Londres : le chef Dominique Ansel ouvre son premier café/restaurant, le « Treehouse » – on était à l’opening hier

08 février 2020  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens C’est à Londres, où le célèbre chef pâtissier tient déjà une boutique, que Dominique Ansel a ouvert hier soir un café-restaurant. Pour son premier all-day Café, selon la formule anglo-saxonne, celui qui a été nommé Meilleur Chef Pâtissier 2017 par le World’s 50 Best Restaurants, a donc choisi la capitale anglaise plutôt que New-York ou Los Angeles (où il a déjà un restaurant, le 189 by Dominique Ansel). Nous étions présents à l’ouverture hier, et avons pu apercevoir le chef pâtissier ; il a salué aimablement chaque convive, faisant un tour de table consciencieux. Avant de regagner son comptoir, pour superviser les envois de plats.

Vendredi 7 février 2020, le Treehouse se dévoile aux clients de la première heure

Le lieu : Situé dans le quartier ô combien vibrant de Covent Garden, cet établissement flambant neuf porte un nom qui tient ses promesses. Le Dominique Ansel Treehouse, ou cabane dans les arbres, reproduit en effet les codes d’une authentique cabane juchée en haut d’un arbre. L’établissement, qui s’étend sur deux étages, voit s’élever au rez-de-chaussée un (faux) tronc d’arbre, autour duquel s’orchestre un comptoir à pâtisseries, et une volée de tables ; tandis qu’à l’étage, la voûte de l’arbre distille toute la magie du lieu. Là, des luminaires figurent les branches, agrémentées d’un entrelacs de fleurs blanches ; tables et banquettes sont environnées de rideaux beiges vaporeux ; plus loin, des alcôves façon cabanes abritent des tables pour deux, prolongeant le thème du treehouse. Partout, des tons clairs et pastels font écho à la nature, dans un espace recouvert de bois beige.

Côté carte, une sélection de small plates font figure d’entrées. Notre conseil : testez la Buratta aux radis, crémeuse à se damner. En autres options, on trouve un millefeuille à la mousse de foie de poulet et son confit de mandarine, des pâtes maison à la forme de bonbons, ou encore des gnocchis à la sauce Comté (dont l’appellation pillowy, ou moelleux, est on ne peut plus fidèle.) Le tout peut s’accompagner d’une corbeille à pains, où figurent notamment une tendre brioche au beurre, et une foccacia. En plats, un Vol-au-vent, une Brioche-pudding à la vapeur, ou encore une quiche au Comté et poireaux prennent le relais. A l’heure du dessert, le choix se fait gourmand ; les Profiteroles façon blocks de construction sont arrosées de chocolat chaud ; un Tiramisu Cascade, une Tarte Tatin et crème fraîche, ou encore une Tuile à la crème caramel se disputent aussi nos faveurs. Niveau prix, les small plates sont comprises entre 7 et 11 pounds, les plats entre 10,50 et 21 pounds, et les desserts entre 10 et 12 pounds.

 

Au comptoir à pâtisseries, situé au rez-de-chaussée du Treehouse, le choix se fait pléthorique. Tartes, cookies, pavlovas, cheesecakes à la ricotta et biscuit d’amande, éclairs au caramel salé, mousse cake “after the rain” surmontés d’une coccinelle au chocolat, macarons, cannelés et viennoiseries, il y a de quoi faire. À noter, aucun Cronut® ne se profile à l’horizon ; Dominique Ansel ayant en effet souhaité que le Treehouse propose d’autres options que sa pâtisserie iconique. À la place, on pourra opter pour son DKA, ou Dominique’s Kouign Amann, sorte de croissant caramélisé (et best-seller absolu du chef dans toutes ses pâtisseries.)

Pour rappel, le chef pâtissier vient également d’ouvrir une boutique à Hong Kong, inaugurée en janvier 2020. L’endroit s’appelle Dang Wen Li, en clin d’œil à la traduction de “Dominique” en Cantonais. Le chef y présente des pâtisseries spécialement conçues pour ce lieu, qu’on ne retrouve pas dans ses autres boutiques (New-York, Los Angeles et Londres).

Par Anastasia Chelini 

 

Photos de couverture et ci-dessous : Orphée Tehranchian (portraits) et Ed Schofield (plats)

 

    

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (60%)
  • Mmmm interessant (40%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *