Considéré comme une institution – Est-ce la fin du restaurant “Le Cirque” de Sirio Maccioni – à New York ?

30 mars 2017  0  Dossiers F&S
 

signature-food-and-sens Salle vide et structure criblée de dettes, LE CIRQUE, restaurant français vraie institution de New York, emblématique même, risquerait de disparaître. Les derniers mois furent difficiles pour la famille Maccioni frôlant même la faillite, les propriétaires ont failli perdre les deux contrats de bail leur permettant d’exploiter leurs deux sites ( Le Cirque et Circo ).

Dernier rebondissement, le chef Tom Valenti a démissionné, ce qui ne risque pas d’arranger les affaires de la famille créatrice de la marque. La situation est périlleuse car le retard de paiement de l’entreprise à ses fournisseurs atteint la somme considérable de 500 000 à 1 million de dollars selon la presse.

La chute s’est accélérée depuis 2012, date à laquelle le très craint critique du New York Times Pete Wells a rétrogradé le restaurant à une étoile indiquant ” “These are not the best of times at Le Cirque, and I could never square what I’d eaten with what I’d been asked to pay for it.”, d’ailleurs suite à cette critique Le Cirque a baissé ses prix.

Deux ans plus tard l’établissement a dû faire face à une procédure en justice pour harcèlement sexuel et non respect de la législation sur les salaires.

Sirio Maccioni, l’ami des grands chefs français (Paul Bocuse, Roger Verger, Jean-Pierre Troisgros, Jean-Pierre Haeberlin… ), a vécu une histoire incroyable. À 11 ans, il se retrouve orphelin, il quitte la Toscane à 16 ans pour rejoindre la France et Paris, à 22 ans il travaille déjà chez Maxim’s après être passé au Plaza Athénée. Il rejoindra ensuite les États-Unis où il passera 20 ans devenant même maître d’hôtel et Directeur de l’hôtel Pierre à New York.

En 1974, il crée Le Cirque, qui sera un succès phénoménal à NYC, le restaurant devient vite le plus haut de gamme de la ville et le plus en vue puisque fréquenté par toutes les grandes stars, il se dit que les plus beaux flacons de grands vins de Bordeaux, c’est ici qu’ils ont été ouverts. Ce restaurant a fait la fortune de la famille, et a fait du patriarche Sirio une des personnalités  les plus connues et le plus respectées de New York.

Silvio Maccioni et ses trois fils

Maccioni et ses trois fils développeront ensuite plusieurs restaurants sous leurs enseignes, notamment à Vegas.

Le Cirque a changé trois fois d’adresse à New York et a rebondit à chaque fois. Alors, Le Cirque qui a vu passer dans ses cuisines des jeunes chefs devenus aussi célèbres que Sylvain Portay, Daniel Boulud, David Bouley se relèvera t’il de cette mauvaise passe ?

Source 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Inquiétant (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *