L’annonce de la relance du projet de l’institut Robuchon à Montmorillon redonne de l’espoir à toute une région

29 décembre 2018  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Institut Robuchon à Montmorillon : l’espoir ravivé pour les PME – La relance officielle du projet d’Institut Robuchon est accueillie avec soulagement et enthousiasme par les chefs d’entreprises du Montmorillonnais.

Le club des entrepreneurs du sud Vienne (CESV) organisait la semaine dernière à Montmorillon une rencontre festive entre ses membres, autour de produits gastronomiques locaux. Pour les petites entreprises du secteur alimentaire, la relance du projet d’Institut Robuchon, rendue officielle le 13 décembre, rouvre des opportunités importantes

« Cette annonce redonne de l’optimisme »

« Des chefs étrangers vont venir à Montmorillon travailler avec des produits de la région et les faire connaître ensuite dans leurs pays, anticipe Pierre Cottarel, patron de Revelhix, producteur d’escargots à Adriers. Il travaille déjà avec des restaurants Joël Robuchon : « Nous fournissons Monaco, Taïwan et d’autres plus récemment. »L’héliciculteur avait d’ailleurs rencontré Joël Robuchon lors de sa venue à Montmorillon en juin 2016. « J’avoue qu’à son décès, je pensais que le projet s’arrêterait. Mais sa fille a l’envie et la légitimité de le poursuivre, c’est une excellente nouvelle. »


« Je suis heureux de voir l’histoire continuer avec sa fille, confirme Yann Bertrand, qui dirige la société Rannou-Métivier, les macarons de Montmorillon, avec ses deux frères. On ne peut pas présager de ce qui va se passer mais nous les accueillerons avec enthousiasme pour que le projet s’enracine et développe le bassin économique. Nous avons actuellement moins de population et moins de commerces, c’est une spirale infernale. L’école Robuchon aura un grand effet sur les investisseurs, les entrepreneurs, les sociétés de services. Il apportera un dynamisme économique, même pour des entreprises qui ne l’attendaient pas pour développer leur propre business. »
« Nous avons toujours été confiants, indique Thierry Lambert, président du CESV, il y avait eu des signes encourageants depuis le discours de Jean-Pierre Raffarin (lors la cérémonie du 17 août à la cathédrale de Poitiers). C’est très bien que sa fille elle-même reprenne le flambeau. On sait que le projet est structuré, avec une équipe en place. Cette annonce redonne de l’optimisme dans le sud Vienne. A nous tous maintenant d’accueillir et accompagner ce projet et de faire du développement autour. Le nom de Joël Robuchon est connu dans le monde entier. Celui de Montmorillon y sera maintenant associé. On n’imagine pas toutes les retombées possibles. Cette image va profiter au tourisme et à toutes les entreprises, on doit en faire une réussite. »

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *