Alex Atala – activiste culinaire –  » l’assiette doit transmettre un message d’humanisme et de solidarité « 

10 avril 2018  1  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Le chef Brésilien Alex Atala sera au Portugal les 23 avril prochain pour réaliser un dîner dans la  » Secret Room  »  de l’Hôtel Ritz à Lisbonne, il sera de même le chef en tête d’affiche du Symposium  » Sangue na Guelra  » , dont le thème est le Cooktivism ( l’activisme culinaire ).

Ne vous y trompez pas même si le chef Alex Atala aborde un look de guerrier, c’est avant tout un grand cuisinier, certainement celui que le Brésil attendait depuis longtemps, le chef est très impliqué dans la préservation du patrimoine culturel, et culinaire de son pays. Il se bat au quotidien pour que les territoires d’Amazonie soient préservés et que le Brésil conservent ses meilleurs produits naturels.

Le festival gastronomique Sangue na Guelra recevra plusieurs chefs internationaux étoilés Michelin dans une salle Ritz pour des dîners très spéciaux.

La «  Secret Room « de l’Hôtel Ritz à Lisbonne ouvrira spécialement pour servir une série limitée de dîners absolument perturbateurs avec certains des plus grands noms de la gastronomie mondiale. Le premier dîner de la salle secrète du Ritz aura lieu le 14 avril avec le chef espagnol Eneko Atxa. Onze jours plus tard, le 25 avril, c’est le brésilien Alex Atala (deux étoiles Michelin, au restaurant DOM qui occupera de la salle secrète de l’Hôtel Ritz).

Alex Atala profitera également de son séjour à Lisbonne pour prendre la parole lors du Symposium sangue na Guelra, qui aura lieu à la Gare Maritime de Alcântara à partir du 23 avril.

Autour su thème Cooktivsim, plusieurs questions seront débattues autour des thèmes liées à l’activisme culinaire pour lequel le chef brésilien Alex Atala est très impliqué. Cette rencontre de travail mettra aussi en vedette le duo Bo Songvisava & Dylan Jones ( Bo-Lan , Thaïlande) et Douglas McMaster ( Silo en Angleterre), qui soutiennent la philosophie radicale du zéro déchets.

Parmi les questions abordées lors du Symposium, il y aura le  » rôle des chefs cuisiniers en tant que personnage central dans la préservation des espèces, des traditions, de la durabilité, du mieux manger, et l’importance de l’agriculture familiale « .

Parce que la cuisine est tellement plus que des recettes, l’assiette doit transmettre un message d’humanisme, de solidarité. Parce que la cuisine devrait être cérébrale et interventionnelle. Parce que la responsabilité environnementale et sociale envers les communautés locales, les paysages alimentaires et les producteurs familiaux doivent être un objectif commun, un horizon pour tous : professionnels de la cuisine, producteurs, chercheurs, entrepreneurs, consommateurs.

Suite au travail commencé en mai 2017 part plusieurs cuisiniers, chercheurs, militants, journalistes et intellectuels – un Manifeste pour l’avenir de la cuisine portugaise a été lancé – une attitude plus activiste, plus politique doit s’imposer dans notre façon de penser et comment nous devons aborder la gastronomie de demain. Alex Atala est l’un des principaux acteurs de l’activisme gastronomique mondial, mentor à l’Institut ATA, il apportera à coups sûr ses connaissances, son expérience et son inspiration au participants au symposium.

SANGUE NA GUELRA

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Une réflexion au sujet de « Alex Atala – activiste culinaire –  » l’assiette doit transmettre un message d’humanisme et de solidarité «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *