souvenir d’elle était dans TOP CHEF 2017 … C’est une chef dont les formes ne laissent pas indifférents, d’ailleurs la dernière photo qu’elle a posté d’elle a fait plus de 3400 fans. Elle se demande comment par de grande chaleur on peut travailler en cuisine ? :  » Laissez-moi ici tout l’été avec mon @aperolspritzofficial sans mon rhume qui n’en fini pas et ça sera parfait, comment peut-on travailler en cuisine quand il annonce 38’ degrés cette semaine en ville ☀💦 « 

Marion Lefebvre top chef 2017

2 – Le chef NOBU – montre une incroyable capacité à se dupliquer et à déployer son savoir culinaire, d’ailleurs il était jusqu’à maintenant totalement impossible de quantifier son nombre d’établissement, et bien c’est fait F&S à trouvé l’info. Tenez-vous bien le chef est à la tête de 38 restaurants et de 7 hôtels, le tout sur 18 pays différents et 32 villes. Et le chef les visites régulièrement, avec son jet privé il parcoure le monde souvent accompagné de son associé historique l’acteur Robert De Niro

chef nobu

3 – Jonathan Gold n’était pas très connu hors des États-Unis mais tout comme Alexandre Bourdain il était un des derniers Mohican de la bonne cuisine Outre-Atlantique. Jonathan Gold décédé il y a quelques jours était un critique de restaurant respecté par les lecteurs, mais aussi par les chefs. Journaliste à l’intellect itinérant, il avait participé à écrire une nouvelle histoire sur la cuisine en Amérique et pas seulement sur la gastronomie, en visitant les restaurants de tous les jours souvent gérés par des immigrés, il était le témoin d’une époque. Cela seul l’a rendu révolutionnaire. Los Angeles n’est pas en deuil à cause de la perte d’un pionnier de l’écriture culinaire, mais la deuxième plus grande ville d’Amérique vient de perdre un témoin de son histoire, et même de son pays. Il avait une oreille attentive, un palais curieux et un appétit sans fin, il a su relever le meilleur de la ville, et dire au reste de l’Amérique que c’est ici c’est ici que battait le coeur du pays. Le chef Daniel Humm à dit hier :  » Je l’ai toujours admiré, je trouvais ses mots inspirants et son cœur si pur. Pour plein de raison, son décès est juste affreux. Il était écourté, une voix pas comme les autres, quelqu’un de sage, de drôle, de passionné de cuisine… Je chérirais toujours le temps que nous avons passé ensemble et j’espère que nous le rendrons fier dans sa ville. « 

Jonathan Gold

4 – Thierry Marx – Le chef développe rapidement ses activités, et dans plusieurs secteurs, restauration rapide, boulangerie, restauration à thème, école de formation… Et bien sur le nerf de la guerre restera toujours le recrutement des équipes, car finalement les idées, les financements et la matière première sont devenu un moindre soucis. Sachez que le chef recrute, une annonce tourne en ce moment sur les réseaux sociaux … cliquez ICI

thierry marx

5 – L’artiste JR c’est pris d’une forte passion pour l’univers de la gastronomie, de la cuisine en particulièrement, d’ailleurs, on l’a vu cet hiver très impliqué dans le projet de restaurant solidaire au Reffetorio de la Madeleine à Paris. Depuis l’artiste français le plus en vogue au monde s’est lié d’amitié avec Massimo Bottura et son épouse Lara Gilmore avec qui il ont crée l’association Food For Soul.  JR a participé hier dans le cadre du Basque Culinary Center à la sélection de celui qui sera le chef le plus innovant du monde en 2018, 140 candidats, 10 sélectionnés à la fin, un seul sortira du chapeau aujourd’hui.

jr

6 – Vladimir Mukhin – c’est le chef le plus en vogue en Russie, son accession au 50Bestrestaurants l’a propulsé au devant de la scène internationale, c’est une star de la cuisine dans on pays. Le magazine GQ édition Russe l’a récompensé par un prix pour son implication dans la pôle restauration du marché central de Moscou dernièrement ré-ouvert, dans la catégorie Restaurateur de l’Année 2018 le chef à bien sûr trouvés sa place. Tout un étage est dédié à la restauration Street Food où on y retrouve les meilleurs produits du pays travaillé par une sélection des meilleurs artisans du pays, que se soit en boulangerie, en BBQ, en restauration traditionnelle et même en sommelerie

Vladimir Mukhin

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *