Comment le 3 étoiles GRACE à Chicago est passé de restaurant de rêve à cauchemar culinaire

27 décembre 2017  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens  GRACE – c’est (ou c’était) un des restaurants 3 étoiles sur le guide Michelin États Unis, installé à Chicago, il faut dire que dans l’immense pays de l’Oncle Sam seulement 14 tables ont réussi à décrocher la distinction suprême.

Alors quand on a appris, il y a quelques jours la fermeture définitive et subite du restaurant du chef Curtis Duffy, quelle n’a pas été notre surprise ! … GRACE avait réussi à se hisser au sommet de la gastronomie mondiale, avec ALINEA du chef Grant Achatz ils étaient les deux meilleures tables de Chicago.

Me chef Duffy et l directeur Muser en deuxième plan

À Chicago, Grace, était devenue une institution culinaire, hier le New York Times a rapporté que le chef Curtis Duffy et le directeur général Michael Muser avaient démissionné à la suite d’une dispute avec le propriétaire du restaurant Michael Olszweski. En l’espace de 48 heures les 40 employés ont été licenciés, et l’ensemble des réservations annulées.

Depuis un peu plus d’un an rien n’allait plus avec le propriétaire du restaurant Michael Olszweski, magnat de l’immobilier local, il faisait face aux deux piliers du restaurant le chef et le Directeur de salle, qui tous les deux menaient l’affaire depuis 5 ans. Pour le propriétaire, 3 millions de dollars avaient été investis dans le restaurant pour en faire une des meilleures tables gastronomiques du pays.

Il semblerait que le directeur de salle Michael Muser ait été congédié par le propriétaire le 1 er décembre dernier, quant au chef il aurait démissionné le 18 décembre dernier.

 

Michael Olszweski a décidé d’un seul coup de fermer le restaurant, certains employés pas au courant de la fermeture se sont retrouvés devant le restaurant aux portes fermées.

Le chef Curtis et son directeur de salle n’étaient pas associés, ils étaient employés, ils n’avaient aucune participation dans l’établissement, ils avaient l’intention de racheter le restaurant, mais n’y sont jamais arrivés. Cette situation avait entraîné pas mal de conflits avec le propriétaire.

Lui, il n’y est pas allé par cinquante chemins, il a carrément fermé le restaurant, et déclaré au journal SUN TIMES qu’il allait transformer et ouvrir un nouveau restaurant à la place, il a fait part aussi des raisons pour lesquelles il a fermé le restaurant gastronomique.

Michael Olszweski indique que depuis plus d’un an il ne s’entendait plus avec Muser le directeur du restaurant, c’est ainsi qu’il a décidé de le congédier. Au printemps dernier, le Département de Santé de Chicago (service d’hygiène) avait dressé des infractions dans l’établissement et délivré une amende à l’établissement, les exploitants n’en n’avaient pas informé le propriétaire.

Dans le document de licenciement du directeur Muser, le propriétaire a indiqué 20 insuffisances à sa fonction de sommelier et directeur du restaurant, notamment des absences injustifiées, la mauvaise gestion humaine, et surtout le fait que Muser se présentait continuellement comme le propriétaire du restaurant.

Il indique aussi que Muser et Duffy ont signé un contrat de travail de 10 ans avec le restaurant Grace en décembre 2012, avec des salaires annuels de départ de 90 000 $. Olszewski explique qu’il leur a donné des augmentations communes les amenant à toucher 160 000 $ par an, il y a deux ans et demi. 

Quant à Duffy et Muser, dans un communiqué remis au Times, les deux hommes ont déclaré que « lorsque ce chapitre se terminera, un autre commencera » et qu’en attendant ils passeront du temps avec leur famille et travaillent déjà sur un prochain projet en commun. Mais ils n’ont pas précisé quand, car leurs contrats de travail indiquent une clause de non concurrence les empêchant de travailler à Chicago et sa région durant les 18 mois suivant leur départ de l’entreprise.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (29%)
  • Mmmm interessant (29%)
  • Amusant décalé (29%)
  • Inquiétant (14%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *