Alexandre Mazzia lance son food truck Michel

30 mai 2020  0  MADE BY F&S
 

signature-food-and-sens Alexandre Mazzia, le chef que le tout Marseille, et au-delà, surnomme affectueusement « le fada des fourneaux » n’a pas chômé durant ces longs jours de fermeture, il a travaillé tout simplement. Il a développé des nouveaux concepts adaptés, rendus nécessaires par la situation et des projets qui dormaient dans sa tête et tardaient à se réaliser faute de temps. Le confinement pour lui a été positif, il a passé du temps avec ses enfants, les a « découverts », les a gardés, a fait de la musique avec son fils, a laissé sa fille le déguiser en princesse pour une pièce de théâtre familiale, a partagé ces moments d’amour avec intensité, ce qu’il ne peut pas faire quand il est au restaurant. Il a pris conscience indéniablement du temps qui passe, qui s’échappe et des choses que l’on rate. Il savait déjà l’importance du terroir, le confinement l’a confirmée, il continue avec sincérité, émotion à cuisiner avec le cœur pour partager le goût dans son excellence. Le chef prépare l’ouverture de son restaurant AM avec rigueur et joie, et innovation : il  a fait fabriquer son propre gel hydroalcoolique parfumé aux éclats d’agrumes (cédrat et yuzu) et a installé des murs végétaux crées par le Meilleur Ouvrier de France fleuriste Hervé Azzopardi. Il maintient les deux créations du confinement, la livraison de repas gastronomiques à domicile et le service de cagettes-mazz.

Et… Alexandre Mazzia, chef aux deux étoiles Michelin, a le bonheur de vous annoncer l’ouverture prochaine de Michel, son food truck, une cuisine sur roues, un camion permanent qui va se poser au cœur de la ville phocéenne.

C’est une vieille camionnette, un « vieux Citroën, fort ressemblant à ces épiceries ambulantes grises qui sillonnaient les routes pour ravitailler les campagnes les hameaux les villages et étaient rendez-vous gourmand, de pause de papotages tout en remplissant son panier et ses placards de trésors choisis sur les étagères lourdes de pots de confiture, de paquets de pâtes, de tablettes de chewing-gum, de pain, de boites de conserve et de produits frais, de tous les nécessités et utilités. Les coups de klaxon qui réveillaient les maisons assoupies étaient promesse de surprise et de ne pas manquer des indispensables. Comme un air d’autrefois va envahir cette adresse marseillaise (encore secrète) mais avec une cuisine d’aujourd’hui, par un chef de son époque. Le camion food truck sera  au cœur de Marseille du mardi au dimanche jusqu’à 19 heures. Des plats à déguster entre potes, des plats chaleureux, généreux qui font plaisir à ceux qui les cuisinent et à ceux qui les dévorent, des plats pour se régaler, s’encanailler ensemble :  tempuras de cosses de petits pois à tremper dans une béarnaise aux algues, gros gros gros sandwichs viennois fumés au fenouil et grillés au beurre clarifié et au piment d’Espelette avec, à l’intérieur, des oignons rouges déglacés au cidre, de l’épaule d’agneau aux épices confite pendant huit heures, poissons vapeur brûlés au satay dans un pain entre la pita et le méloui… Offre sucrée régressive et originale : glaces à italienne chocolat – piment d’Espelette ou peau brûlée de kumquat mais aussi des sablés aux farines de pois chiches, noix de coco et sarrasin ou encore des cookies aux navets caramélisés. Côté boissons, limonades parfumées à la mélisse, à la menthe chocolat ou au romarin et cardamome. Les intitulés changeront chaque semaine et il faudra compter 4,50 euros pour les entrées, 7,50 euros pour les sandwichs et 4 euros pour les glaces.  

Celui qui fait partie de la liste établie par GQ des 25 personnes les plus influentes de la food, a hâte, est furieusement impatient d’ouvrir Michel. Celui qui pilote avec talent les cuisines de AM va piloter un camion, un food truck où sera servie sa cuisine à nulle autre semblable qui mêle ses souvenirs d’enfance en Afrique, ses souvenirs de vacances chez sa grand mère, chez son grand-père à l’île de Ré,  grand père prénommé Michel… Sa cuisine est intelligente, passionnée, savoureuse, goûteuse, voyageuse, audacieuse, originale, colorée. Et libre.

Ce chef terriblement engagé adore toutes les cuisines, toutes les cuisines du monde, la cuisine de rue, la cuisine de bistrot, la cuisine de famille, la cuisine de ses amis chefs, celle de Gérald Passédat son voisin et adore par dessus tout ses équipes, ses maraichers ses pêcheurs, ses producteurs ses clients gourmets et gourmands car « la cuisine c’est ma vie » avoue t-il. Un chef heureux et amoureux – Alexandre Mazzia l’avoue sur Facebook et instagram – Vous adorez la cuisine de son restaurant AM, vous allez adorer la cuisine de Michel.

 

photos julie limont

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *