Malaise sur le plateau de  » L’Heure de Pros  » sur Itélé –  » Restaurant Fête ou privilège ? « 

11 février 2017  1  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Pascal Praud devrait finalement retourner au football … dans son émission  » L’Heure des Pros  » sur itélé il menait le débat autour de la sortie du guide Michelin 2017, sur le plateau le chef Yannick Alléno, le journaliste du Figaro Emmanuel Rubin, le Mathieu Bagur représentant de La Fouchette ( TripAdvisor ) et Jérôme Faure chef du  » Domaine de Fontenille « … pas vraiment pro, pas vraiment au courant du sujet, Pascal Praud étonne par ses questions un peu débiles… comme c’est quoi du compost ?

À un moment même le chef Yannick Alléno visiblement mal à l’aise demande de l’aide à Emmanuel Rubin  » au secours Emmanuel !  » dit le chef, la question  » quelle différence entre un 2 et un 3 étoiles ? « . Pascal Praud au 1947  » donc la sauce est meilleure ? « 

Le chef Yannick Alléno a su garder son calme… mais il rit jaune !


Le chef fait même la grimace !


Quand à Emmanuel Rubin il n’en croit pas ses oreilles !

Retrouvez ci-dessous deux extraits qui sont le reflet da la hauteur du débat qui s’est tenu sur le plateau, au lendemain de la sortie du guide Michelin.

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (36%)
  • Mmmm interessant (27%)
  • Je suis fan (18%)
  • Amusant décalé (18%)

Une réflexion au sujet de « Malaise sur le plateau de  » L’Heure de Pros  » sur Itélé –  » Restaurant Fête ou privilège ? «  »

  1. Étienne

    Bonjour à tous,

    Moi je trouve selon les extraits, les questions du présentateur totalement pertinentes.

    C’est plutôt Yannick Allénno et le critique M. Rubin qui patine à expliquer la différence entre un deux et trois étoiles. (Demandez au Guide Rouge)

    Je trouve cela formidable d’avoir trois étoiles ou critique depuis vinght ans et ne pas être totalement conscient des critères d’évaluation du Michelin. (Même si il en cite sans trop le vouloir quelques uns d’important)

    La question du contrôle des site internet d’évaluation collaborative est aussi pertinente. Et la réponse de la Fourchette, elle aussi, peu acceptable. Dix malheureuses personnes et un « robot peu définissable » pour des miliers d’adresses.

    Bref, je me demande vraiment si l’article sait doit quoi il parle lui même.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *