top chef saison 10

Top Chef saison 10 – Une moyenne de 2,9 millions de téléspectateurs par émission en 2018 –  » longtemps regardé de haut par les grands étoilés, c’est dorénavant l’émission où tous ont envie d’y paraître. « 

05 février 2019  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Pour en savoir plus sur TOP CHEF saison 10 qui démarre mercredi, lisez l’article de Ouest-France, longtemps regardé de haut par les grands étoilés, c’est dorénavant l’émission où tous ont envie d’y paraître.

L’année dernière, on a pu y apprécier l’intervention du plus grand des chefs Joël Robuchon, mais aussi les chefs Yannick Alléno, Georges Blanc, Gilles Goujon, Emmanuel Renaud, Michel Trama, Anne-Sophie Pic… et même 100 chef MOF ( Meilleur Ouvrier de France ).

Cette année la production a décroché le pompon avec la présence du chef Alain Ducasse, et y a du chef qui se presse au portillon, la forte notoriété de l’émission, le nombre constant et important de téléspectateur, la présence des têtes d’affiches de la haute gastronomie font que TOP Chef est devenu incontournable pour celui qui veut se faire connaître.

@marieetchegoyen

Un grand chef nous indiquait il y a quelques jours  » nous avons appris a aimer Top Chef, c’est une sacré vitrine pour notre notoriété, le fait que les chefs composant le jury fait partie de notre milieu nous a tout de suite rassuré, en plus la production respecte notre image  » 

L’émission surfe sur la vague  » grands chefs « , donc en 2019 attendez vous à voir les grandes toques de la cuisine sur les écrans, cela risquerais bien de faire exploser l’audimat et pour certain leur égo.

De retour ce mercredi soir sur M6, Top Chef a mis les petits plats dans les grands pour fêter ses 10 ans : l’émission qui célèbre l’excellence culinaire a fait appel aux plus grandes stars de la gastronomie française, dont, pour la première fois, Alain Ducasse.

Adapté d’une émission américaine, Top Chef assure toujours, dix ans après son lancement sur M6, des audiences confortables à la chaîne : près de 2,9 millions de téléspectateurs en moyenne l’an dernier. Et elle s’est taillé une jolie réputation dans le milieu exigeant de la haute cuisine.

Pour fêter dignement ses dix ans, ce mercredi soir, Top Chef a carrément mis les petits plats dans les grands : elle a fait appel aux plus grandes stars de la gastronomie française, dont, pour la première fois, Alain Ducasse.

L’émission présentée par Stéphane Rotenberg, dans laquelle de jeunes professionnels, coachés par des chefs confirmés, s’affrontent sous l’œil acéré des plus grandes toques pour remporter plusieurs dizaines de milliers d’euros, et surtout se faire un nom dans l’univers ultra-compétitif de la haute gastronomie, est devenue la vitrine d’une certaine excellence à la française.

Une référence pour les pros – Cette quête du beau et du bon a été récompensée par le Michelin. Le prestigieux guide gastronomique, dans son palmarès 2019, vient de décerner une deuxième étoile à Stéphanie Le Quellec, gagnante de l’édition 2011, et un premier macaron à Jérémie Izarn (vainqueur en 2017), Naoëlle D’Hainaut (lauréate en 2013), ainsi qu’à Guillaume Sanchez (candidat en 2017) qui sont tous des anciens de TOP CHEF.

« Top Chef est devenu une vraie référence pour les professionnels de la cuisine. Les plus grands chefs y sont passés, et ils y retrouvent les valeurs de leur métier », a souligné Frédéric de Vincelles, directeur des programmes de M6, lors d’une présentation à la presse de cette nouvelle saison.

Pour son dixième anniversaire, Stéphane Rotenberg et ses complices s’étaient lancé le défi de réunir le plus d’étoiles possible. Et ils ont décroché une belle prise en convainquant pour la première fois Alain Ducasse, chef en activité le plus étoilé au monde, de leur ouvrir ses portes.

Plusieurs épreuves se dérouleront dans ses restaurants de palaces, et dans son nouvel écrin, un restaurant-croisière ouvert il y a quelques mois sur une péniche à Paris. Parmi les autres stars recrutées pour cette 10e saison : Anne-Sophie Pic, Yannick Alleno, Frédéric Anton, Mauro Colagreco, Arnaud Lallement, Régis et Jacques Marcon, ou encore Paul Pairet.

Ce qui fait dire à l’équipe de Top Chef que le gagnant ou la gagnante de ce cru 2019 devra plus que jamais tout donner pour l’emporter. « Les candidats devront aller encore plus loin. Quand vous cuisinez pour Alain Ducasse, vous êtes obligés de vous surpasser », a prévenu Michel Sarran, l’un des « chefs de brigade » qui accompagnent les participants à l’émission pour tenter de les mener à la victoire.

En outre, certaines épreuves particulièrement relevées, d’habitudes servies en fin de saison, comme le trompe-l’œil, ont été avancées. Et cette année, ils seront quatre chefs confirmés à diriger les brigades : Jean-François Piège, qui avait déjà participé à l’émission mais dans un rôle plus en retrait, rejoint Michel Sarran, Philippe Etchebest et Hélène Darroze.

« L’arrivée de Jean-François Piège met un peu de piment en plus, ça va nous aider à nous dépasser et à ne pas rester dans notre zone de confort », s’enthousiasme Philippe Etchebest. « C’est le même mécanisme, mais avec trois candidats par brigade (au lieu de quatre, ndlr), ça crée une plus grande proximité entre eux et nous », renchérit Michel Sarran.

Quand à la quinzaine de candidats et candidates, ils présentent une nouvelle fois des profils assez variés, du jeune cuisinier nordiste Damien, qui se fait chambrer par Philippe Etchebest parce qu’il travaille en t-shirt, à Samuel, cuisinier de l’ambassade de Belgique au Japon, en passant par Marie-Victorine, qui a repris le restaurant de son père, ou Camille, qui vient de remporter à 20 ans « Objectif Top Chef ».

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *