Sarah Lavoine l’architecte d’intérieur style cool et urbain que la restauration s’arrache

27 juillet 2017  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Tout le monde en parle ( ou presque ) depuis sa collaboration avec le restaurateur parisien David Lahrer la décoratrice intérieure Sarah Lavoine qui incarne le chic parisien n’en fini pas de faire parler d’elle. Elle avait mis les pieds dans l’univers de la restauration et de la cuisine en signant déjà la décoration d’un hôtel et d’un restaurant à Paris, mais aussi la décoration du siège de L’Oréal Luxe à Levallois et ne cache pas quelques projets à New York.

Entre temps le grand magasin Le Printemps à Paris lui a confié deux étages à aménager pour un pop-up au Printemps de la Maison au mois de mai dernier.

Avec la création du concept store La Maison Sarah Lavoine, lancé en décembre 2016, la décoratrice a ouvert son propre restaurant : La La Cuisine
Cette table, imaginée avec le restaurateur David Lanher, qui permet aux clients de se restaurer au déjeuner. Le chef Quentin Domange (Market à Londres, Clarence aux côtés de Christophe Pelé) a créé une carte de déjeuner contemporaine, à base de produits frais et de saison, pour une cuisine de marché « comme à la maison ». 

Sarah Lavoine a réussi à faire de son nom une marque. Entre chantiers privés et publics, cette architecte d’intérieur, devenue créatrice de meubles, d’objets et de luminaires, a su imposer son style.

Qui dit Sarah Lavoine pense appartements parisiens et maisons de vacances à la déco moderne, féminine, chaleureuse, chic et gaie. Depuis quinze ans, cette architecte d’intérieur tisse sa toile et crée son style qu’elle décline dans des meubles, des objets, des accessoires, auto-édités ou en collaboration. Dernières créations en date : des tapis inspirés de modèles marocains (Chevalier édition), une gamme de peintures (Ressource), une collection maison, une pour Monoprix (en avril) et bientôt une autre pour La Redoute.

Sarah Lavoine, brillante et humble, à de quoi séduire les clients qui lui confient les clés de leur maison – « mes études de psychologie me sont parfois utiles », sourit-elle – et les projets publics – hôtels en tête – qui vont ponctuer cette année. « Il s’est passé un truc un peu mystique, raconte-t-elle. Un soir, je dînais avec des amis, j’ai passé la soirée à dire à Gilbert Costes que je rêvais de faire un hôtel près de chez moi. Le lendemain, on m’appelait pour me proposer de faire Le Roch, dans la rue de  ma boutique. Génial… mais un drôle de hasard ! »

Un autre hôtel en Martinique, une maison dans les Hamptons, un restaurant à New York, un projet de boutique à Londres, la traduction en anglais de son livre “Ainsi soit style“… sa conquête du monde est lancée. Un programme surchargé qui ne l’a pas empêchée de nous livrer ses secrets, ses tocs et ses sources d’inspiration. « C’est le plaisir qui compte avant tout, dit-elle. Il ne faut pas se prendre au sérieux : on fait de la déco, pas de la chirurgie cardiaque ! »

Vous l’avez bien compris, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle, les hôteliers et chefs vont se l’arracher pour leurs prochains projets !

 

Atelier Parisien #transformation #almostdone 🇫🇷❤️#mirror #visiting #reflection #inlove #miroirbulle @maisonsarahlavoine

Une publication partagée par sarahlavoine (@sarahlavoine) le

Sarahlavoine.com

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *