reglementation huile olive

Huile d’olive – une grande partie des bouteilles vendues sur le net ne respectent pas la réglementation

23 septembre 2018  0  DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes révèle que la moitié des huiles d’olive vendues en France présentent des manquements à la réglementation.

olives vertes

L’huile d’olive que vous consommez a une chance sur deux de respecter la loi. Sur 139 échantillons d’huile d’olive vendue en France analysés en 2016, 48 % n’étaient pas conformes à la réglementation, révèle une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publiée vendredi.

286 établissements du secteur des huiles d’olive ont été contrôlés dans le cadre de cette enquête, aussi bien des producteurs, des distributeurs, des grossistes, des négociants et des sites internet.

Les bouteilles d’huile d’olive vendues sur le web sont celles qui présentent le plus grand taux de non-conformité : 59% contre 42% pour la globalité. La DGCCRF a ainsi a dressé 71 avertissements, 39 injonctions et 17 procès-verbaux à l’encontre des établissement frauduleux.

bouteilles huile d'olive

Des étiquettes trompeuses

Les échantillons prélevés étaient en grande partie d’origine française (près de 40%) mais aussi fabriqués dans d’autres pays européens. Ainsi 34% des huiles françaises ne respectent pas la réglementation, de même pour 35% des huiles italiennes et 54% des huiles espagnoles.

Un quart des échantillons ont été classés comme « à surveiller ». Parmi eux, les trois quarts présentent des étiquettes fantaisistes ou à la composition trompeuse.

La DGCCRF note également des manquements « aux paramètres chimiques » : « Cinq huiles analysées avaient été falsifiées par l’adjonction d’huiles raffinées de tournesol et/ou de colza. Un échantillon contenait des résidus de pesticides en dépit de la mention d’une absence de « résidus de traitement » », observe-t-elle.

Elle conclut enfin que le taux de non-conformité dans le secteur des huiles d’olive reste très élevé, et ce depuis plusieurs années.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *