Paris – Aujourd’hui – Galette des chefs/Galette du coeur – Place Saint-Germain-Des-Près avec les disciples d’Escoffier

05 janvier 2019  0  Chefs & Actualités MADE BY F&S
 

signature-food-and-sensAujourd’hui vous pouvez être Roi et Reine engagés en achetant les Galettes des chefs vendues au profit de la recherche contre une maladie rare. Rendez vous place Saint-Germain-des-Prés au coeur du Quartier latin et achetez sans modération une, deux, trois, parts de galettes, une, deux, trois galettes entières offertes par des chefs et des pâtissiers. Vous participerez ainsi à relever le défi de battre le record de l’année dernière. 14.000 euros avaient été récoltés. Pour la 15 ème édition de « La Galette du coeur », les Disciples d’Ecoffier à l’origine de cette chaleureuse et généreuse opération, comptent sur nous, sur vous pour acheter les centaines de galettes et faire avancer la recherche en mêlant gourmandise et générosité, tradition et recherche, bonne et belle cause et gastronomie.

Des galettes de chefs, de grandes maisons, de palaces – Marie Soria et Marc Rivière (Potel et Chabot), Nicolas Beaumann (Maison Rostang), Pierre Hermé, Christophe Moret (Le Shangri-La), Julien Duboué (B.O.U.L.O.M.), Stéphanie Le Quellec et Nicolas Piacello (Prince de Galles), Eric Frechon (le Bristol), Jacques Genin, Guy Savoy, Yves Camdeborde,  Christophe Saintagne (Papillon), Gilles Marchal, Maison Aleph

Tous offrent des galettes traditionnelles et des pâtes en croûte et participent avec le coeur  à cet élan de solidarité qui permettra de reverser les bénéfices des ventes à l’association POIC qui regroupe des malades victimes d’une maladie orpheline invalidante ( Le syndrome de pseudo-obstruction intestinale chronique, qui se traduit par des symptômes d’occlusion malgré l’absence de lésion). Tous sont engagés, profondément investis et touchés par ces actions, par ces causes surtout celles qui touchent les enfants malades.

Exceptionnellement, la Maison Poujauran vendra aussi son pain au levain, adopté par de nombreux chefs et que l’on retrouve sur les grandes tables de la capitale.Pour les fabophiles (collectionneurs de fèves), des centaines de fèves numérotées de Bernardaud sont à retrouver dans les Galettes Potel & Chabot, mais aussi des fèves collector du restaurant Le Train Bleu et de Pierre Hermé.

 
Samedi 5 janvier à partir de 9 heures place de l’église Saint-Germain-des-Prés.

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *