grand cafe fauchon paris

Le temps d’un déjeuner incognito au Grand Café Fauchon

24 avril 2019  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Le temps d’un déjeuner incognito au Grand Café Fauchon

Le Grand café Fauchon peut-il le temps d’un déjeuner vous faire voir la vie en rose ? La question peut faire sourire et la réponse si déjà on pose la question vous vous en doutez ne laisse que peu de place au non !

Alors que tout le monde ne parlait que de l’hôtel et de son fameux minibar adapté aux préférences des clients se jouait plus discrètement une autre partition, celle du Grand Café Fauchon !… Cela fait déjà quelques mois que que lieu a ouvert ses portes, il fêtera ses 1 an en Septembre. Une année qui n’a d’ailleurs pas été l’année la plus facile pour l’hôtellerie/restauration Parisienne qui a vécu au rythme des Gilets Jaunes dont les marques sont encore visibles sur certaines des grandes baies vitrées du Café.

Nous voici donc au Grand café Fauchon le temps d’un déjeuner incognito !

Premier regard sur la carte, co-construite avec Bernard Boutboul – Gira Conseil sur laquelle on retrouve 3 formules selon le nombre de plats choisi parmi une sélection de plats par catégorie : végétaux, mer, terre, desserts ou encore selon un semainier proposant un plat différent chaque jour. 

Il vous sera absolument impossible de ne pas trouver votre bonheur sur cette carte qui se veut consensuelle, peut-être la faute au lieu un hôtel ou à la marque Fauchon qui sait ce qu’attendent les clients ! Une carte pour tous donc mais qui ne néglige en aucun cas la qualité et la saisonnalité des produits ou encore la générosité et la gourmandise des plats. Challenge réussi pour les chefs Sébastien Monceaux et Frédéric Claudel

On ne vous en dit pas plus voici ce qui a été dégusté :

Pâté en croûte Fauchon « Veau morilles » / Jambon « Porc Noir de Gascon »

Plus pâté en croûte parisien fin et élégant que pâté en croûte campagnard, voici un grand classique qu’on ne peut qu’aimer et que l’on retrouve également dans la boutique Fauchon de la place de la Madeleine ! 

Asperges Blanches « bio » d’Anjou, tuile à la moutarde de Meaux, sauce Hollandaise à l’estragon

Les asperges sont croquantes, très croquantes mais ce qui nous a plus que tout séduit et peut-être ce qui fait que ce plat se démarque serait la sauce Holllandaise en émulsion à l’estragon d’une légèreté déconcertante. Les asperges sont travaillées en deux façons, la salade froide d’asperge étant presque superflue. Les chips de moutarde de Meaux sont quand à eux une pure réussite ! 

Carpaccio de Dorade grise, agrumes et avocat, pickles d’oignons rouges, vinaigrette gingembre

Pintade fermière Label Rouge, petits pois à la française, écume de lard

La poitrine est juteuse, la peau croustillante, le pilon est confit, frondant et le tout est accompagné d’un jus de pintade et de petit pois frais et en purée. Ce plat, bien que visiblement classique est peut-être l’une des principales raisons qui devrait vous faire découvrir le Grand Café Fauchon

Le plateau de desserts tel que proposé au restaurant comprenant le « Bisou Bisou fruits rouges, menthe et piment, le millefeuille vanille, l’éclair café-sésame, la tarte selva et la tartelette à la framboise ».

Nous prendrons le millefeuille. Dessert boutique plus que dessert de pâtissier, nous restons dans le thème Fauchon. Le Grand Café Fauchon est une valeur sûre pour un déjeuner d’affaires, dans le quartier de la Madeleine à un tarif abordable ! 

Clin d’oeil et clap de fin de cette expérience au grand café Fauchon ! 

Copyright Food&Sens / Guillaume Erblang-Rotaru

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *