Le café au restaurant : les grandes tables revoient leurs codes de service

15 novembre 2016  1  Dossiers F&S TENDANCES & CURIOSITÉS
 

signature-food-and-sens Café – L’époque ou vous commandiez un café et ou on vous servait un expresso, une noisette, un allongé… est en passe d’être révolue ! Du moins dans certaines grandes tables qui, comme pour sublimer la fin d’un repas d’exception proposent de plus en plus fréquemment un dernier spectacle qui restera comme une nouvelle expérience dans la mémoire des clients !

screen-shot-2016-11-14-at-12-03-17

Il est évident que les restaurants avaient une carte à jouer avec le service du café, durant quelques années certaines tables proposaient une mini carte de café, mais ce ne fut pas un grand succès auprès du public. La tasse de café qui termine un repas était habituellement la fin de l’expérience au restaurant :  » Je peux vous proposer un café ? Oui, volontier. Je prendrai un café et mon épouse un café allongé... » – Le serveur vous apporte deux expresso et un peu d’eau chaude, le tout accompagné de quelques mignardises. Il repart va sans dire un mot sur la café qu’il a servi, le client appelle pour l’addition, il règle son addition, puis quitte le restaurant….

screen-shot-2016-11-14-at-12-03-58

Certains restaurants proposaient déjà de choisir entre différents types de café, mais très peu proposent différentes méthodes d’infusion. Imaginez que l’arrivée du dessert ne signifie plus la fin d’un repas… Imaginez qu’en plus de pouvoir choisir entre plusieurs types de cafés de provenance différente on vous propose également plusieurs types d’infusions selon votre sensibilité ? C’est un  » plus  » expérientiel pour le client !

On va ainsi vous parler de V60, de Chemex, d’Aeropress, de Hellem et venir préparer le café au guéridon, sous vos yeux et animer la fin de repas. On va vous initier au café que vous allez boire, vous expliquer la spécificité de la méthode d’infusion, de dégustation !

screen-shot-2016-11-15-at-08-53-37

La révolution du café au restaurant est en marche, les restaurateurs forment leur personnel contribuant ainsi à revaloriser les métiers de la salle tout en apportant une vraie valeur ajoutée au client !

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Mmmm interessant (25%)
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Une réflexion au sujet de « Le café au restaurant : les grandes tables revoient leurs codes de service »

  1. denis martin

    Nous revenons au principe de la cafetière Italienne Bialeti
    Le souci , le café est un grain torréfié, du moment que l’eau cuit à 100 ° nous prenons uniquement l’acidité et l’amertume du café .
    Les molécules odorantes ( arômes ) s’échappent. Vous ne gardez que les molécules sapident
    Pour réussir un excellent café , l’eau ne doit pas dépasser 88 °. A cette température le café sera mousseux et couleur mocca , à 100° il sera noir et liquide , donc loupé.
    A l’époque nous disions  » Café bouillu = Café foutu  »
    Revenir en arrière sur certaines recettes c’est bien , mais lorsque le goût en sort vainqueur , ce qui n’est pas le cas avec cet appareil
    Il existe d’autres techniques pour récupérer les arômes , l’évaporation à froid ou distillation à froid , mais c’est un autre sujet, vous pouvez voir cette technique sur mon site sous la rubrique show culinaire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *