chef Serge Vieira

Aurélien Gransagne prend en charge – SODADE – le nouvel établissement ouvert cette semaine par le chef Serge Vieira

17 juillet 2018  1  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Voilà, le nouvel établissement du chef Serge Vieira a ouvert cette semaine à Chaudes-Aigues dans le Cantal, après 5 ans d’un périple compliqué pour le construire, le chef a enfin pu prendre possession de son nouvel établissement et mettre en place son ami et chef Aurélien Gransagne.

Aurélien Gransagne

Lisez ci-dessous ce qu’en dit le quotidien régional La Montagne.

EXTRAITS – 

chef étoilé Serge Vieira

Deux étoiles au Couffour… et maintenant deux restaurants. Car Serge Vieira vient d’ouvrir un établissement, plus accessible côté table, et mieux fourni côté chambre, en plein centre de Chaudes-Aigues.

Une pointe d’émotion. À l’heure d’ouvrir son deuxième restaurant, cette fois en plein cœur de Chaudes-Aigues, dimanche, Serge Vieira a « versé une petite larme » selon ses propres mots.

restaurant chef Serge Vieira

Il faut dire que la gestation du bébé aura été très longue. Le bâtiment, il l’a acquis en 2012. Depuis, il aura connu des infortunes avec un architecte, jusqu’à en changer. Le chantier aura pris beaucoup de retard. Mais, enfin, il a ouvert.
« Au moins, le projet est bien affiné », sourit Aurélien Gransagne. Il patiente depuis cinq ans maintenant, de mission de consulting en show culinaire, en passant par des coups de main au Couffour, avant de diriger les fourneaux des lieux. Pour le doubler, plus que le seconder, Serge Vieira a choisi un proche, mais aussi un chef talentueux. Les deux hommes se sont rencontrés chez Marc Meneau, où Aurélien Grandsagne a été chef quand la maison avait deux macarons et le label Relais et Châteaux. Comme grande maison où il a officié, on peut aussi citer Crissier, trois étoiles à Lausanne.

Mais à Sodade, puisque c’est ainsi que les lieux se nomment, il ne s’agira pas de viser les étoiles. Plutôt, selon Aurélien Gransagne, de « proposer une cuisine simple, mais bonne. Cela n’exclut pas le raffinement, de faire des assiettes jolies. Mais on voulait quelque chose d’accessible tout en étant bon, et basé sur les produits locaux. Sans tomber dans le menu ouvrier, il y a en d’autres qui font déjà très bien ça ici. »

 » Ce restaurant, il est pour tous les Cantaliens et les Lozériens qui se disent : je ne peux pas me payer la cuisine de Vieira. Maintenant, si, ils peuvent.  » indique Serge Vieira.

menu restaurant Serge Vieira restaurant Sodade Serge Vieira restaurant Sodade Vieira
On est plus dans l’esprit d’un bib gourmand ici. Un menu à 30 €, un menu du jour à 22€ en semaine, une carte, pour une cinquantaine de couverts.
Quelques plats pour saliver ? Un pâté en croûte maison, un baba à la verveine… L’écrin, lui, est digne du restaurant du Couffour, et les 8 chambres (18 dans un deuxième temps), viseront les quatre étoiles. « J’ai fait confiance aux mêmes artisans d’exception, reprend Serge Vieira. Parce que je voulais quelque chose de raffiné, d’innovant. Mais abordable. Car ce restaurant, il est pour tous les Cantaliens et les Lozériens qui se disent : je ne peux pas me payer la cuisine de Vieira. Maintenant, si, ils peuvent. »

Deux clientèles sont clairement visées. Celle du Couffour qui pourra ainsi prolonger son séjour Caldaguès d’une nuit et d’un repas. En profitant de la carte des vins comme il se doit, puisqu’un service de voiturier va être mis en place.

chef Aurélien Gransagne Serge Vieira restaurant

…/…  la suite en cliquant ICI

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Une réflexion au sujet de « Aurélien Gransagne prend en charge – SODADE – le nouvel établissement ouvert cette semaine par le chef Serge Vieira »

  1. Agathe

    La journée du 2 sept avait très mal débuté …
    de l’essence dans le diésel, un dimanche à St Flour, nous obligeant à différer de 24h notre retour dans le Sud et à tout gérer au niveau intendance …
    et puis, le souvenir de l’information que nous avait donné Serge Viera …il y a déjà un certain temps…
    -Téléphone chez ce dernier qui nous communique celui de Sodade.

    et en quelques minutes nos contrariétés de la journée s’estompent !

    C’est la fête des sens ! Et pas que !
    Une prise en considération du Maître d’ hôtel digne de ce nom, un service efficace et sympathique et puis… l’assiette !!!
    le ceviche parfait, le suprême de volaille au moelleux ad hoc, la poitrine de porc confite, à en reprendre ! Et puis… le velouté de tomates -comme je redoute de plus jamais en consommer (car la carte sera renouvelée lors de notre prochain séjour)
    mais, très cher Chef, Aurélien Granssagne, vous qui nous avez fait l’honneur de nous faire visiter vos cuisines, je me promets de m’atteler à l’ouvrage afin d’arriver à retrouver, de tâtonnements en tâtonnements, les saveurs incomparables que vous avez su déployer !

    MERCI POUR TOUT

    On a déjà hâte de retourner en Auvergne !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *