Livres – Le Livre de cuisine juive de Leah Koenig

20 décembre 2020  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensDécouvrons avec curiosité et impatience ces livres qui ont marqué l’édition culinaire ces derniers mois, les tout nouveaux tout chauds qui viennent tout juste d’arriver, ils sont là en pile, ils se tiennent compagnie, ont survécu à ces mois de pandémie, et restent patients si patients, la COVID n’a pas eu raison d’eux, La Poule sur un mur  vous en parle au fil des lectures et des coups de cœur. Noël oblige, le temps des cadeaux à glisser sous le sapin approche. Voici quelques livres à offrir ou à s’offrir qui vont défiler, en ordre de marche !

 

 LE LIVRE de CUISINE JUIVE – On ne compte plus les livres qui conte cette cuisine nourricière qui rime avec partage et transmission,  tradition et voyage, générosité et culture, famille et diaspora. Même si des conflits opposent les habitants de ces terres lointaines, complexes, à l’histoire tourmentée la cuisine les unit car les cuisines juive palestinienne, syrienne, libanaise … ont le même socle, partagent le même soleil et les mêmes produits, seul changent le nom des recettes. La cuisine n’a pas besoin de passeports pour passer les frontières, faire le tour du monde et s’installer ici & ailleurs. Plongée dans cette cuisine de coeur à la forte identité qui se dévore à Jerusalem comme à Nazareth, à Paris, à New York, à Beyrouth, à Rabat ou à Moscou, partout où la diaspora cultive les valeurs et les recettes de la terre biblique. Cuisine cosmopolite,  portée par les juifs ashkénazes, séfarades, cuisine débordante de tendresse, de douceur, cuisine de tradition mais qui sait attraper le goût et les envies d’aujourd’hui – de nombreux chefs comme le très médiatique chef de Londres Yotam Ottolenghi, Florence Kahn et Alex Raij – de par le monde la font bouger, changent les codes, y mettent leur grain de sel de création et de modernisme.  « Par son caractère diasporique et l’empathie qu’elle suscite, la cuisine juive, quand elle est bien exécutée, s’adresse à tout le monde. » – Julia Turshen, auteure de l’introduction du Livre de cuisine juive.

L’AUTEUR – Leah Koenig – elle a fait une plongée profonde dans l’histoire de la cuisine juive pourchroniquer petites histoires, anecdotes, souvenirs, recettes fascinantes. Blogueuse, elle rédactrice deThe Jew and the Carrot, blog de l’organisme environnemental juif Hazon . Auteure de six livres de cuisine et notamment, de Modern Jewish Cooking. Elle publie régulai!rement des recettes das les grands quotidiens et magazines des Etats-Unis,  New York Times, Wall Street Journal, Saveur,  Epicurious, Taste… Mais aussi consultante d’ateliers de cuisine,  elle prend le temps d’animer des cours !

 

LE LIVRE – 432  pages et un peu plus de 1500 grammes, 1558 exactement – livre d’histoire car on ne peut gommer l’histoire d’un peuple  qui depuis 2000 ans se disperse dans le monde, en n’oubliant pas ses us et coutumes, en conservant ses recettes qui se marient aux rites et cuisines de ces pays de vie, livre de cuisine cosmopolite,  livre de culture – Avant-propos signé par l’auteure du New York Times, animatrice de podcast et célèbre auteure culinaire juive Julia Turshen. Elle raconte son bonheur d’avoir été sollicité pour écrire ce livre . 11 chapitres : Petit déjeuner – Pains – Salades et entrées – Soupes et ragoûts – Légumes et céréales – Beignets et pâtisseries salées – Boulettes, pâtes et kugels – Plats principaux – Gâteaux, biscuits et pâtisseries sucrées – Confiseries et douceurs – Condiments, épices et boissons.

LE SUJET – De siècle en siècle, d’exil en ghetto, de terre sacrée en terre d’adoption, la diaspora juive a toujours cuisiné, semant ça et là recettes et traditions, respect des fêtes religieuses et de l’héritage culturelle qui la façonne, mêlant des influences d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Amérique, s’adaptant aux produits locaux. Une véritable cuisine fusion qui décline des milliers de recettes, reflet d’une culture et des migrations. Le Livre de cuisine juive rend hommage à la diversité et aux évolutions de cette tradition culinaire. Du Maroc au Mexique, en passant par Montréal, New York et Londres, Le Livre de cuisine juive recense cette diaspora culinaire en parcourant le monde et en remontant les générations. Cet ouvrage insiste sur la richesse de l’héritage culturel de la cuisine juive tout en fournissant des informations sur le contexte régional et les traditions liées à chaque plat. Livre d’histoire, livre de voyage, livre de culture, Le Livre de cuisine juive célèbre les diverses facettes de cette cuisine qui au quotidien se montre modeste, légère, simple et qui revêt de somptueux habits pour les fêtes, où elle se présente en majesté, en opulence, riche de parfums des de saveurs, d’épices des mille & une nuits, une cuisine digne des contes de Shérazade, qui parle racine, famille, identité, réveille ces générations passées qui contre mauvais vents de l’histoire ont forgé cette cuisine identitaire, ces cuisines qui répandent leurs parfums et leurs goûts d’Europe en Amérique, de Russie en Afrique du Nord.

LES RECETTES – Plus de 400 recettes font de cet ouvrage est un recueil de référence des plats juifs les plus appréciés réalisé sous la supervision de l’auteure culinaire Leah Koenig. Recettes du quotidien des familles juives d’ici et d’ailleurs, recettes des plats de fête, recettes de chefs qui partagent leurs recettes traditionnelles.  Des recettes qui racontent des histoires, des histoires de plats, des histoires de femmes, de mères nourricières, de placards bien rangés, de respect du produit. Chaque recette présente sa carte d’identité, pour avertir les allergiques, ceux qui ont des régimes alimentaires particuliers, il y a les sans, sans gluten, sans produits laitiers, les vegan, les végétariennes, les simplissimes avec pas plus de 5 ingrédients et qui se préparent en moins de 30 petites minutes.

 

Petit déjeuner :  « Shakshuka », « hachis de pastrami », « Los aux épices à pastrami », « Blintzes au fromage », « Pancakes » Pains :« Challah »moelleux pain tressé, « Pain au potiron » indissociable de Roch Hachana, « Bagels comme à New York » Salades et entrées : « Baba ghanouj », « Salade de carottes au cumin », « Tabbouleh », « Chou-fleur au vinaigre et au curcuma », « Caponata alla giudia » – Soupes et ragoûts : « Ragoût de haricots aux herbes et aux pâtes », « Harira »Légumes et céréales : « Bettes braisées aux pois chiches », « Fritto misto », »Artichauts à la juive » Beignets et pâtisseries salées : « Galettes à la viande et aux herbes », « Falafels », les fameuses et populaires galettes à base de pois chiches, « Bricks », « Pastilla au poulet et aux amandes »

 

Boulettes, pâtes et kugels : « Pâtes aux œufs de Pessa’h » – Plats principaux : « Tajine aux sept légumes, « Poulet farci au riz épicé », « Aubergines farcies au fromage », « Lasagnes de matza », « Moussaka »Gâteaux, biscuits et pâtisseries sucrées : « Cheesecake à la pistache de Florence Kahn », « Babka à la cannelle et aux raisins secs », « Gâteau de semoule à la noix de coco et au sirop à l’eau de rose », « Biscuits au beurre et aux amandes épicées », « Baklavas aux figues et aux pistaches », « Sufganiyot »

  

 

Confiseries et douceurs« Dattes fourrés aux amandes et à l’eau de rose » – Condiments, épices et boissons : « Tahini », « Ras el-hanout », « café turc », « Eau de Seltz ».

Le Livre de cuisine juive propose aussi 25 recettes de chefs juifs – Yotam Ottolenghi, Florence Kahn, Assaf Granit du Palomar à Londres et Laurel Kratochvila du Fine Bagels à Berlin.

 

 

LE PHOTOGRAPHE – 100 illustrations signées Evan Sung

L’AVIS DE LA POULE SUR UN MUR – Livre de référence pour tous, pour vivre l’histoire d’une cuisine et d’un peuple indissociables, défiant tous les exodes et toutes les pérégrinations. A offrir et à s’offrir. Un très beau livre, très beau cadeau. Tout simplement. 

LE LIVRE DE LA CUISINE JUIVE – LÉAH KOENIG – PHAÏDON45€

 

 

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *