Analyse à chaud du Classement Asia’s 50 Best Restaurants 2019

26 mars 2019  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Le 50 Best Asia’s est toujours très perturbant par son palmarès, car rien ne semble logique dans ce classement annuel des meilleurs restaurants du continent asiatique.

En fait le classement doit un peu satisfaire tous les pays du continent, un peu de Singapour, un peu de Hong Kong, un soupçon d’Inde, beaucoup de Bangkok, beaucoup de Japon, un peu d’Indonésie, un peu de Malaisie (c’est la première fois d’ailleurs qu’un restaurant de ce pays entre dans le 50Best ), un peu de Sri Lanka et surtout ne pas oublier la Chine…

Le classement doit se démarquer du guide Michelin, il doit en même temps appliquer une certaine rigueur dans ses choix et maintenir un minimum d’équité pour ne pas se griller. D’autant que chacun des pays du continent propose des cuisines totalement différentes, ethniques et avec de forts accents culturels. Sans oublier qu’il faut aussi classer les chefs restaurateurs qui ont de nombreuses succursales un peu partout dans le monde.

Donc prenez tous ces éléments, mélangez-les, mixez-les, passez-les à la moulinette et vous obtiendrez le classement du 50 Best Asia’s sans vraiment de logique mais qui remplit quand même les restaurant tellement le public est nombreux et passionné.

On regrettera de ne pas retrouver dans le classement le chef Guillaume Galliot qui a décroché 3 étoiles à Hong Kong cette année, de même de ne retrouver aucun des restaurants de la galaxie Ducasse ou Robuchon, ou même le restaurant de Fabrice Vuillin à Macao.

F&S analyse à chaud et non sans humour quelques-uns des classements (un verdict d’initié puisque les restaurants ont été visités) :

ODETTE – Singapour – Première place bien méritée au classement pour le chef français Julien Royer qui en 2018 a raflé beaucoup de récompenses internationales. Classé 5ème en 2018, le chef gagne 4 places et passe directement en première place. Bravo chef !

GAGGAN – Bangkok – Enfin déclassé de la première place (il passe deuxième), le chef Gaggan Anand est resté plusieurs années en haut du classement, mais sa cuisine spectacle est loin de faire l’unanimité. Le chef a annoncé qu’il fermerait son restaurant en 2020 – Surclassé !

DEN – Tokyo – Le chef japonais Zaiyu Hasegawa s’impose à la troisième place du classement, on a vu le chef dernièrement faire un 4 mains à Paris avec le chef Pierre Gagnaire ( cliquez ICI ). Le jeune chef japonais surprend tout le monde en devenant le meilleur restaurant du Japon, pourtant sa cuisine d’un avis général est très ludique voire trop anecdotique. Surclassé !

SUHRING – Bangkok – Très belle 4 ème place pour les frères jumeaux Shuring qui régalent Bangkok avec leur créations inspirées de leur Allemagne natale. Leur restaurant à Bangkok affiche depuis cette année deux étoiles au guide Michelin, autant dire qu’ils se positionnent déjà comme parmi les meilleures tables d’Asie. Cliquez ICI pour trouver l’article que F&S leur avait consacré. Logique 4ème place !

FLORILÈGE – Tokyo – Le jeune chef Hiroyasu Kawate impressionne aussi la scène culinaire de Tokyo par sa créativité, la maîtrise de son art culinaire. Visionnez l’article que F&S lui avait consacré au mois de mars 2018 après un dîner exceptionnel dans son restaurant à Tokyo. cliquez ICI. Logique 5ème place !

ULTAVIOLET – Shanghai – le chef perpignanais Paul Pairet continue lentement mais sûrement son ascension vers le sommet, le chef gagne deux places pour son restaurant/concept au coeur de Shanghai la créative. Bravo au chef français qui a obtenu cette année encore trois étoiles au guide Michelin. Logique 6ème Place !

BURNT ENDS – Singapour – 10ème place pour ce restaurant dont la cuisine est basée totalement autour du barbecue (BBQ). Une impressionnante maîtrise des cuissons et une incroyable créativité du chef australien DAVE PINT. Le restaurant a été créé par le chef André Chiang, un incontournable de Singapour. Logique 10ème place !

OTTO e MEZZO BOMBANA – Hong Kong – C’est le temple de la cuisine italienne en Asie, tout est basé sur la qualité des produits, cuisine très simple, avec peu ou pas de créativité, mais qui reste un incontournable des grandes tables de Hong Kong. Très beau service, de la truffe en pagaille, et une carte des vins incroyable… un peu surclassé !

BELON – Hong Kong – Notre visite cet été chez Belon nous a laissé de très bons souvenirs, Daniel Calvert un jeune chef anglais talentueux et modeste, montre une parfaite maîtrise des techniques de la cuisine française, des saveurs marquées et pointues, et un choix de produits d’une extrême qualité. Lisez l’article que F&S leur a consacré cliquez ICI – Il passe de la 25ème place à la 15ème place …  Très belle 15 ème place hyper méritée !

AMBER – Hong Kong – On regrettera la 21ème place du chef hollandais Richard Ekkebus qui mériterait de se retrouver dans les 10 premiers du classement. Le chef 2 étoiles a fermé son restaurant situé dans l’hôtel Mandarin Oriental en début d’année pour une période de rénovation, il rouvrira dans quelque semaines avec l’intention de grimper en haut de tous les classements. Sous-classé !

RAW – Taiwan – L’incroyable RAW du chef André Chiang situé à Taipei rassemble tout ce que l’on peut attendre d’un restaurant gastronomique asiatique, la référence à l’histoire du pays, la créativité du chef, la qualité du produit, la force du concept, l’énergie et l’atmosphère d’un lieu inspirant. 30ème – Largement sous-classé !

MINISTRY OF CRAB – Colombo – Ce restaurant est une anecdote, un incroyable succès basé sur un mono-produit, le crabe des sables du Sri Lanka – le restaurant est complet tous les soirs, sur plusieurs services. Le chef japonais Dharshan Munidasa a trouvé le bon filon en déclinant son concept depuis Colombo  – F&S était sur place en 2018 lire l’article en cliquant ICI  – Bien classé 35ème –

QUINTESSENCE – Tokyo – Le chef trois étoiles était classé 38ème en 2018, il passe à la 45ème place, tout cela sent la sortie du classement. Le chef Shuzo Kishida devra peut-être se remettre en question, car dans ce métier rien n’est jamais acquis, surtout à Tokyo où les jeunes chefs sont très actifs … – Place méritée !

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *