Thierry Marx s’engage dans le collectif  » Le Vrai Débat « …  » Pour éclairer les sujets de société « 

20 septembre 2016  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens L’objectif  » En finir avec la sinistrose et présenter les défis auxquels doit faire face la France « , c’est ce que met en place le collectif  » Le Vrai Débat  » à la veille des élections présidentielles de 2017 qui approchent à grands pas.

Le vrai débat

Plusieurs personnalités de haut rang et médiatiques s’engagent pour peser sur le discours ambiant et surtout celui peu en phase avec la réalité des partis politiques. Dans le collectif on retrouve le chef Thierry Marx indique Le Figaro. Connaissant le discours équilibré et l’ouverture aux autres, nul doute que Thierry Marx sera une figure qui comptera dans le collectif, ses actions envers la formation et la transmission sont très écoutées dans les instances administratives et politiques.

Cliquez sur le LINK pour retrouver l’article en intégralité.

Marx

Un collectif (piloté par le Medef) pour secouer la présidentielle et présenter les défis de demain

Un collectif, animé notamment par des personnalités du Medef, veut mettre le numérique et la mondialisation au cœur du débat présidentiel.

En finir avec la sinistrose et présenter les défis auxquels doit faire face la France (révolution numérique, mondialisation, vieillissement de la population, changement climatique) comme des opportunités et non comme des menaces: telle est l’ambition du collectif «Le Vrai Débat». Animé par des hiérarques du Medef (Pierre Gattaz, son président et Jean-Pierre Letartre, président d’EY France et membre du conseil exécutif), il réunit des personnalités très diverses, comme le chef cuisinier Thierry Marx, le mathématicien et détenteur de la médaille Fields Cédric Villani, la spationaute Claudie Haigneré, le philosophe Luc Ferry, la journaliste Claire Chazal ou l’acteur Christophe Lambert.

…/…

Sans le dire explicitement, les membres du collectif critiquent le manque de profondeur des programmes politiques pour 2017. «On est beaucoup sur le catalogue de mesures», a regretté Jean-Pierre Letartre. «Certains programmes vont techniquement dans le bon sens, a admis Pierre Gattaz, au sujet des projets des candidats à la primaire de la droite et du centre. Mais comment va-t-on expliquer ces mesures aux Français ? Il faudrait asseoir ces programmes sur une vision enthousiasmante». La crainte du patron des patrons est simple: que les Français rejettent à nouveau les réformes, n’en voyant pas le sens. Un peu comme cela s’est produit avec la loi Travail.

Le vrai débat

Concrètement, les membres du collectif vont se réunir régulièrement. Avec un objectif: multiplier les interventions médiatiques, en défendant à chaque fois une vision optimiste des choses. Le groupe dispose aussi d’un site Web levraidebat.fr, qui fourmille de données et de statistiques sur les évolutions économiques. Un site piloté par le Medef, dont la grande crainte est que la campagne présidentielle 2017 se concentre sur les questions d’identité -pour ne pas dire de burkini- au détriment des enjeux sociaux et économiques.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *