¡Qué Gusto! Goûtez les couleurs du Mexique jusqu’au 25 juin… à Paris

19 juin 2017  0  Dossiers F&S
 

signature-food-and-sens  ¡ Qué Gusto ! 3ème édition du Festival touristique, gastronomique et culturel mexicain. 

¡Caramba! Non il n’y a pas que Old paso, des haricots rouges, des tacos et du guacamole, des mojitos et du mezcal dans la cuisine mexicaine, les hommes ne portent pas tous des sombreros en frappant de la tequilla et les femmes ne dansent pas toute la journée en robe de dentelle. il y a des chefs et des cheffes fiers de partager leur cuisine dans le monde entier et avant tout à Paris.

Paris accueille du 15 au 25 juin la troisième édition du festival calienté ¡Qué Gusto! qui enflamme les curiosités avec une cuisine désormais inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco.

Un festival encore direz-vous!  Celui-ci est différent. Il est la promesse d’un voyage gourmand coloré et savoureux. 

Julien Duboué

Les metteurs en scène, le chef français Jean Duboué –restaurant A Noste – et le chef mexicain Daniel Ovadia – Bull & Tank Restaurant Group. L‘initiatrice-organisatrice, Jimena Velasco, une fille de pub débordante d’idées et d’énergie, une jolie mexicaine vivant à paris et désolée de voir que personne ne cuisinait mexicain dans la capitale. elle a décroché le soutien du Consiel de promotion du tourisme mexicain et a lancé ce festival. la première édition en 2015 a suscité une jolie curiosité, confirmée en 2016. Les foodistas parisiens ont adopté cette cuisine d’ailleurs qui mêle des influences libanaises avec les tacos, oui les tacos sont libanais originellement, des influences hispaniques venues avec les conquêtes. cuisine qui a donné au monde entier tomate, vanille, cacao, avocat, maïs, cacahuète, piment… et depuis toujours met en assiette des insectes, des plantes, des fleurs. la cuisine mexicaine a très tôt trouvé où dénicher les protéines.

Aujourd’hui, Mexique et France unissent leur savoir-faire et leur culture pour un festival de saveurs. Des 4 mains, des plats signature, dans une trentaine d’adresses qui vont vibrer.

D’abord il y a une affiche effervescente, riche des tous les symboles de la culture et de la gastronomie du pays, colorée et joyeuse comme le Mexique,  signée par l’artiste affichiste, Cocolvú. Elle est forte, affiche des couleurs franches, gorgées de soleil comme la cuisine mexicaine ensoleillée, riche de matières brutes et de produits ancestraux.

Il y a un pays, envoûtant. Le Mexique. Tout est possible au Mexique. Visiter, rêver, ne rien faire ou poser ses pieds dans l’eau ou sur les marches d’une pyramide. Se prélasser, côté Caraïbes, sur les plages de la rivière Maya (où René Redzepi avait ouvert son pop-up). Barouder côté Pacifique ou sur les hauteurs de Mexico, la capitale bouillonnante. Visiter Guadalupe et sa Basilica. Dîner au Pujo, classé dans les 50Best, découvrir la cuisine dans des cantines. Prenez la route du ciel à l’infini, pour une escapade exotique avec un air d’Espagne, une touche américaine, la chaleur latine et cet indéfinissable atmosphère qui  enveloppe les pays sud-américains entre ciel et terre, rêve et réalité.

Un festival, une cuisine et des chefs – 18 -. 30 établissements. 11 chefs invités. Des activités , des ateliers exotiques et originaux pour tous les goûts.

Curiosité de l’événement le Taco Challenge, un concours pour designer le meilleur de cette spécialité qui épice la street food mexicaine. Vote public sur le site du festival pour élire le » taco parisien » de l’année.

Les chefs. Les meneurs, le français Julien Duboué, talentueux, humble et charmant chef du Sud-Ouest qui vibre en parlant de sa cuisine et de ses projets, de son voyage au Mexique, des beaux moments partagés et de ses découvertes comme les insectes.

Le Mexicain Daniel Ovadía, créatif et passionné, un des chefs les plus actifs du Mexique.

Alan Geaam

Les invités: Alan Geaam, lui aussi furieusement passionné, gourmand et généreux, à l’image de sa cuisine. Alexis Braconnier, follement curieux des subtilités er de la richesse de la cuisine mexicaine. Antonio Cortes, mexicain venu découvrir et apprendre la cuisine française à Paris.

Bryan Esposito, beau parcours d’Avignon à Paris, aujourd’hui chef pâtissier de l’hôtel Westminster, il signe « le dessert » du festival. Christophe Berthelot-Sampic, chocolatier éminemment talentueux, nommé Ambassadeur »honoraire » du chocolat par l’État mexicain. Claudia Moriamé, le charme et le sourire, mexicaine pure , mixe les cuisines française et mexicaine pour vous offrir les saveurs mexicaines chez vous. Damien Duquesne, chef Damien, roi de la toile et de clips vidéo. Jean-Baptiste Ascione, chef créatif et généreux.

Jorge Córcega

Jorge Córcega, chef mexicain qui a pris la route de champs pour offrir une cuisine voyage et découverte. Marion Díaz, passionnée, rigoureuse, authentique et inspirée, elle propose une cuisine fine et abordable au Mexique. Martha Murguia-Fur, née au pays de la tequila, elle en est « l’ambassadrice » de charme. Mercedes Ahumada, explique à Paris la cuisine authentique mexicaine. Olivier Legentil, chef français qui sublime une cuisine française ensoleillée et décontractée. Salvador Orozco, chef qui a tout appris au Noma ou au Cellar de Can Roca, travaille aujourd’hui auprès de Daniel Ovadía dans des projets créatifs et originaux. Thierry Vaissière, chef du restaurant de la Maison de l’Amérique latine à Paris, propose une cuisine qui raconte une histoire où les cultures se rencontrent et se mélangent.

Yuny Legorburo

Yury Lecorburo, chercheuse mexicaine, professeur d’art et d’archi, aujourd’hui chef pâtissière dans sa pâtisserie-salon de thé, la première bio du Mexique.

Bon voyage vers le Mexique avec Air France qui parraine l’événement et vous propose de vous envoler pour une destination belle, belle, belle. A vous de jouer sur le site du festival pour gagner un  voyage au pays des pyramides et des cathédrales. 

Tout est possible au Mexique. Visiter, rêver, ne rien faire ou poser ses pieds dans l’eau ou sur les marches d’une pyramide. Se prélasser, côté Caraïbes, sur les plages de la rivière Maya (où René Redzepi avait ouvert son pop-up). Barouder côté Pacifique ou sur les hauteurs de Mexico, la capitale bouillonnante. Visiter Guadalupe et sa Basilica. Dîner au Pujo, classé dans les 50Best, découvrir la cuisine dans des cantines. Prenez la route du ciel à l’infini, pour une escapade exotique avec un air d’Espagne, une touche américaine et cet indéfinissable atmosphère qui  enveloppe les pays sud-américains entre ciel et terre, rêve et réalité. 

festivalquegusto.com

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (50%)
  • Mmmm interessant (50%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *