Tourisme – Chute vertigineuse en France – Afflux record en Espagne – On va où l’on peut s’amuser, se sentir libre et en sécurité.

07 août 2016  0  Dossiers F&S
 

signature-food-and-sens En ce début du mois d’août, c’est toujours le moment de faire un point sur le tourisme en France, sa fréquentation, les destinations qui marchent, les causes d’un chute vertigineuse à Paris,…
Cette année les réservations sont moins nombreuses qu’habituellement. Les Français sont moins nombreux à partir en vacances et les étrangers viennent moins à cause du risque d’attentats et de la mauvaise image relayée par les mouvements sociaux, les blocages, les grèves des taxis, les poubelles dans les rues non ramassées…

Depuis quelques jours, les commentaires vont bon train pour essayer de rassurer et de faire croire que tout va bien… mais non, Messieurs les politiques et analystes de pacotille, tout n’ira pas mieux si vous persistez à refuser de voir la réalité.

tourisme

Situation très en demie-teinte dans toute la France

La Bretagne et la Côte atlantique enregistrent de bonnes performances, notamment pour les « grandes destinations », véritables locomotives en termes de fréquentations, comme Capbreton et Hossegor dans les Landes par exemple. La situation semble s’améliorer dans le Languedoc, où les réservations reprennent rapidement après un mois de juillet plutôt tristounet. La Corse semble bien se maintenir, le point noir restant les liaisons avec la Métropole. L’hôtellerie souffre un peu partout en France , les campings et l’hôtellerie de plein air semblent bien se porter. 

La Côte d’Azur moins en vogue, l’attentat de Nice un drame qui laissera longtemps des stigmates

Nice AFP/Valery HACHE

Depuis quelques années la Côte d’Azur est de moins en moins en vogue, le spéculaire et dramatique attentat de Nice a tiré définitivement un trait sur l’idée que la région était sûre et sécurisée. La clientèle fortunée qui fréquente habituellement les stations comme Cannes, Saint-Tropez, Antibes Juan-Les-Pins est moins présente.

Encore des grèves durant l’été à Air France

La dernière grève du personnel naviguant d’ Air France a encore eu un effet catastrophique pour les voyageurs. Le personnel de la compagnie française n’a rien trouvé de mieux que de faire grève la dernière semaine du mois de juillet, justement au moment même où le plus de touristes partent et reviennent de vacances. Une façon de gêner au maximum les voyageurs, qui commencent vraiment à être excédés par le comportement des syndicats de l’aérien, et choisissent dorénavant et de plus en plus d’autres compagnies qui elles assument leurs responsabilités.

Nuit debout, violences urbaines, état d’urgence

manifs

Les mouvements du début d’année comme – Nuit Debout – avec les réunions de paumés et de drogués rassemblés sur les places parisiennes et même en province, les violences urbaines après chacune des manifestations contre la loi du travail, la mise en place de l’état d’urgence qui place la France comme un pays dangereux, les déclarations des politiques qui disent que la France est en guerre … tout est fait pour donner envie d’aller voir ailleurs.

L’Euro de Football pas une bonne affaire

L’Euro de Football a démarré dans une période de tension très forte, avec une mise en sécurité des sites de l’Euro remise en question régulièrement dans les médias, et surtout à l’étranger. Ce qui fait que l’Euro a attiré peu de touristes étrangers. Les premiers matchs, avec notamment les émeutes de rues et les violences à Marseille ont fini de plomber l’ambiance et dissuader les touristes de se rendre en France.

Paris touché par une désertion impressionnante de touristes

Paris

Certains chiffres qui circulent font part de  -15 à -30 % de fréquentation pour Paris, mais les vrais chiffres s’articulent plutôt entre -30 et -50 %. Il faut dire que depuis les  deux gros attentats de 2015 qui ont été d’une violence extrême, les touristes sont frileux pour se rendre dans la capitale. Le sentiment général des étrangers est que l’onn’ est pas en sécurité à Paris, l’ambiance est beaucoup moins lourde à Lisbonne, Barcelone, Madrid, Milan… Il faut dire aussi que depuis l’arrivée de la nouvelle Maire de Paris, l’impression est donnée que la Capitale se paupérise, que la précarité économique s’installe et que Paris perd de son prestige.

Les étrangers fuient Paris

Paris va-t-elle perdre sa place sur le podium des villes les plus visitées du monde ? Après Hong-Kong et Londres, la capitale française a été la troisième ville touristique l’année dernière. Mais depuis les attentats du 13 novembre, les professionnels du tourisme s’inquiètent. Les visiteurs se font beaucoup moins nombreux : jusqu’à -30% dans la fréquentation hôtelière. Les touristes étrangers boudent Paris. Les chiffres de fréquentation de cet été ne sont pas encore connus mais devraient ressembler à la période janvier-avril qui a vu une baisse de fréquentation de 11%. Dans le top 3 des nationalités qui boudent le plus Paris : les Japonais (- 53,7%), suivis des Russes (- 34,8%) puis des Chinois (- 17,6%), mais ajoutez aussi les Américains et les Coréens du sud qui ne sont pas là aussi.

Morosité, ambiance plombée, manque de civisme

tourisme

Il faut aussi dire que l’ambiance est de moins en moins festive dans notre pays, les terrasses, bars et restaurants ferment de plus en plus tôt, voisins intolérants, Police intransigeante, les gens partent faire la fête ailleurs, car oui les gens ont encore envie de s’amuser ! Une partie des grands évènements de l’été sont annulés à cause des attentats. Ajoutez à cela, les prix souvent trop élevés dans les zones touristiques, le manque de civisme et de savoir-vivre d’une bonne partie de la population, le manque d’accueil et de sourire dans beaucoup de commerces, ça commence à faire beaucoup.

Espagne

L’Espagne afflux record… le Portugal, l’Italie ont le sourire

Ces trois pays européens sortent leur épingle du jeu pour cet été 2016, en effet les touristes sont descendus en masse vers le sud. Espagne, Italie et Portugal affichent des réservations records, il semblerait que les touristes du nord Europe soient beaucoup plus rassurés ( à juste titre ) de se rendre dans ces trois pays plutôt qu’en France où la sécurité est loin d’être assurée.  L’Espagne a connu le mois dernier un afflux record de touristes qui s’est traduit par une hausse des emplois saisonniers, entraînant la plus importante baisse du chômage pour un mois de juillet depuis près de 20 ans

Copyright : AFP/Valery HACHE
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *