Quand une artiste saccage tout dans un restaurant … voilà ce que ça donne en direct !

13 juillet 2019  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Hystérique, c’est bien le mot, l’artiste Elisa Tovati a été filmée au restaurant le Shirvan en train de saccager une partie de la vaisselle et laisser éclater sa colère en pleines heures de service.

Le tout devant un parterre de clients médusés et choqués, un personnel impuissant, comme quoi la vie de restaurateur n’est jamais de tout repos. Quelque en soit la raison, la vidéo a rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux, laissant planer un doute, réalité ou fiction, mise en scène ou pétage de plomb en direct ? 

Mais que s’est-il vraiment passé au restaurant Shirvan du chef Akrame dans le 8e arrondissement de Paris ce jeudi 11 juillet ?  Plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux montrent la chanteuse et actrice Élisa Tovati hurlant sur les personnes qui l’accompagnent. Assiettes et verres projetés à terre, jets de nourriture, convives violemment agressés verbalement… 

Voilà ce quelle crie :  » C’est mon single, je ne le donne pas à Angèle. Allez vous faire foutre avec votre musique de merde ! Moi j’ai donné ma vie pour la musique ! Je vous emmerde tous ! Vous m’avez peté la vie. J’en suis devenue dingue, j’en dors même plus la nuit, vous ne m’avez même pas écoutée. Moi je souffre, j’en peux plus, vous m’avez tuée ! T’as une bonne raison de me virer maintenant gros con !», s’écrie la jeune femme sous les yeux médusés des clients « 

L’artiste tente d’expliquer son geste :

 » Nous étions en fait en train de tourner mon nouveau clip dans ce restaurant», a-t-elle affirmé à la presse. «Dans la chanson ‘La Machine’, je dénonce la brutalité avec laquelle les artistes sont parfois traités. Comme des produits de consommation. En ce moment, quand tu fais de la chanson française ou de la variété, que tu as dépassé les quarante ans, surtout une femme, les médias, les réseaux sociaux et parfois les maisons de disques te font comprendre que tu as dépassé la date de péremption. […] Je voulais que ce clip soit aussi violent que cette réalité, pour marquer les esprits. J’ai pété les plombs pour tous les artistes qui n’osent pas le faire « , a-t-elle ajouté. 

Dans un communiqué officiel, Elisa Tovati s’est un peu plus expliquée :

« Il va de soi qu’aucune personne figurant dans cette vidéo n’a été blessée, et aucun matériel appartenant à l’établissement Shirvan qui nous a si gentiment accueilli n’a été réellement endommagé. Derrière ce que certains pourraient qualifier de ‘coup de com’ se cache une volonté profonde de dénoncer, avec le recul et l’humilité d’une artiste de 43 ans en 2019, certains des maux de notre société. A l’heure où il semble plus important de dégainer son téléphone portable plutôt que de tendre la main à ceux qui en ont besoin ; il ne tient qu’à nous d’inverser ‘LA MACHINE’. »

Visionnez les vidéos ci-dessous : 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *