Le bon vivant, espèce en voie de disparition ? … sur le magazine Le Point de cette semaine

06 décembre 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens  » Deux cadres dans un restaurant faussement bistrot avec ardoise et patron moustachu au comptoir. Ils commandent. Le garçon tend la carte des vins. Le premier hésite, regarde son vis-à-vis, qui ne bronche pas, et finit par déclarer : « Non, de l’eau pour moi. » L’autre fait de même. En vérité, chacun boirait bien un verre de vin  mais il n’ose pas. Peur du regard, peur qu’on le prenne pour un qui fait la sieste l’après-midi devant son ordinateur. Quelques décennies plus tôt, du temps de M. De Mesmaeker et de ses contrats avec Spirou, c’était tout l’inverse. Conclure une affaire nécess…  » 

Pour lire la suite cliquez ICI ou rendez-vous en kiosque pour retrouver le magazine Le Point.

Cette morale à deux balles qui s’installe actuellement dans notre pays inquiète, … tout ceux qui fait l’ADN de la France, notre histoire, notre culture est entrain de disparaître au profits des biens pensants qui veulent nous changer … mais les gaulois vont résister !

Le chef Stéphane Jégo du restaurant L’Ami Jean à Paris ( 7ème arrondissement – rue Malar ) a diffusé la photo que l’on retrouve sur Le Point, s’inquiétant aussi de ce phénomène qui s’installe, les  » Bons vivants  » risquent de se raréfier, retrouvez son commentaire ci-dessous : 

Les chefs  » les plus bistrot  » de Paris … avec notamment Christian Etchebest, Stéphane Jégo,

 » Bref… vivre !!! 🍷🥩🇫🇷・・・
Le bon vivant, espèce en voie de disparition ?
Il y a quelques temps, conclure une affaire nécessitait une bonne tenue à table : entrée, plat, fromage, dessert avec vin et digestif. Sinon la confiance n’y était pas. Aujourd’hui, le bon vivant n’a plus la cote. Il est désormais pisté, corrigé, culpabilisé par un bataillon de spécialistes qui, chaque semaine, clouent au pilori le gras, la viande, les sauces, les vaches, dont les flatulences dans les prés menacent la couche d’ozone ; le vin, dont les barbares ne voient pas la différence avec l’éthanol des liquides pour lave-glace. L’homme d’aujourd’hui doit s’enthousiasmer pour un gâteau 100 % courgette et s’enflammer pour un steak au tofu. Le Point consacre sa Une de la semaine à cette espèce en voie de disparition …. «  

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (53%)
  • Je suis fan (32%)
  • Mmmm interessant (11%)
  • Amusant décalé (5%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *